Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Mourinho, simple mec

Modififié
Bien qu’il ait rapporté le titre de champion d’Espagne à Madrid, le coach du Real n’est pas pleinement heureux. La faute à un début de saison compliqué. Mais après deux ans à se frotter quotidiennement à la folie madrilène, la raison de son mal-être est peut-être ailleurs. Impensable jusque-là, le Mou paraît même fatigué.

Au-delà de l’entraîneur, c’est l’homme qui est touché. Touché de n’être jugé qu’en fonction de l’image qu’il renvoie. C’est en substance ce qu’à confier le Portugais à CNN : « Je n’aime pas ma vie sociale. Si je vais à une fête, les gens voudront prendre des photos, me demanderont des autographes. Il y aura des gens qui m’insultent, d’autres qui insultent mon fils de douze ans… J’ai mauvaise réputation, car les gens ne me connaissent pas, mais pensent que oui. Ils ne connaissent que l’entraîneur, et en tant que tel je ne suis pas là pour m’amuser, mais travailler et gagner. »

En verve, le Special One se veut philosophe : « Je travaille pour gagner chaque match et le vis comme si c’était le dernier de ma carrière. »


Un Mou en mode attendrissant, ça change.
LR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 18:01 Il marque après 729 jours de disette 31
Hier à 16:04 La troisième Coupe d'Europe officialisée en décembre 56

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 14:33 Carrasco offre 10 000 euros à un coéquipier qu'il a envoyé à l'hôpital 14
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 09:52 Mediapro ne revendra pas ses droits 40 Hier à 09:23 Rivelino dézingue le jeu de l'équipe de France 167 Hier à 08:48 Football Leaks : pour Agnelli et Čeferin, c'est une « fiction » 25