Mourinho, seul contre tous

Tout juste un an après son arrivée dans la capitale espagnole, José Mourinho est, pour la première fois, contesté de toutes parts. La presse est fatiguée par ses sempiternelles excuses, les socios le rendent responsable de la situation et pire, ses propres joueurs remettent en cause sa méthode. Explications.

Modififié
0 25
« Je n'ai pas un seul souvenir d'un match du Real où on n'ait pas tiré aux buts. Il y a un évident manque d'élaboration au moment de créer du jeu. Le Real n'a même pas réussi à élaborer une action en enchaînant sept ou huit passes » . Michel, l'ancienne idole du Bernabeu et ex entraineur du voisin Getafe, n'a pas mâché ses mots, après la nouvelle contre performance du Real Madrid à Santander (0-0). Jorge Valdano, l'ancien directeur sportif du club, sur la radio espagnole Cadena Ser enfonce le clou: « Ce sont des joueurs de très haut niveau, si ils faisaient un peu plus attention au ballon, les occasions se présenteraient. Tono, le gardien du Racing, n'a même pas fait une parade. Le Real doit se concentrer sur le football et abandonner ces théories de complot arbitral » . Comprendre que les excuses sans cesse avancées par l'entraîneur portugais commencent à sérieusement agacer dans la ville des indignés. Pour justifier sa défaite face à Levante (1-0), il y a une semaine, Mourinho s'en est, et c'est à peine une surprise, pris aux arbitres, trop permissifs à son goût: « L'équipe de Juan Ignacio Martínez a usé du jeu sale, tout en provocations et en simulations » . Trois jours plus tard, nouvelle contre performance mais même défense: « On n'a pas pu poser notre jeu à cause de leurs simulations et tout ce qui leur a été permis » . A aucun moment, pour José, il n'est question d'autocritique. Comme lors de ses périodes anglaise et italienne, les responsables s'habillent en noir.

Lors du vol retour Valence-Madrid, après la défaite face à Levante, un des membres de la délégation madrilène s'épanche: « Ça, ça se sentait venir... Quand tu ne fais que chauffer les adversaires, on t'attend pour te faire payer la note... » . Et la note est salée. Le Real Madrid de José Mourinho compte sept points sur douze possibles au bout de quatre journées disputées, soit le pire début de championnat réalisé par la maison blanche depuis la saison 2005/2006, qui au même stade en comptait six, avec un certain Wanderley Luxemburgo sur le banc. Le Real Mourinho 2.0 est septième de la Liga, un classement indigne d'un club de ce standing. Lors d'un sondage organisé par le site du quotidien madrilène As, sur 75 000 votants, 69% considèrent que José Mourinho est responsable de la situation, 20% seulement pensent que c'est la faute des joueurs et enfin 11% voient en Florentino Pérez le fautif. Pourtant idolâtré tel un gourou par sa secte, le Mou perd chaque jour un peu plus de son pouvoir d'envoutement sur les socios madrilènes, pour qui seule la victoire compte. Ça fait longtemps que les supporters madrilènes ont tiré, avec José sur le banc, une croix sur la beauté du jeu, acceptant à contre cœur les brutalités de Pepe & co. Mais désormais, même les trois points se font rares, et ça, à Madrid, c'est impardonnable.

Le constat le plus alarmant au vu de la « performance » du Real sur la pelouse du Sardinero, c'est l'absence totale de solidarité entre les joueurs. Il apparaît évident que quelque chose s'est cassé depuis l'été. Au vrai, le vestiaire n'a pas du tout apprécié qu'un joueur soit pointé du doigt lors de la défaite à Levante. « Khedira est tombé dans le piège. Il savait parfaitement à quoi s'attendre, je le responsabilise de cette défaite » , a balancé le Mou le soir du match. Des propos qui ne lui ressemblent pas, lui le coach aimé de tous ses joueurs, surprotecteur à leur égard. Surtout qu'il y a un an, lors de sa prise de pouvoir, il déclarait: « Quand on perd, je perds moi. Je ne dirai jamais publiquement, c'est de la faute d'untel » .

Autre problème pour José, son groupe est au bord de l'implosion. Lui qu'on disait si à l'aise au moment de former un groupe soudé et uni, constate chaque jour un peu plus la séparation de son vestiaire en deux clans. Celui des Espagnols, et celui des Portugais. Coentrao ne cache même plus ses problèmes relationnels avec ses nouveaux coéquipiers ibériques et s'isole dorénavant avec ses compatriotes Cristiano Ronaldo, Pepe et Carvalho. Les Espagnols quant à eux, ne semblent plus vraiment compter aux yeux de l'entraîneur portugais. Granero et Albiol ne sont tout simplement plus convoqués, Pedro León a été transféré à Getafe, Canales est à Valence, Arbeloa a joué 9 minutes depuis le début de la saison et Callejón en totalise 52... Même Sergio Ramos a subi la colère de son coach et s'est assis sur le banc à ses cotés contre Santander. A tout cela, il convient de rajouter que le Mou s'était, il y a quelques semaines, attaqué au symbole et capitaine du Real Madrid: Iker Casillas. Monsieur Carbonero avait été puni, privé du match de présentation devant son public, pour avoir téléphoné et s'être excusé auprès de Puyol et Xavi après la bagarre du match retour de Supercoupe d'Espagne au Camp Nou. Chahuté par la presse, boudé par les fans et contesté par ses joueurs, José Mourinho est tout simplement en train de vivre ses pires moments à la tête du Real Madrid. Et peut-être même comme entraîneur.

Par Frédéric Losada

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

tant pi pour lui j'ai envie de dire !! en même temps, c'est un gars conflictuel qui cherche des emm.erdes avec tout le monde. De là à croire qu'il a des problèmes relationnels avec ses joueurs, j'ai un peu du mal à y croire.
je vois pas trop d'où ca vient toutes ces soi-disant info de l'intérieur. Quand on sait que plus rien ne ressort du vestiaire....
si c'est les dires de Torres, le journaliste du "Pais", alors évidement... parce que mis a part qu'il n'aime pas Mourinho, tout ses articles sont négatifs, peu importe ce que fait le Real Madrid.
Dans tout les vestiaires il y a des conflits, mais dire que les joueurs ne sont pas avec Mourinho, alors que l'on sait que c'est son point fort, c'est juste pas credible
Je pense pas que les problèmes soient un conflit entraineur --> joueurs, mais plutôt joueurs --> joueurs.

Les clans existent ça c'est sur à 100% ! Je pense pas que le Mou sauterait ! Trop cher , sauf si le Quatar y met la bourse, mais à part un décollage raté qui dure je ne le vois pas se faire virer ! Se faire lyncher pour le fond de jeu...C'est la CL qui omnibule le Real cette année. Bon d'un coté j'espère que le Mou fermera un peu sa bouche...pour le bien de la Liga :!
El Pais est quand même assez précis dans les infos qu'ils tirent et leurs chroniques sont très élogieuses en général sur le jeu de l'équipe, par contre ils sont très critiques sur son comportement.

Par ailleurs, il n'y a pas que des rumeurs, il y'a aussi des faits sur des joueurs écartés, des petites bisbilles, un discours moins uni suite aux contre-performances.

Il faut relativiser la sois-disant crise, tout sera probablement oublié si le real met une valise ou deux dans les prochains matches ce qui sera à mon avis le cas samedi. Cela dit, Mou n'aura pas droit à l'erreur cette année, les gens attendent bcp et il a trop fait de surenchère.

Par ailleurs, il aurait pu s'éviter quelques conneries, il en fait trop sur les arbitres et à chauffer les autres, bcp de gens au real sont vraiment nerveux sur le fait que tous les matches se déroulent dans une ambiance houleuse. Son real a les moyens de battre le barça, mais est-ce nécessaire de créer une atmosphère de guerre? Loin de moi l'idée de dire que le real est seul fautif, il y'a bcp de torts côté barça, mais ça sert à quoi de faire toute une histoire quand Iker et Xavi cherchent à faire la paix, et là ce n'est pas une rumeur, la mise à l'écart de Casillas et les propos de Mourinho en conférence de presse quand on lui a posé la question sont sans équivoque.

Tout cela pour dire que sportivement, le real va se relever, a des chances de gagner des titres cette année, tout cela est conjoncturel, mais Mourinho peut s'épargner toutes ces peines et doit apprendre aussi à la jouer plus profil bas par moments, il n'en sera que grandi, car ça reste tjs un bon entraîneur. le pb est que là il devient puant et fatigant.
Si une équipe va mal (2 victoires, 1 nul, 1 défaite, à 1 point du Barça, une catastrophe je vous l'accorde) c'est toujours l'entraineur qui va être ciblé, donc là c'est pas surprenant. C'est comme ça au Real et ailleurs.

Après qu'il ait ciblé particulièrement Khedira, tous les Madrilènes ont pensé la même chose sur le moment (très naif l'Allemand faut le dire), j'ai trouvé ça assez surprenant qu'il le fasse en public et effectivement ça ne lui ressemble pas.

Ensuite pour l'histoire des Espagnols vs Portugais (on pourrait remplacer cette nationalité par Brésiliens ou Hollandais, il n'y a pas si longtemps) c'est toujours la même histoire, ça a toujours été comme ça.
J'me rappel que sous Pellegrini, Lassana Diarra était titulaire au profit de Guti, puis As a savamment orchestré une belle campagne anti-Diarra pour faire jouer Guti (qui n'a été ni plus ni moins qu'un joueur très moyen qui ne tenait que 30min sur un terrain). Evidemment L.Diarra est rapidement devenu un pestiféré et Pellegrini, en bon entraineur pour petit club qu'il est, a cédé.
Puis c'est ironique que As s'indigne par rapport au traitement donné à Khedira, étant donné la très peu sympathie que ce journal a pour ce joueur, lui préférant... Granero (l'histoire est un éternel recommencement).

Puis les groupes Portugais, Espagnols ou autres, c'est comme ça depuis toujours. Sauf que quand l'équipe passe un mauvais moment, on tourne cela comme une probable origine aux problèmes de l'équipe. Mais par contre l'an passé tout allait bien. SRamos et CR7 allaient ensemble au même coiffeur, Pepe apprenait à Albiol comment scalper l'adversaire etc etc

Le rêve de ces journaux, As surtout, c'est de voir Michel entrainer le Real Madrid. Pensant que ça va devenir comme le Barça avec Guardiola, complexés qu'ils sont par le succès actuel des Culers (alors qu'on parle du Real Madrid pas de l'Espanyol ou de l'Atletico). Sauf que le Real c'est pas le FC Barcelone, Guardiola a été aidé par la culture Barça dont lui même est un produit. Et au Real, il y a que dalle, faut un entraineur de top et Mourinho entre dans ces critères.

Le problème actuel c'est le niveau de forme de certains joueurs cadres comme Ozil et Alonso.
Je trouve l'article assez juste et il ne s'agit pas de rumeurs. Une rumeur serait plutot un truc du style "Falcao au Real en 2012 !" Le Mou fait n'importe quoi car il arrive pas à se débarrasser du Barça, c'est aussi simple que ça. Il est clair qu'un Michel ou qu'un Hierro seront un jour entraineur du club, ils ont le profil parfait: anciens joueurs du club, des mecs pas cons, classes (sans moustache je veux dire). Mais bon, le solution serait peut être de rappeler Gravesen ou Faubert non ?
C'est quand même le gros talon d'Achille de la stratégie de Mourinho et son staff, quand tu gagnes, tu es un dieu, parce que t'en a tellement fait que le résultat est multiplié par 100. Par contre si la machine commence à s'enliser la tu deviens irritant, voir insupportable aux yeux du public ...

Personnellement ça me ferait ni chaud ni froid qu'il saute, je trouve que sa manière de coacher s'accorde mal aux valeurs du Real Madrid. Mais la suite on la connait, le prochain match le Real mettra 5-0 à son malchanceux adversaire du soir, et c'est reparti...
il se croit jack bauer de 24h chrono
Le seul truc qui me gêne en fait c'est qu'on semble penser que le Real était un club de classe avant que Mourinho ne le salisse... pour la première fois.

A une époque lointaine, le Real perdait "régulièrement" ses matches aller à l'extérieur en coupe d'Europe et renversait la tendance à domicile avec des fréquents 4 ou 5 à zéro... et puis ça a commencé à parler, sur l'accueil, ce qui se passait dans les couloirs avant le match ect... (les matches étaient alors rarement télévisés)

Je me souviens aussi d'un horrible match à domicile contre le Milan AC, c'est le match le plus dégueulasse que j'ai pu voir dans ma vie. Baresi portait un strap au genou et pendant tout le match Hugo Sanchez n'a cherché qu'une chose : taper sur cette zone, s'en était ridicule.

Je ne sais pas si Michel est élégant, en tout cas j'en garde le souvenir d'un mec talentueux certes mais aussi imbuvable.
Il faut quand même remettre les choses a leur place.
Il y a 2ans et demi (!) l'assemblée générale était partie en cacahuète pour cause de trafic d'influence de Calderon. Il y avait Juande Ramos, l'équipe jouait a rien, elle sortait en 1/8eme en CL et finissait mal sa saison. De plus, les nouveaux c'était Gravesen, Diogo et autres joueurs qui ne jouaient pas mieux que les éléments du Castilla.
Aujourd'hui, le Real a fini 2eme avec un record de point, en demi-finale de la CL et avec un titre ( la coupe est un titre mineur pour le Real mais un titre quand même)
Mais... il y a le fc Barcelone.
Juste une petite analyse: qui a réussi a battre le fc Barcelone ces 3 dernières années? Mourinho.
Quand on sait que les socios veulent gagner et si c'est contre le fc Barcelone, tant mieux, comment peux-t-on penser que le Mou est en ballant?

Je n'avais plus vu autant de lien entre le président et son entraîneur depuis Mendoza-Beenhakker.
Le Mou se plaît a Madrid, le président s'est lié a Mou.
Ce club a besoin de stabilité et si Florentino veut crédibiliser , il faut qu'il stabilise.
@Ricardo Tubbs
Merci !
Ca fait des mois que je me tue à expliquer sur pas mal de forums...entre l'amnésie et l'inculture foot propres aux observateurs , ça en devient lassant...comme si CHENDO , CAMACHO , JUANITO ou GALLEGO ou encore IVAN CAMPOS n'avaient jamais existé.
Le mythe "Le Real est un club classe avec du jeu trop beau" date de l'époque Galactiques , période durant laquelle les supporters étalaient des banderoles "menos milliones , mas cojones" (moins de millions mais plus de couilles sur le terrain)...comme quoi...
Ce qui m'exaspère avec le MOU , c'est que l'équipe semble stagner...vraiment...et aussi , qu'il y a des limites techniques et mentales à certains postes et à quelques moments-clés...comme si elle n'arrivait à véritablement se mobiliser que contre le Barça...
Bons comments de Ricardo Tubbs et Kaleidou, un rappel historique est important.

Le souci à mes yeux est que le real est obnubilé par le barça et ça tourne à l'obsession chez le Mou, ce qui pose souci c'est que je sens parfois que Mourinho prend plus de plaisir à faire perdre le barça qu'à faire gagner le real, alors qu'il a une superbe équipe.

Je pense que l'équipe paie un peu le contre-coup lié à la supercoupe, Mourinho avait besoin d'en faire un succès marquant pour lancer l'année avec un ascendant psychologique, l'équipe était motivée, et la déception du résultat se conjugue aux polémiques après, bcp d'observateurs notent qu'il y'a eu quelques tensions quand certains cadres comme Casillas, Alonso, voire même Ramos ont décidé de faire la part des choses, ça fait que l'ambiance s'est un peu refroidie.

Tout cela doit être relativisé, le real va redémarrer et n'est pas si loin en classement, mais ils doivent retrouver une joie de jouer, là on sent une équipe tendue et stressée par les enjeux, ils n'y arriveront pas comme ça.
@Ricardo Tubbs: OK il y a eu des bouchers au Real sauf que 2 choses:
1.depuis toujours le supporter du Real veut voir du beau football
2.il y a une un virage lorsque le Real a créé le concept de Galacticos en recrutant les joueurs pour faire du jeu léché, à ce moment là, le Real s'est auto-proclamé adepte du football champagne encore plus qu'avant: ce qui est juste insupportable et inadmissible, c'est que leur jeu a souvent été pourri depuis...Je suis pas contre les clubs multimilliardaires, mais à condition que ça taquine.
La faute à Mourinho, ça me fais doucement sourire, c'est n'importe quoi. Pourtant je ne suis vraiment pas un fan, mais il faut être réaliste, les joueurs sont tous doués, mais ils sont aussi tous stupides, donc ça coince parfois. Le Mou a essayé tant bien que mal de faire diversion (arbitre bien sûr), mais s'il peut faire des merveilles dans la gestion du groupe, il ne peut quand même pas en faire des génies. Alors quand il lui manque les deux seuls malins du groupe, Ozil et Sahin, il reste quoi? 11 salopards tous plus bêtes les uns que les autres. Ça va pas être évident pour lui cette année, de là à penser qu'un autre ferait mieux...

Avant d'avoir ces idiots chroniques, il avait quand même coaché des gars plus malins, à Chelsea ou à l'Inter.

Pour ceux qui doute de la bêtise de ses joueurs vous n'avez qu'a vous mater la video déjà posté sur le site, ça se passe de commentaires: http://www.youtube.com/watch?v=mbgi8NghXkY

Bon courage José
@nicococo67 : très juste remarque et excellente vidéo qui m'aura bien fait rire ^^

sont cons ces guesh quand même! Ils s'amusent c'est pas méchant, moi il me font bien marrer

après il est certain qu'il est un peu trop facile de tout balancer sur le Mou. Il n'est pas seul responsable : je reste persuadé qu'il a entre les mains une très bonne équipe mais très loin du niveau barça. Tout simplement parce que les mecs sont cons comme des planches à pain : ca pue l'égo, la rivalité, les clans (bonne remarque de l'article), la frustration, la course au fric

bref, pour moi, il aurait pu faire mieux et n'a pas fait les bons choix en recrutement (Di Maria? Mais LOL quoi!)

et puis n'oublions pas qu'il est capable de taper sur un de ces joueur pour justifier une défaite (Kedihra) ce qui est juste intolérable et inexcusable de la part d'un entraîneur, qui plus est de son standing.

Pour moi, ca confirme ce que je pensais depuis le départ : le Mou est un grand, je le respecte profondément mais le Real n'est pas un club pour lui. Trop facile d'aller taper tout de suite dans la maison blanche qui s'autoproclame apôtre du beau jeu et plus grand club au monde.

Pour moi, il est plus authentique ds un club comme l'Inter (que je déteste cela dit) ou Chelsea (que je n'aime pas spécialement non plus). Là ca sent le décor en carton pâte et les joueurs en liasses de billets.

Il s'est planté, c'est évident : qu'il se casse de ce club pourri jusqu'à la moelle et reprenne du plaisir ailleurs.
D'autant que là, il s'est mis dans une posture rageuse, vaine et contre productive de taper le Barça à tout prix....en oubliant les autres équipes.

Même à Paris, il s'éclaterait davantage : et c'est un supp de l'OM qui vous le dit.
Parce que le "même à Paris, il s'éclaterait davantage" c'était un compliment? ;-)
Que ça plaise ou non, oui, le Real est bien dépositaire d'un certain beau jeu ("le beau jeu" ça ne veut rien dire, il n'y pas une seule façon de bien jouer), ou pour le moins d'un football flamboyant et conquérant, et ça remonte bien avant les galactiques (Di Stefano ou Puskas pour ne citer qu'eux, ça vous dit quelque chose?).

La génération Chendo et Gallego (Juanito c'est un poil antérieur, même s'il l'a connue lui aussi) est surtout celle de la Quinta del Buitre et question football champagne, elle se posait un peu là.

Pour en revenir au Mou, là aussi que ça vous plaise ou non, et que ça lui plaise ou non, il est bien aujourd'hui le seul et unique responsable de ce qu'il se passe à Madrid, les bons jours comme les mauvais : il a eu la peau de Valdano, il souhaitait avoir les pleins pouvoirs, mantenant il doit assumer. Et en l'occurrence, depuis quelques mois, je n'aime pas du tout l'image que le club renvoie : un staff et des joueurs paranoïaques, tendus, voire hystériques et finalement, on l'a vu contre Santander, complètement paralysés. Comme ça a été souligné, la désignation de Khedira comme responsable de la défaite à Levante est à la fois stupide et irresponsable...

Possible cependant que l'équipe paie effectivement un peu la débauche d'énergie fournie en tout début de saison avec pour objectif la Supercopa...
Frédéric Losada, revoyez vos sources ! Ou alors c'est votre style d'exagérer et fabuler...

Les socios et afficionados madrilènes ne pensent pas qu'à la victoire, le beau jeu doit aller avec !

"les brutalités de Pepe and co"...
Il faut arrêter de faire passer le Real pour un club de milieu de tableau du championnat de D3 écossaise.
A par dans les clasicos, les joueurs madrilènes font autant de mauvais gestes que les autres grands club européens.

Vous jouez sur les mots aussi quand vous traduisez les déclarations de Mou au sujet de Khedira, il lui reproche son mauvais geste mais pas directement la défaite, et le vestiaire espagnol ne lui reproche rien à ce sujet.

Le groupe n'est en rien coupé en deux et il n'y a pas de clan Espagne VS Portugal. De plus Coentrao s'est très bien intégré au groupe.

Albiol ne joue pas, certes, mais est convoqué à tous les matchs.
Granero aura sa chance peut être dès ce Week End.
Ramos est remplacent car il est en méforme actuellement, qui a pris sa place au dernier match ? Ah oui Arbeloa, celui qui n'a joué que 9 minutes depuis le début de saison.

Par contre pour Casillas personne n'est sur de cette histoire, surtout moi, donc je ne m'avance pas.
@Ricardo Tubbs.
Le match en question c'était en 1989. A l'époque, France football qui était un vrai journal de foot et pas ce qu'il est devenu depuis, avait fait un article assez saignant. Je le tiens à disposition de ceux que ça intéresse.
@ ocho Oui c'est à l'époque Gallego que je faisais allusion, il y avait de très bons joueurs, pas forcément les plus sexy ou spectaculaires : Camacho, Gordillo et Sanchis notamment mais il y avait déjà une mentalité pourrie, Juanito qui a fait la transition était le summum de ce côté là.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 25