Mourinho se kiffe

Modififié
0 39
Dans un entretien accordé à Audi Magazine, José Mourinho s’est fait plaisir. En parlant de lui.

On rentre direct dans le gros du sujet, avec le Special One : « Parler de soi n’est pas une chose facile, parce que tu cours toujours le risque que les gens te pensent présomptueux. Mais je peux me considérer, avec tout ce que j’ai réussi, et de manière très pragmatique, comme un grand entraineur » .

Lorsqu’on lui demande ce qu’il fait après avoir gagné un titre, José joue l’insatiable : « Je ne pense pas qu’il faut célébrer les victoires tant que ça. Parce qu’on va les remporter à nouveau plus tard » .

Mais jusqu’à quand et jusqu’où ira le Mou ? « Je me vois bien arrêter à 65 ou 70 ans. Après, peu importe le lieu. Tant qu’il y a un terrain d’entraînement, des ballons, quelques bons joueurs, ça m’est égal que ce soit ici, en Afrique ou en Asie » .

José sera toujours José.

WL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Difficile de lui donner tort.
tant qu'il y a un terrain, blablabla...
Il ira où il y aura du fric. Le jour où il acceptera de coacher Naples, Newcastle ou Valence ok, mais sinon...
La ligne entre honnêteté et arrogance est fine, mais le Mou est dans le juste.

Sinon Shaza, réveille toi. Même dans le cas où tu fais le boulot qui te plait, t'es bénévole?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Schuster défend Pepe
0 39