1. //
  2. // 12e journée
  3. // Stoke City/Chelsea

Mourinho : « Peut-être que je serai assis au coin de la rue... »

Modififié
3 13
José Mourinho a certes obtenu un sursis en gagnant contre le Dynamo Kiev en Ligue des champions cette semaine, mais il sera de nouveau sur la corde raide à Stoke, ce samedi, pour le compte de la 12e journée de Premier League.

Le Special One sera surtout suspendu pour cette rencontre contre un adversaire qui avait déjà fait du mal à ses Blues en League Cup. José paie en effet ses insultes proférées à la mi-temps du match contre West Ham contre le corps arbitral où il aurait dit : « Vous êtes des putains d'arbitres, vous êtes faibles. Wenger a raison à votre sujet, vous êtes des putains de faibles. » N'ayant pas décidé de faire appel devant la commission de discipline - « je connais déjà le résultat de cet appel. J'ai décidé d'abandonner. C'est stupide de continuer un combat que vous savez perdu d'avance » - le Portugais a servi une belle tirade, en conférence de presse, sur la manière dont il va vivre la rencontre à Stoke : « Je vais voyager avec mes joueurs et je vais rester avec eux jusqu'au moment où quelqu'un me dit quelque chose. Si je vais regarder le match ? Je ne sais pas. Peut-être que je serai assis au coin de la rue avec mon iPad. Peut-être que je ne vais pas regarder le match. Peut-être que je vais suivre sur un live. Je ne sais pas. »

Définitivement loin du Happy One.
TC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 10
La vraie info, c'est qu'il existe des personnes dans le monde capables de mettre d'accord Mourinho et Wenger.
Je vois des sommes comme des 30 M à reverser à Mourinho si il est viré de Chelsea, comment il a négocié un contrat comme ça surtout que le celui ci est valable jusqu'en 2017ou2019 et que l'on sait qu'à partir de la deuxième année les bilans de ces équipes deviennent très moyennes ???
Donc faible est une insulte quand c'est mourinho qui le dit mais wenger peut le dire sans rien risquer.
Deux poids deux mesure: il a pas tort quand il dit qu'on le traite différemment des autres entraîneurs en Angleterre.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 13