Mourinho interdit de ralenti

Modififié
0 3
L'Inter Milan a battu la Roma hier en finale de la Coupe d'Italie 1-0 sur une frappe d'âne de Diego Milito à la 40ème minute.

Pourtant l'Argentin avait déjà marqué à la 17ème minute. Mais selon l'arbitre assistant, ses poils de bras étaient hors-jeu.

Fou furieux de cette décision, le “Mou” s'est empressé d'aller vérifier la chose sur le petit poste TV des officiels.

Mais pas d'accord, le type en face du moniteur ne l'a pas laissé regarder. Tel un écolier cachant son travail à son voisin cherchant à copier.

Oui, José, le foot italien ne t'aime pas.



Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Il est tellement insupportable et provocateur qu'il en devient attachant. Contrairement à ce qui s'est déjà dit ici, je pense que le football a besoin de ce genre de personnage. Les médias ne peuvent plus s'en passer et ses moindres faits et gestes sont commentés. Il ne laisse personne indifférent en tout cas. .
Comme si ne laisser personne indifférent était gage de qualité.
Hitler ne laissait aussi personne indifférent, est-ce que cela en fait pour autant quelqu'un de bien ?
L'analogie est peut-être déplacée, mais c'était surtout pour démontrer l'absurdité de tes propos.
Le médiocrité fascine tout autant que le génie.
Si tu as envie de te lancer dans une croisade contre José Mourinho, je t'en prie, vas-y. Je ne suis pas sa mère et il ne m'est pas plus sympathique que cela. Seulement voilà, je rajouterai simplement qu'il se fiche pas mal de ce que les autres pensent de lui et en cela il a bien raison.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 3