Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Mourinho évoque le cas de Rooney

Modififié
Le Mou n'a pas de chouchous.

Interrogé sur l'actuelle méforme de Wayne Rooney, José Mourinho a expliqué que son attaquant anglais ne serait pas protégé par son statut de capitaine et serait traité comme un joueur comme un autre :
«  Wayne a la confiance des joueurs, la mienne, il représente formidablement bien le club en tant que joueur et en tant que personne. Mais le football est une histoire différente. Ici, tout le monde peut aller sur le banc, nous avons tous le même statut. S'il doit aller sur le banc, il ira. S'il doit rester à la maison, il restera à la maison. Ce qui ne veut pas dire que j'ai un problème avec lui... Oui, il est notre capitaine, mais je n'accorde aucun privilège. Il est comme tout le monde. »

Mourinho a enfin lié les difficultés actuelles de Rooney aux nombreuses critiques qui ont visé le joueur à l'issue de la première journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, qui avait vu l'Angleterre s'imposer d’extrême justesse face à la Slovaquie (1-0), début septembre dernier : « Honnêtement, je pense qu'il y a un Wayne avant le Slovaquie-Angleterre et un Wayne après le Slovaquie-Angleterre... J'en veux aux personnes qui, après ce match, étaient, à mon avis, démesurément sévères avec un joueur très important dans l'histoire du football anglais, le capitaine de l'Angleterre et qui détient le record de buts en sélection. J'estime que les critiques y sont allées trop fort, mais je pense toujours que Wayne est un grand garçon et doit faire face. »

Ou comment José arrive à être à la fois le bon et le méchant flic, en l'espace de deux déclarations. The Special One is not dead yet. AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:00 Paulo Bento débarqué de son club chinois 9
Hier à 14:23 Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 9
Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall