1. // José Mourinho / Polémique interview Canal +

Mourinho, Eto'o, le journalisme et le off

Une caméra braquée sur la tête. Une petite lumière rouge allumée. Deux journalistes avec le sourire. Aucun doute, ça filme. José Mourinho est en train de patienter pour son interview avec Canal +. Il se livre alors à des déclarations qui sortent des sentiers battus : « On n’a pas de buteur. Samuel Eto’o ? Oui, mais il a 32 ans, peut-être même 35, je ne sais pas. » Et puis, il se lance sur Falcao et Monaco... Rien de fou, mis à part quelques mauvaises blagues. En fait, ce n’est pas le propos qui dérange mais bien la manière dont l’information a été ramassée. Mourinho en off, c’est certainement la dernière fois que l’on verra ça.

Modififié
19 47
José Mourinho, the Special One. Scène 8, plan 3, prise 5. Clap. Et Action ! « Bonjour José Mourinho... Au revoir José Mourinho » . Voilà comment l’entraîneur de Chelsea conçoit l’exercice journalistique : « Bonjour  » – Les questions – « Au revoir  » . Et en aucun cas, le réalisateur n’a le droit de filmer en dehors des scènes de tournage. C’est aussi simple que ça. D’où la surprise du Portugais à l’heure du Canal Football Club le 23 février dernier. La chaîne cryptée diffuse alors la fameuse vidéo. Une discussion privée dans laquelle Mourinho ironise sans gêne (c’est du off) sur Eto’o, Falcao et Monaco. Le journaliste n’a pas dit qu’il démarrait son interview, c’est donc du off. Mourinho a beau voir la petite lumière rouge, il s’en fout puisque c’est du off. Mourinho se croit à l’abri. Il comprendra que non.

À cette rare scène footballistique, s’offrent alors quatre explications plausibles. La première : Mourinho est un blagueur. Il s’emporte. Ses farces vont plus loin que ses pensées. La vidéo a été diffusée et il se rend compte de sa connerie. Mais jamais il n’aurait pensé que le journaliste allait laisser passer ces boutades à la télé. Il s’en prend à Canal +, qui ne comprend rien à son humour. Il s’est laissé avoir par le off. Deuxième solution. Mourinho veut se faire virer de Chelsea. L'homme rêvait de Manchester United cet été. Il a finalement choisi les Blues. Un peu par défaut, mais aussi par confort. Du coup, il décide de réitérer ses frasques madrilènes. Il se met tout le monde à dos et se mue dans son coin. Il quittera Chelsea en fin de saison. Il a utilisé le off à bon escient. Troisième solution. Mourinho est un génie et il veut titiller les joueurs en question. Eto’o ne marque pas assez. Il le vexe pour mieux le remotiver. Et Falcao s’emmerde à Monaco. Il exacerbe sa fierté. Radamel est touché. Il signe à Chelsea cet été pour prouver à José le contraire. Coup de poker risqué. Il s’est servi dangereusement du off. Et enfin quatrième et dernière solution. À la fois la plus probable et la plus triste. Comme de nombreux politiques, Mourinho sait que le off a complètement disparu des pratiques journalistiques modernes. Et il ne s’est pas gêné pour parler librement parce qu’il sait que les journalistes ne se servent plus du off.

Le off n’existe plus

OK, le journaliste filmait. Eh oui, José a bien vu la petite lumière rouge. Mais pour une fois que ses propos sortaient un petit peu des discours rodés et efficaces, il a certainement pensé que ça n’intéresserait pas un journaliste. Comme si tout était normal, puisque ça se passe TOUJOURS comme ça. Dans sa tête, José a imaginé que le journaliste allait bien sagement se débarrasser de ses images sans rien avoir à lui demander. Tout ça parce que ce n’était pas l’objet du jour. C’est une situation que connaît bien Daniel Carton, un ancien journaliste. Tellement, qu’il a écrit plusieurs bouquins sur le sujet : « Le off n’existe plus aujourd’hui. À force de soigner leur discours, les communicants ne se rendent plus compte de l’objet de notre métier. À l’inverse, si les journalistes montraient un peu l’exemple et habituaient tous ces « Grands Hommes » à pratiquer sérieusement leur métier, cette histoire ne se serait jamais passée ainsi. Mourinho aurait su que le journaliste allait se servir de ces images. »

Cette interview reflète donc la situation absurde dans laquelle se trouvent les journalistes et les communicants : «  En réalité, on est tellement dans l’aboutissement d’un système que le gars ne pose même plus la question. Il est sûr que ça va rester off. Il ne pose même plus la règle parce qu’il sait qu’elle est tacitement édifiée. Il ne se faisait aucun souci.  » D’où le regard serein de Mourinho en direction de la caméra. Et de sa réaction après coup, en visionnant les images. Ce qui donne lieu à un non-sens : Mourinho se plaint donc d’un journaliste qui fait son métier.

Mourinho et la déontologie journalistique

Après, la pratique du off dans le sport et la politique n’est pas la même. On entend plus parler d’un déjeuner entre un politique et un journaliste, que d'une virée en boîte de nuit entre un chroniqueur et un joueur. Les intérêts ne sont pas les mêmes, et puis ça choque moins qu’un Pierre Ménès parte en vacances avec un Bafé Gomis. La connivence dans le foot n’est pas un tabou. C’était vrai jusqu’à ce qu’un entraîneur se plaigne du contraire. En effet, José critique le manque de complicité de Canal + : « En tant que médias, vous devriez être embarrassés qu'un collègue ne respecte pas l'éthique du métier, qui est quelque chose de fondamental » , a-t-il grondé les journalistes présents lors de la conférence de presse d'avant-match face à Galatasaray. C’est en parlant d’éthique qu’il confirme donc l’hypothèse de la disparition du off. Plus aucun journaliste ne se comporte ainsi. La pratique journalistique, qui s’assimile à de la caméra cachée, pose aussi la question de l’éthique. Le off est fourbe, mais rien ne l’interdit (même s’il est généralement convenu que le journaliste doit prévenir l’interlocuteur en cas d’utilisation de propos off). Libre au journaliste de dévoiler ou non ce qu’il a entendu, enregistré, filmé sans permission. Ce n’est pas très réglo, mais c’est dans ces moments que l’on obtient le plus d’informations.

Une chose est sûre : la méthode ne plaît pas. Forcément, puisqu'elle flirte avec les limites de l'éthique. Aussi parce que la situation est contrôlée par le journaliste et puis parce qu’on n’en a tout simplement plus l’habitude. José a le droit d’être furieux, il ne savait peut-être même pas qu’un journaliste pouvait agir ainsi. Quoi qu'il en soit, en connaissant l’agilité médiatique du Special One, il y a très peu de chances pour qu’on le surprenne à nouveau.

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Top aux dissertation ..
Lisandro Le Pez Niveau : CFA
La pratique ne flirte pas avec l'éthique, elle l'enfreint tout simplement...
LaCagetteAuFondDuGrenier Niveau : Loisir
Mourinho, pas bien. Fin. Je peux rendre ma copie ?
come get some Niveau : Loisir
Mourinho a dit que etoo avait 38 ans c'est scandaleux,en fait il a 42 ans .
Note : 6
"Deuxième solution. Mourinho veut se faire virer de Chelsea. L'homme rêvait de Manchester United cet été."

Essien avait déclaré récemment :" Lors de mon dernier but avec le Real , je suis parti célébrer mon but avec José , il ma pris et ma dis a l'oreille on ce revoit a Chelsea cet été "

Il savait qu'il aller à Chelsea avant le mercato , pourquoi persister alors sur cette rumeur Man United .Sans oublier qu'il a maintes fois répéter son amour pour Chelsea qu'il considère comme sa maison !
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
C'était bien la peine de se foutre de la gueule de Mancini si c'est pour finir par récupérer son poste:

http://www.sofoot.com/IMG/img-jose-mour … 181346.jpg
Ok, si vous voulez lire du journalisme intéressant et qui ne se borne pas à remarquer des évidences, je vous conseille de lire l'article de Brian Phillips sur Mourinho et sa sortie sur Wenger, "specialist of failure."

http://grantland.com/features/sticks-and-stones/
Pendant une matinée et un début d'après midi, grâce aux différentes rencontres internationales d'hier, on a eu que des articles de Foot. 15h07 le Buzzix se réveille, Matuidi/Zlatan, le tweet. Il y a un rapport indéniable avec le match d'hier, mais présence du Z #AlainDeloniteaiguë.

18 h, la rédaction est assoupie. So Foot a parlé de Foot pendant plus de 12 heures. QuenelleMessi rafraîchit sa page toutes les 10 minutes entre deux vidéos sur le site égalité et réconciliation. Et là le quadruple combo. Mourinho. Eto'o. Canal Plus. Off. La quintessence du trolling. On est repartis.
En tant que qu'étudiant en journalisme (pas sportif), ça me fait vraiment marrer cette histoire. Dans les itv que j'ai pu faire avec des politiques, on se tape tellement de langue de bois et de discours bien convenus (sans compter la responsable de com' qui te fait chier dés que tu poses une question un tout petit peu osée) que le moindre petit truc qui sort du lot tu le mets dans ton papier.
Comme c'est bien expliqué dans l'article, pour plein de personnalités, et pas que dans le foot, le OFF va de soit pour certains propos. Et ben non, mon boulot c'est d'être journaliste, donc de rapporter des propos ou des évènements et éventuellement de les analyser, pas de faire la communication d'un tel ou d'une telle.
Alors bien sûr, quand c'est dit explicitement, oui je ne vais pas le sortir, ou négocier l'anonymat pour la citation (la fameuse source proche du dossier vous connaissez?), mais ça reste exceptionnel et ça doit le rester.
Mourinho ça reste un entraîneur de foot, mais quand ça s'étend à des politiques qui ont entre leurs mains le sort de notre pays, bah ça peut devenir une information capitale que le public a le droit de savoir.

Bref c'était mon avis de jeune journaliste qui idéalise (encore) un peu l'idée de son métier.
come get some Niveau : Loisir
j'ai rien compris t'as fume samotraki?
Message posté par come get some
j'ai rien compris t'as fume samotraki?


Non, j'ai juste pas lu l'article. Je me suis arrêté au titre. Ça fait dix jours qu'on nous bassine avec Eto'o et Mourinho, leurs melons respectifs, les clash, les pseudos révélations sur l'âge réel de l'africain, le manque d'éthique de Canal Plus, les révélations de son ex qui dit qu'il a 52 ans et j'en passe. San parler des articles sur les quenelles et les histoires de fesses de Giroud. Le tout assaisonné de #. C'est devenu SoJeanMarcMorandini.com et ça m'emmerde. Le Closer du ballon rond. Sauf que Closer a épinglé le Président de la République. Ça me rend malheureux.
come get some Niveau : Loisir
C'est vrai qu'il y a beaucoup d'articles inutiles je te l'accorde.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par Nico2845
C'était mon avis de jeune journaliste qui idéalise (encore) un peu l'idée de son métier.


Tu voudrais pas filer quelques cours à Raphael Gaftarnik?...
Message posté par samotraki


Non, j'ai juste pas lu l'article. Je me suis arrêté au titre. Ça fait dix jours qu'on nous bassine avec Eto'o et Mourinho, leurs melons respectifs, les clash, les pseudos révélations sur l'âge réel de l'africain, le manque d'éthique de Canal Plus, les révélations de son ex qui dit qu'il a 52 ans et j'en passe. San parler des articles sur les quenelles et les histoires de fesses de Giroud. Le tout assaisonné de #. C'est devenu SoJeanMarcMorandini.com et ça m'emmerde. Le Closer du ballon rond. Sauf que Closer a épinglé le Président de la République. Ça me rend malheureux.


Enfin t'es quand même sur un site exclusivement de foot donc si t'as juste envie de lire une brève par heure et un gros article par jour libre à toi de choisir !
come get some Niveau : Loisir
c'est qui gaftarnik?
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir


Un "journaliste" de Sofoot.com
come get some Niveau : Loisir
merci mec faut suivre sur ce forum c'est dur moi je connais que pulitzer en journaliste.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par come get some
merci mec faut suivre sur ce forum c'est dur moi je connais que pulitzer en journaliste.


T'inquiète pas tu n'as pas perdu grand-chose si tu n'as lu aucun de ses articles.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par SEGA

Juste énorme cette justification "Mourinho se plaint donc d’un journaliste qui fait son métier". Le journaliste qui trahit la confidentialité du off.

Mais, espèce de tanche, aujourd'hui pour être journaliste, il faut avoir bien moins de scrupules qu'une péripatéticienne, moins de courage qu'un collabo et moins de couilles qu'un castré ! Et surtout n'avoir aucun principe et dignité puisqu'il n'existe aucune liberté dans ce corps de métier.

Ou comment la boucle de l'absurde est bouclée. Un piteux journaliste qui essaye de défendre sa congrégation quand l'affaire Dieudonné a fait éclater aux yeux de tous qu'ils ne sont que des journalopes, des vendus, et des lâches...

Puisqu'on parle de journalisme de anal +, tu voulais faire référence à ça Ugo ?
(à partir de 4mn30s)

--http://www.youtube.com/watch?v=aHlBlhrddR8--

C'est peut-être aussi cela, ta conception du vrai travail de journaliste. La lâcheté et l'hypocrisie érigées au rang de principes.

Plus que la divulgation, c'est la façon dont vous essayez de monter un épingle une déclaration humoristique en vaine polémique qui est lamentable. Vous vous êtes rabaissés au rang des tabloïds et autres presse de caniveau. Mais rassurez-vous, toute la presse, même celle dite sérieuse, est dans le même état.

J'espère que mon propos ne sera pas masqué. Sotfou pratique à mon égard ce qu'en jargon journalistique on pourrait nommer de censure préventive.


"J'espère que mon propos ne sera pas masqué."

Exaucé.
J'arrive pas à me faire une idée sur la question.
D'un côté, tu te dis que Mou sait comment ça se passe et qu'il aurait dû tenir sa langue, de l'autre s'il ne peut même plus déconner sans qu'un gus balance ça pour faire un peu parler, c'est limite.
Bref, dans l'absolu, c'est pas la fin du monde (sauf pour Etoo hihihihi), hein SEGA faut pas s'énerver comme ça, ça vaut vraiment pas le coup de se bloquer une artère pour ces conneries.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
19 47