1. //
  2. // 2e journée
  3. // FC Porto/Chelsea

Mourinho et Porto, un amour très vache

Le FC Porto l'a révélé, il a presque tout gagné avec le FC Porto... Entre José Mourinho et son ancien club, les relations devraient être chaleureuses. Au lieu de ça, les deux camps se font plus ou moins la gueule depuis une bonne dizaine d'années. Retour sur une anomalie qui fait toujours couler de l'encre à l'ouest de la péninsule Ibérique.

Modififié
15 15
Porto et Mourinho. Deux grands noms du football européen qui doivent beaucoup l'un à l'autre. Le premier a offert au second un double tremplin sur la scène internationale, d'abord en tant qu'adjoint de Sir Bobby Robson, puis dans le rôle d'entraîneur principal, au début du XXIe siècle. Le Mou a quant à lui remis sur pied une institution qui avait entamé le nouveau millénaire fort négativement - les Dragons n'ont pas gagné le moindre championnat de 1999 à 2002 inclus -, en lui donnant, en prime, deux nouveaux titres européens qui permettent alors au FCP de devancer le rival benfiquista sur la scène continentale. Dire que chacune des parties doit quelque chose à l'autre revient à affirmer qu'elles sont quittes. C'est donc avec le sentiment d'avoir accompli sa tâche et aucun remord que José Mourinho laisse les rives du Douro pour celles de la Tamise.

Pinto da Costa, lui, sait qu'il ne peut pas en vouloir à un entraîneur qui a pillé quasiment tous les trophées qui se sont présentés à lui de 2002 à 2004 pour remplir un peu plus le musée portista. Les deux parties avaient tout pour s'aimer malgré la distance et le destin qui les sépareraient. Pourtant, elles entretiennent aujourd'hui des relations froides, pour ne pas dire glaciales. Mais peut-on vraiment parler de divorce si le mariage n'a jamais été consommé ? Car la vérité, c'est que José Mourinho a toujours été respecté pour son travail à Porto, sans réellement être adoré. Réciproquement, le Special One ne faisait pas grand-chose pour montrer ses sentiments à un club qui marche essentiellement à l'affect. Autant dire que la relation à distance avait peu de chances de fonctionner.

Silence radio et clash par médias interposés


Les adieux de Mourinho au FC Porto auraient pu être couronnés d'une cérémonie spéciale avec les supporters de retour au Dragão, d'une accolade avec son président, d'un bain de champagne ou d'un bain tout court. Au lieu de ça, José Mourinho s'est fait la belle comme un voleur et a provoqué l'ire du peuple azul e branco. En abandonnant les siens le soir même du sacre de Gelsenkirchen en mai 2004, le technicien validait involontairement les tensions qui existaient entre Pinto da Costa et lui, cellee-là mêmes qu'il niait en bloc depuis plusieurs semaines. À l'origine de la brouille entre les deux hommes, le futur du Special One. Le président du club portuense a toujours eu pour habitude de parler avenir et prolongation de contrat directement avec ses coachs. Étrangement, après s'être vu proposer un salaire très juteux suite à l'accès en demi-finale de la Ligue des champions, le Mou décide qu'il ne parlera à la direction portista que par la voix d'un intermédiaire. Un certain Jorge. Une dizaine de jours avant la finale contre Monaco, les deux camps calment le jeu pour ne pas nuire à la préparation mentale de l'effectif. Si certains croient à un apaisement diplomatique, il ne s'agit bien que d'un manège médiatique orchestré par deux personnes qui n'échangeront plus le moindre mot doux à partir de là.

Plus de dix ans après avoir quitté o Estádio do Dragão, l'actuel manager de Chelsea n'est toujours pas en paix avec la formation qui l'a réellement lancé. Invité à réagir sur le mercato du FC Porto (et du Sporting), le Portugais s'indigne du fait que « Porto a payé 20 millions d'euros pour Imbula et offert un salaire incroyable à Casillas, alors que le Portugal est un pays avec beaucoup de problèmes économiques, sociaux et politiques  » . Une pique à laquelle ne manque pas de répondre Pinto da Costa, citant un article de Marca. « José Mourinho a récemment décidé de critiquer les dépenses faites par le FC Porto. Ce n'était pas très joli, et, après avoir tiré dans tous les sens, voilà que Marca a fait les comptes et conclu que José Mourinho est l'entraîneur qui a le plus dépensé d'argent au monde depuis 2004, précisément après son départ de Porto.  » Rap Contenders. Et ce ne sont pas les déclarations d'avant-match de celui que l'on surnomme « le pape » à l'encontre de son ancien entraîneur « et ami, Mourinho » , qui change quoi que ce soit à l'opinion que l'un à sur l'autre.

Maillot déchiré, batifolage et crachat


Dire que José n'a pas que des amis dans son ancienne demeure est un bel euphémisme. Outre son ancien boss, l'autoproclamé meilleur entraîneur du monde a aussi réussi à se mettre les sltras des Super Dragões à dos, à tel point qu'il y a onze ans jour pour jour, l'un d'entre eux est même allé jusqu'à cracher à deux reprises sur la figure du Mou. Ce dernier était alors venu saluer les supporters portistas qui avaient fait le déplacement à Stamford Bridge à l'occasion des premières retrouvailles entre le FC Porto et son ancien commandant. L'auteur du geste, évacué quelques minutes plus tard, n'est autre que la personne qui avait menacé à mort le Special One, 48 heures avant la finale de Gelsenkirchen. Le récidiviste lui reprochait d'envoyer des textos un peu trop doux à sa femme et de l'appeler de temps à autre.

Le leader des Super Dragões, à l'époque Fernando Madureira, avait profité de l'occasion pour expliquer aux médias que le groupe d'ultras avaient cessé de scander le nom de Mourinho au stade au terme d'un Porto-Sporting à Alvalade bien avant cette affaire, qui n'a fait que confirmer qu'il ne méritait pas d'être vénéré à leurs yeux. Pourquoi ce match, précisément ? Ce soir-là, alors qu'un membre du staff était venu échanger amicalement le maillot de Rui Jorge (ancien Portista) contre celui de Vitor Baia, dans le vestiaire du FCP, le coach portugais est entré dans une colère noire et a déchiré le maillot du Sportinguista, qu'il accusait d'avoir manqué de fair-play pendant le match avant de souhaiter qu'il « décède sur le terrain un jour » . À l'heure actuelle, il est difficile de savoir où en sont les relations entre José Mourinho et la majorité des supporters de Porto. Le match de ce soir nous en dira peut-être plus.

Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

« décède sur le terrain un jour. » WTF ?!?! Le Mou est-il réellement fou à ce point ??
La photo est intrigante, pour ne pas dire flippante. Nom de Dieu, mise à part le fait d'apprendre le décès d'un être cher juste avant la partie, comment être aussi absent, détaché, après la victoire de son équipe, de ses joueurs, lors d'une finale de C1, qui plus est quand c'est la première fois que vous la remportez ? Sa suffisance n'a d'égal que son insuffisance.
J'adore le Mou pour son parcours mais c'est quand même fascinant d'être antipathique au point de ne pas être apprécié dans un club Outsider - à qui on à fait remporter le C1.
Message posté par Guyana973
La photo est intrigante, pour ne pas dire flippante. Nom de Dieu, mise à part le fait d'apprendre le décès d'un être cher juste avant la partie, comment être aussi absent, détaché, après la victoire de son équipe, de ses joueurs, lors d'une finale de C1, qui plus est quand c'est la première fois que vous la remportez ? Sa suffisance n'a d'égal que son insuffisance.


C'était notre deuxième coupe d'Europe (Première fois sous la nouvelle édition) 87 contre le Bayern et 2004 contre Monaco.
Note : 3
Guyana, comment peux-tu extrapoler autant à partir d'une simple photo? Dans la seconde qui suit, il est peut être entrain de sourire..

DoubleL, l'article est quand même vachement orienté, il y a énormément de portistas qui adorent Mourinho, et qui lui seront reconnaissant à vie.
Mourinho est sympa je n'en doute pas mais le jour de ce match son attitude était détestable! Il n'a même pas porté sa médaille...pfff!
Benito-Bx Niveau : CFA
Note : 3
Message posté par Pessoa


C'était notre deuxième coupe d'Europe (Première fois sous la nouvelle édition) 87 contre le Bayern et 2004 contre Monaco.


C'est la première du Mou...
melbut erding Niveau : DHR
Ce mec est méchant de film, c' est son signe astrologique. non content de s' etre fait connaitre a la face du monde (de la France) en niquant monaco en finale de champions,il se débrouille dans les medias pour etre au plus proche de dark vador. Entre le real et chelsea, on dirait qu' il selectionne volontairement ses joueurs les plus agressifs pour en faire des joueurs-clé. En plus quand il gagne il est arrogant, quand l perd il devient le roi de la mauvaise foi, son dernier truc c' est de victimiser arsenal et arsene(le gentil qui meurt en premier). et comme tout bon mechant de film t' as beau le coller au poteau et lui foutre 5 buts, clap de fin, con club explose, il revient toujours la saison suivante tel le joker ou un agent du spectre
Message posté par Guyana973
« décède sur le terrain un jour. » WTF ?!?! Le Mou est-il réellement fou à ce point ??


ce fameux match Sporting-Porto s'était fini sur un résultat nul 1-1. porto avait ouvert le score, le sporting loupa ensuite un pénalty et obtiendra un deuxieme pénalty qui sera transformé cette fois et c'est justemenet l'action qui amene la faute du deuxieme pénalty qui a fait péter un cable a mourinho. Il accusait Rui Jorge de manque de fair play car un joueur de Porto était allongé sur le sol et les joueurs du fcp demandaient a ce que Rui Jorge sorte le ballon d'ou son envie "qu'il décède sur le terrain"

ce match avait lieu aussi juste quelques jours après le décès en plein match du joueur de Benfica, Miklos Feher, sur la pelouse du Vitoria Guimaraes...

donc, oui c'est un épisode que Mourinho souhaiterait oublier je pense...
un petit résumé du fameux match :

https://www.youtube.com/watch?v=3rE_Z0Ostm8

EDIT : ce n'était pas un joueur du FCP qui était a terre, mais Joao Pinto l'attaquant du Sporting sur l'action qui amène le deuxième penalty... le pétage de câble de mourinho est encore plus incompréhensible du coup.
Message posté par MAXIMUS
Guyana, comment peux-tu extrapoler autant à partir d'une simple photo? Dans la seconde qui suit, il est peut être entrain de sourire..

DoubleL, l'article est quand même vachement orienté, il y a énormément de portistas qui adorent Mourinho, et qui lui seront reconnaissant à vie.


Effectivement ! Et c'est mon cas. Après 4 années de disette il a redonné ses titres de noblesse au FCP, avec deux coupes européennes d'affilées et notamment une année 2013 où il est invaincu toute compétitions confondues.

Certes il est parti en mauvais terme avec le club et les supporters, mais il ne faut pas non plus oublier que les ultras sont très très bien utilisé et institutionnalisé par le club (le président des super dragoes rémunéré par le club soit dit en passant) : Dans la brouille entre Mourinho et Pinto da Costa, les ultras ont préférés se ranger derrière la main qui les nourrit.

Ses équipes 2002-2003 et 2003-2004 m'ont fait réver et je lui en serais reconnaissant à vie.
Message posté par El_blanco
Mourinho est sympa je n'en doute pas mais le jour de ce match son attitude était détestable! Il n'a même pas porté sa médaille...pfff!


La photo c'est un montage?
Donc c'est Mourinho le salaud parce qu'il veut que sa prolongation de contrat soit negocie par son agent. Serieusement le president de Porto est assez ridicule sur le coup et si comme le dit FCP84 les ultras et la direction sont plus que proches ca explique tout.

Le mec en deux ans leur fait gagner la coupe UEFA et la LdC, dans n'inporte quel club le type a sa statue pour ca. Mais bon le Mourinho/Chelsea bashing est a la mode en ce moment.
Message posté par FCP84


Effectivement ! Et c'est mon cas. Après 4 années de disette il a redonné ses titres de noblesse au FCP, avec deux coupes européennes d'affilées et notamment une année 2013 où il est invaincu toute compétitions confondues.



je suis plutot d'accord avec toi. la plupart des portistas lui sont reconaissants (et c'est un benfiquista qui parle).

par contre, il n'a pas été invaincu toutes compétitions confondues en 2003 car cette saison la en championnat porto a perdu contre maritimo (2-1) et paços de ferreira (1-0) et en C3 porto avait perdu le match retour a Lens (1-0) après avoir infligé un 3-0 aux lensois a l'aller et perdu le quart de finale aller contre le panathinaikos au stade das Antas (1-0) avant de se rattraper et de gagner 2-0 sur le terrain des grecs grace a un doublé de derlei.

après c'est sur que ces défaites n'ont eu finalement aucune influence sur le bilan final de la saison puisque Porto a tout gagné cette année la.
Dans tous vos articles sur Mourinho et Chelsea, sans les lire, on devine aisément que c'est Mourinho le grand méchant, c'est aussi une jubilation quand Chelsea perd. A croire que l'étique professionnel qui consiste à être impartial vous ne le connaissez pas. Tout ce qu'un particulier ou un média dit de méchant sur Mourinho devient paroles d'évangile pour vous, en oubliant qu'il existe aussi les paroles de sourate.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
15 15