Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1/4 de finale aller
  3. // PSG/Chelsea

Mourinho et la « plaisanterie » de Pastore

Modififié
Déjà, à peine avait-il posé son fessier sur les sièges de la salle de presse du PSG que José Mourinho a eu à s'expliquer sur sa sortie une minute avant le coup de sifflet final de l'arbitre. Le Portugais s'est justifié de la sorte : « C’était juste parce que, pour moi, le match était fini. Si le but était venu à la 81e, je n’aurais pas été leur serrer la main. » Déjà.

Ensuite, le coach des Blues a dû analyser la défaite des siens. Et voici son explication : «  D'un point de vue tactique, on a été très disciplinés et on a fait ce qu'il y avait de plus dur. On a stoppé Ibrahimović. Quand il venait jouer entre les lignes, il était sous contrôle. Cavani était sous contrôle. Motta et Verratti étaient sous contrôle. Les latéraux aussi. On a récupéré plusieurs ballons en position très dangereuse, mais on n'a pas pu transformer ces demi-occasions en buts. Et surtout on a fait des erreurs défensives individuelles. On en a payé le prix. »

Évidemment, le Mou est revenu sur les trois buts du PSG et le Special One a une vision bien à lui du dernier, le chef-d'œuvre de Pastore : « La balle arrive à Lavezzi, demi-volée, boum. C'est un super attaquant, c'est comme ça à ce niveau. On a failli marquer le but du 2-1 et ça aurait été un résultat fantastique. Ensuite, on prend un CSC et le troisième but n'est pas un but, c'est une plaisanterie. »

Pour autant, l'entraîneur de Chelsea n'entend pas avoir dit son dernier mot. Il reste un match retour : « Nous ne sommes pas encore éliminés, a prévenu le technicien. Nous n’avons rien à perdre. Nous devrons jouer en pensant que c’est possible. Paris est en bonne position, mais ils savent que ce n’est pas encore acquis. »


Un 2-0 est si vite arrivé. MM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:01 Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 10 Hier à 14:41 Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 22

Le Kiosque SO PRESS