1. //
  2. // 1/4 de finale aller
  3. // PSG/Chelsea

Mourinho et la « plaisanterie » de Pastore

Modififié
15 46
Déjà, à peine avait-il posé son fessier sur les sièges de la salle de presse du PSG que José Mourinho a eu à s'expliquer sur sa sortie une minute avant le coup de sifflet final de l'arbitre. Le Portugais s'est justifié de la sorte : « C’était juste parce que, pour moi, le match était fini. Si le but était venu à la 81e, je n’aurais pas été leur serrer la main. » Déjà.

Ensuite, le coach des Blues a dû analyser la défaite des siens. Et voici son explication : «  D'un point de vue tactique, on a été très disciplinés et on a fait ce qu'il y avait de plus dur. On a stoppé Ibrahimović. Quand il venait jouer entre les lignes, il était sous contrôle. Cavani était sous contrôle. Motta et Verratti étaient sous contrôle. Les latéraux aussi. On a récupéré plusieurs ballons en position très dangereuse, mais on n'a pas pu transformer ces demi-occasions en buts. Et surtout on a fait des erreurs défensives individuelles. On en a payé le prix. »

Évidemment, le Mou est revenu sur les trois buts du PSG et le Special One a une vision bien à lui du dernier, le chef-d'œuvre de Pastore : « La balle arrive à Lavezzi, demi-volée, boum. C'est un super attaquant, c'est comme ça à ce niveau. On a failli marquer le but du 2-1 et ça aurait été un résultat fantastique. Ensuite, on prend un CSC et le troisième but n'est pas un but, c'est une plaisanterie. »

Pour autant, l'entraîneur de Chelsea n'entend pas avoir dit son dernier mot. Il reste un match retour : « Nous ne sommes pas encore éliminés, a prévenu le technicien. Nous n’avons rien à perdre. Nous devrons jouer en pensant que c’est possible. Paris est en bonne position, mais ils savent que ce n’est pas encore acquis. »

Un 2-0 est si vite arrivé. MM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 9
En même temps Cech et Terry ont sauvé tellement de fois Chelsea par le passé, offrant des qualifications inespérées par leurs sauvetages...
C'est peut-être vraiment le signe que c'est la fin pour cette génération dorée (sans compter Lampard qui se fait effacer comme un bleu sur le but de Pastore).
Note : 9
Des déclarations qui oscillent entre mauvaise foi, dépit et analyses justes. Bref, du Mourinho
hisoka
Une plaisanterie de grande classe ^^
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
15 46