Mourinho attaque Marca en justice

Modififié
0 14
José Mourinho aime s'attirer les critiques de la presse pour protéger son équipe. Mais seulement quand il le décide.

Dans un édito publié dans Marca le 17 septembre, le journaliste Roberto Palomar a décrit José Mourinho comme « le genre de personnes qui s'enfuient après avoir causé un accident de voiture » . « Cette expression est objectivement humiliante et son usage n'était absolument pas nécessaire à l'auteur pour faire passer ses idées. Mourinho est parfaitement conscient de l'importance de la liberté d'expression, il n'aura jamais l'intention d'attaquer en justice le droit à la critique » , ont déclaré les avocats du Portugais.

Si l'entraîneur du Real obtient les 15 000 euros de dommages et intérêts qu'il réclame, il les reversera au CD Canillas, le club de son fils de 12 ans.

Le journaliste aurait mieux fait de déclarer que Mourinho était le type de personnes à mettre un doigt dans l'œil par derrière.

ADS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Parce qu'il n'avait rien à filer au club de son fils avant, avec tout qu'il gagne ce papa, en salaire et primes ? Qu'il file ces dommages et intérêts éventuels à une caisse d'école publique prise au hasard dans l'annuaire, que sais-je !
"Le journaliste aurait mieux fait de déclarer que Mourinho était le type de personnes à mettre un doigt dans l'œil par derrière"
Et meme pour ca il aurrait été poursuivi tout de meme.
Parce que le doigt dans l'oeil c'est par devant, pas "par derriere".
C'est là aussi une "expression objectivement humiliante et son usage n'est pas necessaire"
En fait ADS t'as retenu aucune lecon de ce épisode.
bien domage parce que le "journaliste" que tu es pourrait un jour etre attaqué en justice.
J'avoue avoir été surprise. Ni par la critique, ni par la réaction de Mourinho mais surtout parce que ça vient de Marca. Marca, quoi !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 14