1. //
  2. // Barcelone/Inter (1-0)

Mou-chés

L'Inter l'a fait. Et à 10 en plus. Après son splendide match aller, l'Inter a réalisé une performance monstre au retour afin de faire déjouer le Barça. Malgré des sueurs froides en fin de match, l'Inter et Mou ont réussi leur pari, et sont récompensés par une finale de Champion's League. Olé.

Modififié
0 24
Ce matin encore, tout Barcelone y croyait. Opération remontada, t-shirt, prières et tout le tintouin. Aujourd'hui, c'est l'avenir du club qui se joue, son histoire, alors on ne rigole pas. On a même demandé à tous les enfants des écoles de Barcelone de se pointer en classe avec un maillot aux couleurs du Barça. Mes que un embrigadement. Qu'importe, tout Barcelone attend le match avec impatience. A commencer par la compo de Pep. Elle tombe, juste avant le match, et on apprend qu'Abidal est forfait. C'est Keita qui va jouer arrière gauche. Piqué et Milito seront dans l'axe. Alvès à droite. Xavi, Busquets et Touré forment le coeur de trois joueurs au milieu. Pedro est à gauche, Messi tantôt en soutien d'Ibrahimovic, tantôt à droite. Du coté de l'Inter, Pandev est lui aussi forfait. Il s'est fait une élongation. La compo de Mourinho est la suivante: Julio César - Maicon, Lucio, Samuel, Zanetti - Cambiasso, Motta - Eto'o, Sneijder , Chivu - Milito. Tout ce petit monde est fin prêt pour le coup d'envoi, avec soi disant le plus grand tifo jamais vu en Europe, et peut-être au monde. Il est immense, certes, mais c'est tout.

Sans surprise, le début de match est à l'avantage des catalans. Ils monopolisent la balle. Touré et Pique montent du coup plus haut que prévu, afin de déstabiliser les lignes de l'Inter. Alors l'Inter ne s'embarrasse pas, défend et balance sans se poser de questions. Pour les milanais, c'est simple, il faut gagner du temps et réduire au maximum les temps de possession de Xavi et les siens. Et puis, si elle se présente, jouer l'opportunité à fond... Alors l'Inter sort un coup, pour voir. Enfin Milito sort un coup. Complètement esseulé, il cherche le corner en vain, et Barcelone essaie de contre attaquer le plus vite possible pour profiter du fait que la défense de l'Inter ne soit pas encore en place. Trop tard. L'Inter est toujours en place.

23è minute, José Mourinho a sorti son petit carnet et gribouille dedans. On se demande vraiment ce qu'il peut bien noter. Rien peut-être, le Special One n'est pas un coup de bluff de près. Et les barcelonais non plus... Touché au visage par Thiago Motta, Sergio Busquets en rajoute des tonnes. Le catalan se jette au sol, se roule par terre de douleur, avant bien sûr de s'assurer, petit regard entre ses mains à l'appui, que sa ruse a bien marché. L'arbitre applique le règlement et colle un deuxième carton jaune à Motta sur ce coup aussi bête que Busquets est truqueur. A croire qu'on apprend aussi le vice à la Masia. En tout cas Barcelone est maintenant en supériorité numérique. Mais quelque part, l'expulsion de Motta a été utile pour l'Inter. Le rythme du match a sensiblement baissé, et la mi-temps approche sans que Barcelone n'ait eu de véritables occasions d'ouvrir le score. Ah si, Messi fait sa spéciale, je-rentre-depuis-la-droite-je-frappe-du-gauche mais Jules César veille au grain..

Barcelone a le jeu bien en main. Presque trop. En attaquant à dix, avec les montées de Pique et Touré, ils sont paradoxalement trop nombreux dans le camp intériste et les espaces s'en retrouvent trop petits. L'Inter ne demande que ça, d'ailleurs, elle défend le plus bas possible, histoire de réduire plus encore les espaces et d'enrayer ainsi le jeu barcelonais. Le travail défensif des hommes de José est vraiment remarquable. Barcelone a beau redoubler ses efforts et ses passes, ça ne prend pas. Et ça ne prendra pas. Paradoxalement, le Barça s'en sortait mieux à 11 contre 11. Bien joué, Sergio Busquets. Ibra, lui, est inutile à ce niveau de jeu, Pedro trop juste, Keita emmerdé, Messi muselé et Xavi pris en tenaille. Définitivement, l'Inter sait comment défendre contre cette équipe, et ça tombe bien, c'est exactement ce dont l'Inter a besoin. Le temps passe et joue en faveur de Mourinho et les siens. Sur son banc, José et de plus en plus serein ; sur le pré, Barcelone force et se précipite. Le temps continue de passer. Ibra, nul à chier, laisse sa place à Bojan. Entrée de Jeffren également, pour Busquets. Le rythme ne redecollera pas pour autant. Bojan ratera l'une des seules opportunités catalanes.

A dix, dont un roumain, un Samuel Eto'o sublime milieu travailleur, un Lucio crampé, un rejeté du Real (Cambiasso), un autre rejeté du Real (Samuel), et encore un autre rejeté du Real (Sneijder), l'Inter a littéralement étouffé les rêves de grandeur catalane. Une muraille de volonté et d'abnégation s'est dressée contre le jeu catalan. L'Inter était sans doute l'équipe la plus à même de contrecarrer les plans barcelonais. Le Mou reste le numéro un mondial quand il s'agit de faire déjouer l'adversaire. Vraiment, quel coach ce M.. Mais d'un coup, alors qu'ils semblaient au fond du trou, les barcelonais ouvrent le score! But de Piqué!! Un super crochet qui efface d'un coup César et Cordoba. Sans doute hors-jeu, le défenseur central une nouvelle fois en position d'avant-centre redonne l'espoir aux siens. Il reste cinq minutes à Barcelone pour marquer un but et l'Histoire. On ne peut s'empêcher de penser au finish contre Chelsea l'an passé. Barcelone y croit à mort. Xavi allume une lourde mèche sur les buts de Julio César. Puis Messi. Julio César encore. D'un coup, Barcelone s'est procuré plus d'occasions en trois minutes que depuis le début de la rencontre... Il reste deux minutes de jeu, plus le temps additionnel. Le stade se réveille enfin. Hurle sa joie quand les filets tremblent, mais le but est annulé, pour une main de Touré. L'Inter attend avec impatience le coup de sifflet final. Délivrance. Barcelone est abattu. Vu la fin de match, le coup était jouable, mais ils y ont cru trop tard. L'Inter les a endormi. José et les siens ont fait le match qu'il fallait. Ils peuvent maintenant laisser éclater leur joie. Il y a de quoi.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

'tain, le Mou me flingue. Il a construit cette équipe tout seul! La culture de la lose il l'a renversé en culture de la gagne. Winning ugly, comme ils disent les Angloches.
Sneijder & Robben à Bernabeu, ça va en jeter!
merde mais yavait combien à l'aller déjà ?
Mourinho a fait exactement la même tactique que Hiddink : gros match à domicile où les 2 entraineurs ont fait déjouer le barça (avec une réussite différente) et le match au camp nou, on transforme sa surface de réparation en bunker.
il faudra qu'on m'explique pourquoi quand chelsea le fait on dit que c'est la mort du foot, et quand l'inter le fait on dit que c'est magique...
au niveau de l arbitrage le petit avantage que le barca a eu contre chelsea s'est transformé en petit désavantage contre l'inter (au niveau des pénos non sifflés par exemple)
mais bon
j'ai du mal à comprendre comment on peut apprécier un match comme celui-ci et être à genou devant mourinho quand son seul but au match retour a été de tout détruire...
Je trouve pas que Mou ait été génial sur ce match!
C'étaity défense toute, un dégagement raté, une passe mal ajustée et tout est perdu.
Encore une fois, on voit que messi contre les gros, c'est de la merde. Robben est bien meilleur, contre les gros et les petits.
Robben, quand il dribble une équipe entière, c'est contre le dauphin du championnat, pas contre une Saragosse.
Messi n'est qu'une escroquerie
Waouh, bravo Moumou, certains construisent, lui détruit, 11 internationaux à ses ordres, il en fait des défenseurs adeptes du pressing dans les 50 derniers mètres, là ou Chelsea avait échoué l'année dernière, il réussit à passer grâce au vice des ses joueurs et un arbitre dépassé, faut il parler du péno non sifflé du match aller ou du 3ème but Intériste hors-jeu, 67 passes réussies contre 555 au Barça, 35% de possession de balle pour un tir cadré, la grande classe, on frise l'excellence défensive, du béton, du vice, et des petits soldats qui exécutent au millimètres les consignes tactiques, bienvenu dans le Foot moderne.
On peut tout aimer chez les Italiens, et avec une certaine passion stendhalienne : leurs femmes, leurs villes, leur musique, leur cinéma, leurs vins, leur littérature, leurs fromages, leur élégance, leurs monuments, leur campagne, leurs arts... mais leur football ? Que dire, si ce n'est qu'il est le plus laid du monde, le plus pénible à regarder peut-être le plus chiant parce que le plus attentiste, de la planète (après un match coaché par Domenech, faut quand même pas déconner). Victoire ce soir donc de la laideur, et, comme si ce n'était suffisant, couronnée par l'arrogance du bellâtre lusitanien, d'une incroyable vulgarité, qui dépasse en intensité celle de son compatriote CR9, c'est dire...
Dans les sports de combats, lorsqu'un des protagonistes refuse le combat, il se fait sanctionner par l'arbitre. A méditer...
J'ai oublié de signer, ça tombe bien je voulais juste rajouter une chose sur le Footix qui prend Messi pour de la merde, désolé coco mais Léo, c'est pas Superman, tu met Cr9 ou Robben ce soir en face du béton Intériste et ils feront la même chose, avec 4 ou 5 joueurs en face, tu veux qu'il fasse quoi pinpin? Tu crois qu'il va dribbler la moitié de l'équipe et finir par une louche sous la barre? Arrête de regarder "Olive et Tom", Léo est joueur exceptionnel mais il est pas sur-humain, prendre ce match comme référence pour dire que ce joueur est surcoté c'est connaître aussi bien le Foot que Ribéry maitrise la Physique quantique, t'as perdu une occasion de te taire.
Et dire que toute la presse se branle sur mourinho !!!! ce ne sera jamais un grand entraîneur, pour une seule et simple raison : il est incapable de créer un fond de jeu à son équipe sans se soucier de l'adversaire. les vrais génies imposent leur jeu à l'adversaire, lui ne fait que détruire et exploiter les faiblesses. l'inter a le 3eme meilleur effectif d'europe derrière le barca et chelsea, c'est quand même bien normal à un moment donné qu'il arrive à faire quelque chose... il est persuadé qu'il est un dieu, comme quand il rentre sur la pelouse au coup de sifflet, c'était sa victoire à lui, pas celle de ses joueurs... quand le barca se qualifie a chelsea guardiola vient se jeter sur ses joueurs, la mourinho va seul au milieu de la pelouse faire un bras d'honneur (ça y revient) à tout le public catalan pendant plus d'une minute !!! comment peut-on admirer l'anti football qu'il a fait ce soir, est il utile de rappeler qu'il termine le match avec 6 défenseurs et 4 milieux défensifs ? (sachant qu'il a déjà reconverti eto'o, milito et pandev en milieux défensifs, on aurait dit à la place toulalan, mascherano et marcos senna....)
ce soir ce n'est pas le barca qui a perdu mais le football,
mourinho a prostitué le football pour que les gens l'admirent.
super analyse sofoot...
"Waouh, bravo Moumou, certains construisent, lui détruit, 11 internationaux à ses ordres, il en fait des défenseurs adeptes du pressing dans les 50 derniers mètres, là ou Chelsea avait échoué l'année dernière, il réussit à passer grâce au vice des ses joueurs et un arbitre dépassé, faut il parler du péno non sifflé du match aller ou du 3ème but Intériste hors-jeu, 67 passes réussies contre 555 au Barça, 35% de possession de balle pour un tir cadré, la grande classe, on frise l'excellence défensive, du béton, du vice, et des petits soldats qui exécutent au millimètres les consignes tactiques, bienvenu dans le Foot moderne."
Faut-il rappeler le HJ complètement imaginaire de Milito qui filait vers le but en début de match aller ?? Ou le léger HJ de Piqué ? Ou Busquets qui fait sa danseuse ? (certes y a faute de Motta mais bon...)
Faut arrêter, c'est pas l'arbitrage qui a fait perdre le Barça...l'Inter les a fait déjoués c'est tout.
Et excuse les Intéristes à 10 contre 11 contre la meilleure équipe d'Europe en titre d'être plus solides et de pas être aussi naïfs que les gars d'Arsenal...Ils ont voulu la qualification, ils l'ont eu ! Leur but n'était pas de faire bander la planète entière sur les exploits de Messi & Xavi...
Robben, tu lui mets Xavi derrière, il en plante deux fois plus que Messi et les assists en prime.
Faut pas déconner, Messi , il se fait éteindre par Chelsea l'an passé, par l'Inter...etc
man U n'aurait pas fait une erreur de marquage, ç'aurait été pareil.
CR9, il aurait probablement rien fait mais Robben, aurait bien plus perforé.
Robben mouche Messi en sélection, en club, reste plus qu'à voir ce que _ça donne contre l'Inter en finale.
Et ? le seul but n'est donc que de gagner des matchs ? On ne retiendra jamais le parcours de l'inter cette année pourquoi ? parce qu'il n'ont jamais rien montré qu'il leur est propre... c'est une équipe sans aucun fond de jeu, absolument pas marquante et dont la seule force est d'exploiter les faiblesses des adversaires et de détruire leur jeu. voilà pourquoi jamais ils ne resteront dans l'histoire et pourquoi mourinho ne sera jamais un sacchi.
moi ce qui m'a le plus énervé c'est ceux qui crachaient sur chelsea après le match contre le barca l'année derniere et qui exultent ce soir apres le match de l'inter. soyez cohérent un peu, il n'y a strictement aucune différence : gros match a domicile, enorme motivation des joueurs qui ont une confiance infinie envers leur coach (mourinho et hiddink) et on construit le mur de berlin au camp nou... ce soir le football est triste
C'est moche, très moche. Le football ne sort pas grandi d'une telle parodie de football. Ce soir, 10 défenseurs se qualifient pour la finale la Champions League, avec un entraîneur digne de jouer dans la comedia dell'arte. Une équipe qui a refusé le combat pendant 94 minutes ne mérite pas de passer.

Cruyff avait inventé le football total. Mourinho vient d'inventer l'anti-football total. Punaise, ça fait mal au cœur...
Franchement, même Domenech peut le faire mettre toute son équipe en défense... Ah mais c'est ce qu'il fait avec l'EDF...

Mourinho un grand ce soir ? Faut arrêter, le Barça s'est fait harakiri. Même moi je dis aux joueurs : "Tous en défense..." !
Y a un truc que je comprends pas "ouasi anti-football, pas de jeu, gna gna gna..." Mais dois-je rappeler que l'Inter jouait à 10 ! Oui à 10 pendant 70 minutes ! (certes ils n'ont pas non plus montré gd chose dans les 20 1ères minutes) Tu joues en infériorité numérique, t'as un score à défendre, tu vas essayer de jouer à joga bonito pour aisser des espaces et en prendre 3 derrière juste pour que la planète entière se mast**be sur Messi pendant 10 ans ?? Qu'est-ce que l'Inter pouvait faire d'autre pour se qualifier à partir du moment quils ont un expulsé ? Donc je vois pas bien ce qu'on leur "reproche" à ce niveau là...
Tellement de critiques injustes ou infondées...
La démonstration intériste de la semaine dernière avait déjà donné le ton, et personne ne peut nier le fait que le barça s'était fait mangé à la régulière. Ce soir à 10 contre 11, dans un stade acquis à l'adversaire, il faut vraiment être de mauvaise foi pour dire que gagner avec les honneurs passe par un jeu ultra-offensif.
Le seul football qui ne sort pas grandi de cette soirée est celui du barça qui a montré ses limites. Cette saloperie de handball stéréotypé, et leur incapacité à proposer autre chose (de la verticalité par exemple...), aura scellé le sort d'une équipe qui méritait bien moins de choses que son adversaire.
L'abnégation, la solidarité, le respect des consignes, un sens tactique aigu...c'est aussi ça le football, n'en déplaise aux pseudos-puristes.
Je me disais bien aussi, que certaines analyses sont très mauvaises et partisanes. Le match de l'inter, et de mourinho, si vous aimez les raccourcis, c'était l'apocalypse du foot.
Les commentaires rétablissent donc le sentiment général du match, et non pas de je ne sais quel groupie de mourinho.
Sinon, faut vraiment vouloir être ridicule pour comparer Robben à Messi, mais en plus sortir que Messi vaut pas un clou et que Robben aurait "perforé" et "inscrit plein de but avec Xavi et iniesta derière", là c'est juste ait exprès, comme si Messi mettait pas ses buts tout seul en dribblant dans les 4-5 joueurs assez souvent.
Le léger hors jeu de Piqué? Soit il est hos jeu, soit il l'est pas, et vu qu'il y avait pas le révélateur, en aucun cas tu peux dire qu'il était hors jeu, au pire sur la même ligne...
"Busquets qui fait sa danseuse", les joueurs Intéristes ont fait les danseuses pendant 94 min, on peut aussi parler du maillot arraché d'Ibra, tu crois qu'il se l'ai fait tout seul? Combien de tirages de maillot de Lucio aurait mérité un péno? On va pas débattre de l'arbitrage médiocre des 2 matchs, s'il avait été juste, le Barça en sortait vainqueur. Le fait que l'Inter joue à 10 n'a fait que renforcé la tactique de Moumou, avec une équipe comme l'Inter qui attend l'adversaire, tu peux tenir tout un match à 10 même contre le Barça à partir du moment ou tu as décidé de ne plus attaquer, les 2 attaquants deviennent défenseur et ça change pas grand chose à part le fait que tu défend encore plus efficacement, si l'Inter avait du marquer à 10 ils se seraient fait exploser, un peu comme Lyon hier.
"Leur but n'était pas de faire bander la planète entière sur les exploits de Messi & Xavi..."
Oui on avait compris que toi, ton trip c'est le football attentiste, moche, insignifiant, médiocre à partir du moment ou tu gagnes...le panache ne fait pas parti de ton vocabulaire, chacun son kiff!


"Robben, tu lui mets Xavi derrière, il en plante deux fois plus que Messi et les assists en prime."
Dis donc bonhomme, t'as l'air de bien connaître le Football toi, tu sais combien de buts a planté Messi cette année toute compét confondues? Avec ta prédiction de Footix, Robben en claquerait 70...putain mais pourquoi Laporta n'y a pas pensé avant!
T'as peut être oublié une chose essentielle, c'est pas le Barça qui joue pour Messi, mais Messi qui joue pour le Barça, à la différence d'un Robben ou d'un CR9, faut que t'arrêtes les fantasmes avec le Batave, il plante 3 ou 4 pions décisifs en quelque mois et il est déjà Ballon d'or, on parle Football ou bien?
"Le seul football qui ne sort pas grandi de cette soirée est celui du barça qui a montré ses limites. Cette saloperie de handball stéréotypé, et leur incapacité à proposer autre chose (de la verticalité par exemple...), aura scellé le sort d'une équipe qui méritait bien moins de choses que son adversaire. L'abnégation, la solidarité, le respect des consignes, un sens tactique aigu...c'est aussi ça le football, n'en déplaise aux pseudos-puristes."

Assez fascinant ton jugement, on croirait un disciple de Moumou qui a bien appris sa leçon et qui, à travers une mauvaise foi sidérante, nous en fait l'éloge, sûr de son fait.
Tu sais ce qui a montré ses limites ce soir?? C'est la mentalité et le système qui régit le Football aujourd'hui, là ou quelques idéalistes continuent à créer du jeu, du spectacle, du plaisir, d'autres exploitent ce système au détriment des principes et des valeurs qui le définissent, bizness is bizness et c'est bien pour ça qu'aujourd'hui, tous les moyens sont bons pour gagner, même si pour ça il faut détruire plutôt que créer, et à travers tes propos aigris tu nous en fait la parfaite illustration, "Cette saloperie de handball stéréotypé, et leur incapacité à proposer autre chose (de la verticalité par exemple...)"
Tu ne dois pas beaucoup voir de matchs du Barça pour en faire une si piètre comparaison, en même temps quand on se réjouis ainsi de la victoire de l'Inter, c'est logique d'être allergique au Football Total, du coup, si je te dis Cruyff ou Ajax par exemple, tu vas faire un caca nerveux et prononcer 4 fois "Catenaccio" en te serrant la teub?

"L'abnégation, la solidarité, le respect des consignes, un sens tactique aigu"

En fait il fallait lire: l'attentisme, le vice, la provocation et un regroupement massif dans les 50 derniers mètres, oui c'est bien ça le Football moderne, et comme dis l'autre: " à vaincre sans péril...."
C'est toujours pareil, les supporters du Barça se sentent "idéalistes", mais fermez-la! J'aime le beau jeu, j'aime les équipes latines, et on aime aussi la grinta, t'en as vu toi un tacle glissé mis à part Milito?! Arrêtez un peu, le Barça n'a misé que sur sa possession mais n'avait pas de plan B, n'a jamais eu de plan B. C'est une machine alors Mourinho a fait sa tactique la plus risquée mais la plus simple à trouver: annihiler une possession passe par un placement bas du bloc-équipe et point barre! Donc le Barça n'a rien fait. Et c'est normal c'était en aller-retour, à l'aller l'Inter vous a giflés. Par contre ne parlez pas: apparemment c'est un avantage de jouer le retour à la maison, 82% de possession, 1 seul but. C'est limite la honte les mecs. Aucune frappe de loin. Vous avez pas tenté, grâce à Busquets notamment, d'obtenir des coups-francs. Y'a pas à dire, le Barça est limite bête parfois, tanpis pour vous. J'idéalise pas ce genre de foot. Possession oui, technique oui, mais un peu plus d'agressivité, de vitesse de jeu, et deux trois plans de jeu aussi, c'est pas mal.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 24