Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Rennes (0-2)

Motta et Emery à l'honneur lors de la remise de l'Hexagoal

Modififié
Des larmes, des feux d'artifice et un cri.

Pour célébrer l'arrivée dans sa vitrine de son septième titre de champion de France, le Paris Saint-Germain a organisé une jolie petite sauterie, bien que moins grandiose que d'habitude. L'occasion surtout d'offrir une belle sortie à Thiago Motta. Bien que fautif sur l'ouverture du score rennaise ce soir, l'Italien a reçu un vibrant hommage du Parc. Après un discours émouvant et une vidéo préparée par les équipes parisiennes, le milieu a fondu en larmes.


Unai Emery faisait lui aussi ses adieux au Parc et en a profité pour souhaiter le meilleur à son futur ex-club. Avant de se transformer en capo de virage.



Et si vous vouliez gâcher la fête avec trois petits numéros, il suffisait de prononcer le 783. Comme le nombre de jours durant lesquels Paris n'avait plus perdu à domicile, jusqu'à cette défaite contre Rennes (0-2). MR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 52 minutes Benzema impliqué dans une affaire d'enlèvement ? 31
il y a 6 heures Tuto Panini Adrenalyn XL : Préparer son équipe 3 il y a 9 heures L'avocat de Mogi Bayat ne comprend pas pourquoi son client est toujours en prison 32
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
il y a 13 heures Le magnifique coup franc de Rooney avec DC United 11