Mort d'un hooligan voyageur

Modififié
32 8
Chris « Chubby » Henderson est mort le 31 octobre dernier. Ce personnage incarna la connexion entre le mouvement Oi! du début des années 80 et le hooliganisme anglais. Il fut d'abord connu comme le chanteur emblématique de « Combat 84 » , formation souvent affiliée à la scène RAC (Rock against communism) ; à tort selon certains membres du groupe qui mirent en avant l'absence de racisme dans leur chansons, bien que clairement marquées très à droite.

Il s'investit ensuite, après la séparation du groupe en raison de sa réputation sulfureuse qui l'obligeait à se produire sous pseudo, dans le célèbre groupe hooligan des HeadHunters, firm ultra-violente de Chelsea, fortement liée à l'extrême-droite. Il racontera son expérience dans le livre Who wants it ? sorti en 2000.

Parti ouvrir un bar - « The Dogs Bollocks » - en Thaïlande, à Pattaya, cet atypique héritier des héros de Joseph Conrad ne s'était pas totalement rangé des voitures, à en croire la presse locale. NKM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

ValCurvaFiesole Niveau : DHR
Il a aussi appelé sa fille Chelsea.
Allez tiens, minute enculé, bien fait etc etc, pas une grande perte etc etc.
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
"The Dogs Bollocks" : franchement c'était vraiment un street poet ce mec..
Note : 7
C'est sûr qu'un mec qui a participé à la dénaturation et au glissement de l'image des skinheads vers l'extrême droite, je vais pas pleurer sa mort.
Son côté hool' n'aide pas en plus.
DNRIP
Message posté par leopold-saroyan
"The Dogs Bollocks" : franchement c'était vraiment un street poet ce mec..


Pas très loin de Portobello Road à Londres, on trouve ça : http://loczidesign.com/wp-content/uploa … uilles.jpg

Ca doit être un délire chez les Brits, jamais su.
Rhha j'ai eu peur que ce soit King qui soit décédé (désolé pour l'autre gus par ailleurs et en dépit de nos différences de vue), j'en profite pour conseiller "human punk" de john king donc, l'un des meilleurs livres sur la street culture anglaise des années 70/80.
Dance Crasher Niveau : CFA
Le meilleur de ses livres à mon humble avis. A conseiller et re-conseiller! POur le reste, même chose que toi, encore que sans "regrets", où mon post rejoint celui de VrGL.
Héritier des héros de Joseph Conrad ?

Faut pas trop déconner quand même.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
32 8