Morientes y était presque

0 0
Sale temps pour ceux qui doivent faire leurs preuves.

A l'instar d'Anthony Mounier à Nice, Fernando Morientes aurait pu profiter des blessures de ses coéquipiers marseillais pour retrouver un peu de temps de jeu et montrer de quoi il était capable. Tout cela aurait pu être parfait si une douleur aux ischio-jambiers n'était pas venue foutre la merde.

Du coup, c'est le jeune à Jordan Ayew, qui pour l'instant va très bien, que la situation pourrait profiter si Didier Deschamps décide de le faire rentrer sur la pelouse sochalienne. Ce qui est sûr, c'est que l'entraineur basera ce soir sa "taquetique" sur Brandao et Niang, en attendant le retour de Ben Arfa dont la convalescence a été estimée à moins d'une semaine.

La prochaine fois, Fernando, la prochaine fois...

NP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0