1. //
  2. //
  3. // Lille-Troyes

Morgan Amalfitano peut-il dérouiller l'attaque du LOSC ?

Après deux saisons et demie en Angleterre, Morgan Amalfitano a choisi Lille pour se relancer. Une association très intéressée, car si le milieu veut montrer qu'il n'est pas fini, les Dogues veulent quant à eux redynamiser un secteur offensif en berne.

Modififié
172 4
Éliminé de la Coupe de France par Trélissac en milieu de semaine, Morgan Amalfitano n'a pas vécu le meilleur des débuts avec Lille, qu'il vient de rejoindre en début de mercato. Mais pour l'ancien milieu de Lorient et Marseille, il va falloir attendre encore quelques semaines pour se faire une opinion, ses cinq derniers mois sans le moindre match officiel nécessitant une période de remise en forme. Débarqué en compagnie du Portugais Rony Lopes, prêté par l'AS Monaco, l'international français - une sélection contre l'Allemagne en février 2012 - a été recruté dans un but très précis : dégripper la seconde plus mauvaise attaque de Ligue 1 avec seulement 16 buts en 21 matchs. Et donc remettre en confiance une ligne d'attaque où seul Yassine Benzia a réussi à tirer son épingle du jeu avec cinq réalisations. Car depuis le début de saison, ni Baptiste Guillaume, ni Gadji Tallo, ni Lenny Nangis, ni Sehrou Guirassy n'ont trouvé le chemin des filets. Trop jeunes pour certains observateurs, mais aussi délaissés par des derniers passeurs présumés en méforme ou peu inspirés, à l'image d'un Marvin Martin qui cherche toujours son niveau sochalien. Et comme le meilleur joueur créatif, Sofiane Boufal, a plus un profil de soliste, il est clair que le LOSC avait besoin de dénicher des distributeurs de cafés crèmes pour passer l'hiver.

Un bilan anglais pas si mauvais


Morgan Amalfitano répond-il aux critères ? Son temps de jeu durant le second semestre 2015 est le plus gros bémol, Slaven Bilić l'ayant rapidement mis de côté en ne lui offrant que des apparitions en tours préliminaires de Ligue Europa au mois de juillet. La première difficulté du LOSC consiste à remettre sur pied physiquement celui qui s'entraînait seul depuis octobre et la rupture de son engagement avec les Hammers. Quant aux deux saisons qu'il a effectuées en Premier League, il y a certes un sentiment d'échec concernant sa fin de parcours en Angleterre, mais le milieu de terrain estime visiblement avoir progressé dans le championnat le plus médiatisé de la planète : « J’ai tourné la page, mais je suis très satisfait de ce que j’ai pu faire en Angleterre. J’ai acquis un bagage intéressant, j’ai appris de nouvelles choses. C’est un football qui est quand même différent, qui est difficile, qui est rude. Je garde un super souvenir de tout ce que j’ai fait. » D'autant que son bilan comptable est loin d'être vilain : 52 apparitions dont 40 titularisations pour 7 buts et 4 passes décisives. À retenir de son passage sur les terrains anglais, quelques coups d'éclat dont son but à Old Trafford le 28 septembre 2013, lequel laissait augurer des lendemains qui chantent.

Retrouver l'Amalfitano de Lorient


Son irrégularité chronique lui a néanmoins fermé les portes d'un destin à la Dimitri Payet, son séjour anglais ressemblant au final à sa trajectoire à Marseille : des débuts encourageants, une perdition progressive et en guise de final une séparation pas vraiment à l'amiable. À Lille, c'est le Morgan Amalfitano de Lorient qu'il faudra retrouver, celui qui, lors de la saison 2010-2011, avait régalé les Merlus avec 12 passes décisives. À l'époque, il est vrai que le milieu offensif faisait équipe avec un buteur prolifique en la personne de Kevin Gameiro, désormais en pleine bourre au FC Séville. Faut voir si Yassine Benzia fera aussi bien l'affaire pour exploiter ce qu'il reste du talent de la recrue lilloise. Il y a encore quelques semaines, Sunderland, Bordeaux et même les Tigres de l'UNAL - le club d'André-Pierre Gignac - se sentaient prêts à miser une pièce sur un retour en grâce d'Amalfitano. Mais pour que ce dernier relance l'attaque lilloise, il faudra aussi que les buteurs en disgrâce y mettent du leur.


Par Nicolas Jucha Propos de Morgan Amalfitano extrait d'une interview sur RMC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Il peut relever le niveau d'intelligence footbalistique de la ligue1.
triste championnat.
Il peut faire beaucoup de bien au LOSC, j'espère pour eux en tout cas
Lille a le chic pour recruter des has been. Marvin Martin... Amalfitano.
Amalfitano n'a rien prouvé à Marseille, pourquoi serait-il déterminant à Lille ?
Marvin Martin n'avait rien de has been lorsqu'on l'a signé. Par contre maintenant...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
172 4