1. //
  2. // RC Lens

Moreira: « Quelque chose est cassé »

S'il fallait jouer encore dix matchs en L1, le RC Lens les perdrait sans doute. Daniel Moreira, ancienne gloire lensoise, explique les raisons de la descente aux enfers du club.

Modififié
0 0
Ton analyse sur cette saison ?


J'ai toujours été proche de Lens, j'allais voir tous les matchs à domicile. Vu que j'étais blessé, j'en ai profité pour aller à Bollaert. Gervais Martel reste un ami. Encore maintenant je le vois de temps en temps. Je pense qu'il y a trop d'entraîneurs qui ont été changés en peu de temps donc ça n'a pas donné de stabilité au club et puis ça fait quatre cinq ans qu'on voit que ça se dégrade de plus en plus, il y a pas mal de supporters qui ne se reconnaissent pas dans l'équipe actuelle. Dans cette descente-là, ils n'ont pas eu de chance tout au long de la saison, car ils se sont pris plein de buts en fin de match...

N'existe-t-il pas un problème d'identité à Lens ?


C'est un petit peu ça. Avec un centre comme la Gaillette où il y a pas mal de jeunes, on aimerait que la mentalité des joueurs actuels change un peu. On a vu que ça a causé pas mal de problèmes dans le vestiaire de Lens.


Peut-on parler de scission avec le public ?


Quelque chose est cassé. Tant que les joueurs n'auront pas compris qu'il faut rester dans la mentalité d'ici et que dans un club comme Lens, on est obligé d'avoir des supporters derrière et être auprès d'eux... Ils en ont toujours eu besoin et maintenant les supporters se sentent un peu largués.

Et que dire du recrutement ?


Je pense qu'il y a des joueurs qu'on est allé chercher et qui n'avaient pas le profil de Lens. Ils n'avaient plus les moyens, il y avait encore des gros contrats à une époque, et ils ne sont pas arrivés à s'en sortir... Après, quand les joueurs ont signé, durant la période Guy Roux, pour trois ou quatre ans avec des gros salaires, c'est dur de les baisser quand ça va mal.

A peine révélé, Varane est annoncé sur le départ. Le RC Lens ne commet-il pas systématiquement les mêmes erreurs avec ses jeunes ?


C'est parce qu'il y a la descente. Les dirigeants vont être obligés de vendre un ou deux jeunes. Mais ça peut être une solution aussi pour qu'ils continuent à jouer. Je crois qu'un mec comme Varane a la tête sur les épaules. C'est dommage parce que lui et Aurier sortent du centre de formation, mais avec la descente, ils sont obligés de partir. Et maintenant que le Crédit Agricole a une grosse part dans le club, ils ont leur mot à dire.

Justement, l'arrivée du Crédit Agricole, ça va changer quoi ?


Ça a donné un petit peu d'espoir à Gervais. Ils sont arrivés, ils ont injecté un peu d'argent pour mettre le club à niveau. C'est peut-être une bonne chose pour l'état d'esprit des gens qui travaillent au club ou même pour Gervais. Ils ne vont plus faire les mêmes erreurs qu'avant. Les gros salaires, les gros contrats il n'y en aura plus. Ils vont jauger l'état d'esprit dès le départ pour pas qu'il n'y ait pas d'embrouilles dans le vestiaire.

Gervais Martel a-t-il sa part de responsabilité ?


C'est vrai que c'est un affectif Gervais, on ne peut pas le changer. Il est proche de ses joueurs, il sait mette les points sur les « i » de temps en temps... Il a peut-être fait des erreurs mais autour de lui, ils en ont fait aussi. Il y a un tout autour de Gervais qui fait que le club aujourd'hui en est là. Il ne faut pas se voiler la face, il y a eu beaucoup d'erreurs à un moment, et maintenant ils n'arrivent plus à s'en sortir. Les dirigeants et les joueurs sont dans le même sac.

Le départ de Gillot a-t-il sonné le début des emmerdes ?


Il y a eu trop de changements après son départ pour installer une stabilité. Je pense que le départ de Gillot a fait beaucoup de mal à Lens. J'ai entendu au Canal Football Club qu'ils n'avaient plus voulu de lui parce qu'il avait raté la troisième place. Mais bon maintenant, il y a encore quelqu'un qui va arriver avec un nouveau directeur sportif...

[page]
Quel que soit l'entraîneur, Lens était condamné, non ?


Franchement, de ce que j'ai pu voir à Lens, que ce soit avec Jean-Guy ou Bölöni, ça a été dur. Et ça l'aurait été même pour un autre entraîneur. Mais c'est vrai que Bölöni s'est mis pas mal de joueurs à dos par rapport à son caractère... Les joueurs n'ont pas tous adhéré au système de jeu, il y en a qui râlaient quand il leur demandait de faire des efforts défensifs... Est-ce que c'était la bonne solution pour Lens ? Je ne sais pas.

Et le rendement des attaquants ?


Ils étaient tous perdus, moi j'aurais fait pas mal de choses. Un mec comme Jeema, jamais je ne l'aurais mis en pointe ! Pour moi, c'est un mec qui doit mettre de la folie sur le côté. Offensivement, il y a eu beaucoup, beaucoup de problèmes par rapport à ça. Il n'y avait pas trop d'occasion, il manquait du monde de la surface...Le dernier match, contre Arles, c'est Hermach qui faisait les appels en profondeur !

Écarter Maoulida, c'était une erreur ?


C'est un renard des surfaces, si on le met en confiance dès le début de saison, les dix buts, il va les mettre. Il en a mis un ou deux, parce qu'un moment, on l'a mis sur le côté. Mais il n'a plus le même âge et il ne va plus aussi vite qu'avant, donc moi je ne l'aurais pas bougé de l'axe, je l'aurais mis en confiance. Un mec comme Roudet, pareil.

Le départ de Boukari n'a pas été digéré non plus...


C'est un mec qui mettait un peu le feu à Lens par ces dribbles. Akalé, à la fin, était mieux qu'en début de saison. Ça a toujours été comme ça : Lens à domicile, ça doit jouer offensif, ça doit centrer et après il doit y avoir du monde devant le but même si on prend un peu de risques. Il n'y a que comme ça que ça peut marcher.

Lens ne privilégie-t-il pas le physique au détriment du talent ?


Ça, c'est un débat qui est là, un peu partout. Aujourd'hui, on voit que les entraîneurs veulent d'abord ne pas prendre de but avant d'attaquer. Moi à l'époque, avec Daniel Leclercq, on attaquait, on en mettait trois, quatre. C'est vrai que les mentalités des entraineurs ont changé. C'est peut-être dû à la conformité des joueurs, noirs, grands, costauds.

Lille champion, la même année Lens descend...


C'est un peu bizarre parce que moi je suis anti-Lillois, je suis supporter de Lens... Moi, les derbys, c'était les derbys, je n'ai jamais apprécié Lille mais je réalise quand même ce qu'ils produisent comme jeu, ce qu'ils donnent, que Garcia est un entraîneur qui aime bien jouer offensivement. Ils sont récompensés. Mais c'est vrai que je suis pas du tout supporter de Lille... C'est un petit peu bizarre, la même année, Lens descend. J'espère qu'on va repartir de plus belle. Après, j'aurais préféré que l'OM soit champion mais par rapport à la saison, Lille le mérite. Quand il fallait gagner les matchs pour recoller, Marseille n'a jamais pu le faire. Lille est parti sur pas mal d'années. Ils vont être bien dans leur nouveau stade.


Propos recueillis par William Weil

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0