1. //
  2. // 8e de finale retour
  3. // Juventus/Celtic Glasgow

Moravcík : « J'allais boire des cafés avec un Ranger »

Lubomír Moravčík est une légende verte. Une légende de l'ASSE, mais aussi du Celtic, un club où le fin technicien slovaque s'est payé quatre saisons extraordinaires, pour finir sa carrière en beauté. Forcément, il connaît les succès, les échecs, les Old Firm, et ce putain de stade qu'est le Paradise. Interview nostalgie.

Modififié
Tu es arrivé à Glasgow en novembre 1998, pour évoluer sous les ordres de ton compatriote Jozef Vengloš. À l'époque, tu sortais d'une expérience ratée à Duisbourg, à 33 ans…
Les journalistes se méfiaient au début, ont émis des doutes sur mon âge. Mais moi, je savais que j'avais du ballon, je savais qu'il y avait de la ferveur, et j'étais convaincu que j'allais me régaler. J'avais joué 200 matchs en France, j'avais 70 sélections avec mon équipe nationale, je savais que je pouvais apporter quelque chose. Et j'ai tout de suite marqué des points : dès mon troisième match, j'inscris un doublé contre les Rangers et on gagne 5-1. À partir de là, les doutes se sont levés. Et on m'a tout de suite aimé pour mon engagement envers le club.

Henrik Larsson nous a confié que c'est une rencontre avec un vieux supporter en pleurs après une contre-performance, qui lui avait fait comprendre ce que voulait dire « jouer pour le Celtic » . Comment en as-tu pris conscience, toi ?
Je dirais que j'en ai pris conscience dès le premier jour. Quand j'ai signé mon contrat, Eric Black, ancien joueur de Metz (et qui était alors l'assistant de Vengloš, ndlr) qui parlait donc très bien français, m'a fait visité les installations, le stade… Je me souviens lui avoir demandé « Mais le stade, il est toujours plein ? » et il m'a répondu « Bien sûr, qu'il est toujours plein. » C'est ça le football. Tu joues pour les supporters. Et quand tu en as 60 000 derrière toi tous les dimanches, ça te pousse à donner le maximum. Tu serais presque obligé de bien jouer. À Saint-Étienne, on avait aussi un beau stade, mais franchement, c'était la première fois que je jouais devant 60 000 personnes.

Et du coup, qu'est-ce que ça signifie, jouer pour le Celtic ?
C'est faire partie d'un club totalement à part. Un club créé par des Irlandais. Un club étranger, catholique, dans un pays protestant. Ce club, c'est le bébé de ses supporters. Un immense club, où j'ai simplement vécu une expérience enrichissante.

On en vient à parler du Old Firm et de la rivalité Rangers/Celtic. Pour reprendre les mots d'un autre homme, Paul Gascoigne, qui a joué aux Rangers, déclarait « que quand vous jouez au billard dans une famille qui supporte le Celtic, le billard est vert et il n'y a pas de boule bleue. Dans une famille qui supporte les Rangers, le billard est bleu et il n'y a pas de boule verte. » Bref, comment as-tu vécu cette rivalité ?
C'est tout à fait ça, c'est une énorme rivalité et un match à part. Pour moi, le match Celtic-Rangers est même le plus grand derby au monde. Mais c'est une rivalité qui animait davantage les supporters, dans cette opposition catholiques/protestants. C'était un match de football, pas la guerre.

Tu n'es donc jamais entré dans cet esprit ?
Non. J'étais par exemple très ami avec Lorenzo Amoruso, un Italien qui jouait aux Rangers. On s'est rencontré à mon arrivée à Glasgow, on allait souvent boire un café… Il y avait la rivalité sur la pelouse, mais en dehors, c'était autre chose.

« Aujourd'hui, il n'y a plus de star au Celtic »

Est-ce qu'un Old Firm et un derby Saint-Étienne-Lyon, que tu as également disputé, peuvent être comparés en termes d'émotion, de tension ?
En termes d'émotion et de tension, oui, c'est comparable. Un derby Saint-Étienne-Lyon est aussi important en France que le Rangers-Celtic ne l'est en Écosse. Le stade était plein… Il y avait quelque chose, aussi. Et il fallait, comme dans tout derby, sortir un gros match. La différence, outre la capacité du stade, tient dans la notoriété et l'intérêt. Un duel Rangers-Celtic est regardé par l'Europe entière, là où un Lyon-Sainté n'intéresse qu'en France.

En quatre années, tu as disputé bon nombre d'Old Firm, as participé à des victoires comme un 6-2 en 2001 ou, donc, ce fameux 5-1 où tu plantes un doublé. Mais la même année, en 1999, le Celtic abandonne justement le titre lors d'un derby, perdu 3-0 au Celtic Park… Match à l'ambiance particulièrement électrique. Quel souvenir gardes-tu de cette défaite ?
Cette saison-là, bon… On avait déjà du retard sur les Rangers, et on était obligés de gagner pour espérer remporter le titre. Les Rangers étaient clairement au-dessus. Mais bizarrement, je me rappelle plus facilement des victoires. Donc de mon premier doublé, ou d'un autre, que j'ai marqué dans un 3-0 à Ibrox… Cette fois-ci, nous étions les meilleurs. La domination des Rangers et Celtic, c'est une histoire de cycles.

Dans nos colonnes, Larsson regrettait que le championnat écossais soit sous-estimé. Tu es d'accord avec son constat ?
C'est vrai qu'on a tendance à résumer le championnat écossais au duel Rangers-Celtic. Le monde entier parle de ce match, pas des autres. Mais il faut avouer que le reste du championnat n'est pas très fort. C'est un championnat qui rassemble 12 équipes, l'Écosse c'est 5 millions d'habitants, quoi… Il est tout bonnement impossible que le championnat écossais ait autant de footballeurs talentueux et de possibilités que les championnats majeurs comme l'Italie, l'Angleterre, l'Espagne, l'Allemagne, la France.

Quand tu jouais, il y en avait, des stars...
Exactement. Lorsque je jouais, on avait en attaque des Larsson, Sutton, Hartson… Au milieu du terrain, on avait aussi Petrov ou Lambert, soit le joueur le plus capé de l'histoire de la Bulgarie, ou un joueur qui a gagné la Ligue des champions avec Dortmund. Et puis l'actuel coach Neil Lennon, qui a joué un rôle de leader, dans l'ombre, très important. Des footballeurs de qualité internationale, des stars. Aujourd'hui, au Celtic, il n'y en a plus. Les dirigeants n'ont plus les moyens de faire venir des joueurs de la trempe d'un Larsson par exemple. À l'époque où je jouais, ils en avaient la possibilité, simplement parce qu'il n'y avait pas autant d'argent dans le football qu'aujourd'hui. Maintenant, un fossé s'est creusé entre les clubs les plus riches et les autres. Le Celtic est encore et restera un grand club, mais le fait qu'il évolue dans un petit pays et un petit championnat ne jouent pas non plus pour lui. En cela, je lui tire mon chapeau : réussir à exister dans un championnat comme l'Écosse, alors que les Rangers sont descendus, obtenir des résultats sur la scène européenne… Le Celtic est toujours là. Il se bat avec les moyens qu'il a, et avec des supporters extraordinaires, qui constituent sa plus grande force.

Propos recueillis par Alexandre Pauwels
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

ConnardLeBarbant Niveau : Ligue 1
Ah Lubo Moravcik quel joueur avec une excellente vision de jeu ! Il donnait caviar sur caviar à Larsson et en a nettoyé des lunettes.
C'est grâce a des joueurs comme ça qu'on aime le foot !?
un monstre. si des gus de sté passent par là, c'était la seule lueur d'espoir à une époque où ils galéraient grave.
Quel joueur magnifique il était. Représentatif du niveau de la D1 à l'époque. Sainté avait avec lui un meneur éblouissant et n'était qu'en milieu de tableau. Il faut dire que dans les autres clubs il y avait du très lourd. Si seulement, on pouvait revivre ça un jour!
you'll never walk alone

Un jour j'aimerai être là bas ou Anfield juste pour jouïr de la sensation d'entendre ça de tout un stade
Attention Artiste ! Ce mec est un pur génie de la passe, j'avais 10 piges et je m'en souviens.. (ayant de la famille du pays ça aide c'est sur).
Mark Renton Niveau : CFA2
Et une légende bastiaise...
Note : 3
Aussi fort balle au pied d'antant qu'avec sa bouche actuellement !
un régal de lecture , ce qu'il est dit est propre sans démesure et ultra réaliste !!

A titre de comparaison avec notre époque un Sainté n'aurait pas les moyens de se payer un Hamsik ou un Stoch , les deux meilleurs Slovaques du moment !
tout au plus un Weiss .

Y pas que en Ecosse ou on ne peut plus se payer le type de joueur qu'etait Moravcik d'antant , a savoir le meilleur joueur du moment de sa nation .
Quel joueur tu étais, Lubo...
Le Sporting ne t'oubliera jamais
Je hais Emmanuel Petit depuis le jour maudit où il t'a cassé la jambe
+ 1 one_of_the_amoks t'as tout compris.
C'est clair que c'était LE joueur de ma jeunesse Lubo.
Il formait un beau duo à un moment avec Roland Wohlfarth.
Encore une figure de ce foot de notre enfance, qu'on ne verra plus jamais: un talent hors norme, un jeu classe et leché, pas centré sur le physique, et de l'intelligence, que ce soit en interview ou dans le jeu!

Quelle équipe ce Celtic du début des années O'Neill: Larsson, Sutton,Hartson, Lambert, Lubo "magician" Moravcik, Bobby Petta, Didier Agathe, Mjallby..

Rajoutez une ambiance de malade et voilà comment je suis tombé amoureux de ce club!!
Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4
jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2