En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Moratti laisse 10% à Eto’o

Modififié
L’idée a fait l’effet d’une météorite.

Aussi vite arrivée, aussi vite repartie. Pourtant, Massimo Moratti s’y accroche tant bien que mal. Samuel Eto’o de retour à l’Inter pour quelques mois, le temps d’une trêve hivernale ? L’Anzhi Makhachkala, le club où évolue actuellement l’attaquant camerounais, s’y oppose. « Ce serait un cauchemar » a affirmé le directeur général du club du Daguestan.

Alors, terminé ? Peut-être pas. Car Massimo Moratti trouve l’idée fascinante. « Si l’idée me plairait ? C’est une idée étrange, et moi, je tiens à respecter les accords avec les Russes. Qu’Eto’o veuille revenir ne peut que me faire plaisir, mais je pense qu’il est inutile d’en parler car actuellement, j’en sais même moins que vous » a-t-il assuré à des journalistes.

Si la réaction des dirigeants de l’Anzhi a été plutôt virulente face à une telle hypothèse, cela ne veut pas pour autant dire que l’affaire ne se réalisera pas. La preuve, les dirigeants des LA Galaxy, eux aussi, étaient réticents à l’idée de prêter Beckham au Milan AC. « A 90%, cela ne se réalisera pas » affirme Moratti.


Bon, cela laisse tout de même 10% d’espoir et de rêve.
EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88
À lire ensuite
Les larmes de Neymar