Moratti a voulu signer Cantona, Mancini et Totti

Modififié
0 16
Président de l'Inter Milan entre 1995 et 2013, Massimo Moratti a laissé le trône du club nerazzurro à l'homme d'affaires indonésien, Erick Thohir.

Pendant ces 18 années à la tête du club milanais, Moratti a tenté de nombreux coups de poker en matière de transfert. Parfois réussis, parfois moins. L'Inter n'a jamais lésiné sur les moyens pour accueillir les meilleurs joueurs du monde à Milan. Dans une interview accordée au Corriere della Sera, Moratti deuxième du nom a révélé la tentative de trois grosses signatures du gratin européen des années 90 : « Ma première idée après avoir acheté le club était de prendre Cantona et Mancini. J'étais à Londres quand Cantona a mis son high-kick au supporter de Crystal Palace. Il a décidé de rester à Manchester après cela. Quant à Mancini, il a été considéré comme intransférable par la Samp. Au moins d'octobre 1996, c'était chose faite, sauf qu'Enrico Mantovani m'a expliqué que les fans de la Samp allaient devenir hystériques. » Pour ce qui est de l'emblématique Francesco Totti, les discussions ont été en revanche bien plus courtes : « J'étais à Rome avec le président Sensi en 2007 pour conclure le deal avec Chivu. Je lui ai dit : "Si tu veux vendre Totti, tu as juste à me dire un chiffre." Il n'a même pas réfléchi une seconde avant de me répondre : "Non, Totti restera ici, il ne sera jamais à vendre." Et il avait raison. »

Pendant ce temps-là, l'Inter actuel se retrouve avec Dodô, Jesus et Osvaldo.
GM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans les trois il y a un intru, (Juan) Jesus n'a jamais été à la Roma. GM confond avec... Juan Silveira dos Santos.

Fail.
Moratti a signé la moitié des joueurs talentueux entre 96 et 2010 et a voulu faire signer l'autre moitié, rien d'étonnant à cela.

On parle d'un mec qui a signé 120 transferts en 11 ans, et claqué plus d'un milliard d'euros pour son club pendant la même période.

Tout le monde a dû être approché par Moratti.
Note : -1
Branca-Cantona

Djorkaeff-Mancini-Ronaldo

Totti-Ibrahimovic-Cruz
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Quand Jesé devient Jey M
0 16