En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Chelsea-MU (1-0)

Morata redonne le sourire à Chelsea

Largement supérieurs techniquement, les Blues ont décroché dimanche un succès précieux face à Manchester United (1-0) grâce à une tête d'Álvaro Morata.

Modififié

Chelsea 1-0 Manchester United

But : Morata (55e) pour Chelsea

Valse avec Kanté

Ce n'est pas faute d'avoir prévenu : « C’est merveilleux de jouer et de gagner avec Mourinho, mais il est temps de gagner avec Conte maintenant. » Dimanche, Álvaro Morata aura tout traversé face à Manchester United : un maillot arraché dès les premières minutes, une cheville nettoyée dans le même temps par Smalling, un nombre de duels remportés incalculable, du mouvement, de la déviation, de la percussion. Puis, la tâche la plus importante d'une soirée surprise : allumer la lumière. D'un coup de tête, dix minutes après le retour des vestiaires, sur un centre magnifique de César Azpilicueta. Suffisant pour récompenser une vraie performance d'hommes, ce que Conte était avant tout venu chercher quelques jours après la bataille perdue à Rome.

La clé Kanté


Il est debout, s’agite derrière sa ligne et cherche à comprendre. Lui, celui qui demandait cette semaine à ses hommes de retrouver du caractère et l’autorité naturelle qui était celle de son équipe quelques mois plus tôt. Ce match est pour Antonio Conte un révélateur. Pourtant, après 45 minutes, Chelsea n’a pas encore réussi à toucher la mâchoire de Manchester United malgré une prestation presque parfaite, rythmée par un excellent Fàbregas et le retour essentiel de N’Golo Kanté, absent depuis un mois. Une histoire de la patience : dimanche, les Blues ont presque tout maîtrisé au cours d’une première période où United aura envoyé un pressing intense pendant 25 minutes grâce à un 3-4-3 parfaitement organisé tactiquement avant de s’éteindre progressivement, laissant Morata, excellent dimanche, buter à plusieurs reprises sur De Gea, et Hazard coucher le gardien espagnol, entre autres. Secoué par la critique de son approche des grands rendez-vous, Mourinho a aussi eu son moment, Lukaku et Rashford faisant glisser quelques frissons dans le dos de Courtois lors d’un début de rencontre où la défense de Chelsea a appris à vivre sans David Luiz, laissé par Conte en tribunes pour « raisons tactiques » et parfaitement relayé par Andreas Christensen.

Álvaro Soler


De la patience, mais aussi de la guerre : face à Manchester United, Morata a joué toute la rencontre avec un maillot déchiré dès les premières minutes par Chris Smalling, Hazard s'est fait astiquer la cheville et on aura une nouvelle fois vu Tiémoué Bakayoko poser ses tripes sur une piste où Conte a définitivement agrippé la gorge de Mourinho au retour des vestiaires. Le moment choisi par Álvaro Morata pour faire sauter le Bridge de la tête au bout d'un centre magnifique d'Azpilicueta (1-0, 55e). Une question pour Mourinho : comment se sortir des cordes ? Après quelques coups de crayon balancés sur un carnet, le Portugais décide alors de faire entrer Fellaini et Martial, tout en revenant à un 4-2-3-1 plus équilibré. La suite ? Un faible retour de pression, une réponse timide d'Ander d'Herrera, un pétard de Rashford dans les dernières minutes, mais aussi une incapacité à stopper la leçon technique donnée par Chelsea au milieu, où Marouane Fellaini a empilé les pertes de balle horribles tout en s'offrant une balle d'égalisation parfaite dans les derniers instants, sauvée par Courtois. Chelsea n'a pas fait retomber la pression, a continué à contenir un United essoufflé physiquement, notamment Smalling, mais s'est aussi montré incapable de doubler la mise. Bakayoko et Hazard tombant une nouvelle fois sur De Gea dans le dernier quart d'heure, avant de voir Morata se vautrer tout seul sur les dernières mesures... Voilà comment se remettre parfaitement sur pied et apporter une réponse aux sceptiques. Voilà aussi comment se replacer à un petit point de son adversaire du jour.


Chelsea (3-4-1-2) : Courtois - Azpilicueta, Christensen, Cahill - Zappacosta (Rüdiger, 66e), Kanté, Bakayoko, Alonso - Fàbregas (Drinkwater, 79e) - Morata, Hazard (Willian, 87e).

Manchester United (3-4-3) : De Gea - Bailly, Smalling, Jones (Fellaini, 63e) - Valencia, Herrera, Matić, Young (Lingard, 78e) - Mkhitaryan (Martial, 62e), Lukaku, Rashford.


  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League



    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! jeudi 22 février Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24 jeudi 22 février Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis ! jeudi 22 février Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15
    À lire ensuite
    Valse avec Kanté