1. //
  2. // Trophée des champions
  3. // PSG/Olympique lyonnais

Montréal, une ville de foot ?

Pour la deuxième fois, Montréal est le théâtre du match inaugural de la saison du football français : le Trophée des champions. La métropole québécoise, capitale mondiale du hockey sur glace, n'est pas forcément le lieu le plus évident pour que s'impose un sport aussi européen que le football. Le défi est grand, mais pas insurmontable.

Modififié
23 34
La LFP insiste. Comme en 2009, le Trophée des champions va se jouer à Montréal, chez les cousins francophones d'Amérique du Nord. Il y a six ans, l'événement s'était disputé dans l'immense et étrange stade olympique, loin d'être plein, mais devant tout de même 34 000 spectateurs, ce qui pouvait constituer une réussite étant donné l'affiche pas hyper emballante de l'époque : Bordeaux contre Guingamp. L'actuelle est bien plus prestigieuse, avec l'opposition entre le PSG et l'OL, et pourtant l'affluence sera forcément moins importante. Car ce n'est plus sur le synthétique du stade olympique que le premier trophée de la saison du foot français va se jouer, mais au stade Saputo voisin, antre de l'équipe locale de l'Impact de Montréal, de capacité bien plus modeste avec un peu plus de 20 000 places. Est-ce un aveu d'échec de programmer ce match dans le plus petit des deux stades ? Il y a matière à l'interpréter ainsi. On peut aussi considérer ce choix comme une preuve de maturité d'organiser cette rencontre dans une enceinte totalement dédiée à la pratique du football, avec gazon naturel. La folie des grandeurs, c'est fini : à Montréal, comme ailleurs en Amérique du Nord, on essaie de faire s'épanouir ce sport, que là-bas on appelle soccer, avec patience, sans démesure, en visant le long terme. Sacré défi, peut-être à Montréal plus qu'ailleurs encore.

Les Canadiens, seuls mais inatteignables concurrents


Car en matière de sport, la métropole québécoise est la capitale du hockey sur glace. Plus qu'un sport, une religion vénérant ses dieux, les Canadiens de Montréal, franchise la plus titrée de l'histoire de la NHL, et avec pour église le Centre Bell et sa patinoire qui paraît minuscule entourée de plus de 20 000 sièges ! L'amphithéâtre le plus fréquenté d'Amérique du Nord est plein à tous les matchs, avec des supporters – « partisans » en VO – gavés d'infos sur le hockey tout au long de l'année. À la rubrique sport des journaux locaux, il n'est question quasiment que de l'actualité du CH et de la NHL. À la télé, pareil : le soccer a bien du mal à se faire une place. C'est une gageure pour les dirigeants de l'Impact et plus généralement pour les promoteurs du football que d'essayer de lui faire une place. Un combat perdu d'avance ? Pas forcément. Dans cette ville de grande mixité, on y joue de plus en plus dans les parcs. L'activité plaît, c'est indéniable. La pratique se développe. Pour qu'elle s'impose dans les esprits, il faut aussi une part de spectacle. En cela, l'arrivée de l'Impact dans le grand circuit de la MLS depuis 2012 a évidemment constitué une étape importante. À Montréal comme ailleurs, on est un peu chauvin, et le développement du football ne peut s'accompagner que par les résultats d'une équipe locale qu'on a envie de suivre et de supporter. Après l'échec du Manic de Montréal dans les années 80 – une première expérience de formation pro de football qui a duré trois ans seulement –, l'Impact s'implante à partir de la décennie suivante et s'impose comme une valeur de grand potentiel dans les années 2000, grâce à la puissance financière de son propriétaire, le géant de l'agroalimentaire Saputo. Après tout, s'il est difficile de batailler dans la cour des Canadiens de Montréal, l'Impact peut se dire qu'il a déjà la chance de n'avoir qu'un seul rival, les autres sports américains – basket-ball, foot US et baseball – n'étant actuellement pas représentés sur place par une franchise majeure.

Les exploits en C1, le Mondial féminin, l'arrivée de Drogba…


Aujourd'hui grâce à l'Impact, le football s'est fait une place à Montréal. La franchise n'a pas encore réalisé de grands exploits en MLS, mais a fait vibrer la ville il y a quelques mois à l'occasion de la finale de la Ligue des champions locale. Les Québécois se sont hissés jusqu'en finale et ont joué trois fois au stade olympique, deux fois avec plus de 30 000 spectateurs, puis en finale devant cette fois plus de 60 000 fans. Un exploit, d'autant qu'en parallèle, les Canadiens disputaient les play-offs en NHL. Preuve en est que nos cousins d'Amérique, bien que ce ne soit pas forcément à la base hyper naturel pour eux de s'intéresser au foot, peuvent s'enthousiasmer pour les grands rendez-vous de ce sport. Ils étaient aussi plus de 50 000, toujours au stade olympique, à suivre la demi-finale du Mondial féminin fin juin entre les États-Unis et l'Allemagne. Et l'accueil assez fou réservé mercredi à Didier Drogba à sa descente de l'avion est forcément encourageant pour les dirigeants de l'Impact, qui cherchaient depuis plusieurs mois à compenser le départ à la retraite de l'ancienne star du club, Marco Di Vaio. L'Ivoirien, qui a signé 18 mois, doit permettre au stade Saputo de se remplir de nouveau – les affluences sont pour l'instant en baisse en cette saison 2015, autour de 15 000 spectateurs par match contre 20 000 il y a deux saisons – et au football de continuer à se taper doucement mais sûrement l'incruste sur cette terre de hockey si difficile à conquérir.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Gianni Longo'o Niveau : District
Le stade Olympique n'est pas étrange quand on sait qu'il a servi jadis de vaisseau à Freezer.

http://img.src.ca/2011/10/17/635x357/11 … _sn635.jpg
LifeInstructor Niveau : Loisir
Le truc c'est que, même en France, dans les « villes de hockey « , il est impossible que le hockey soit remplacé par le foot, alors au Canada j'en parle même pas, et à Montreal encore moins.
A Rouen, on préferera toujours le hockey au foot, meme si le club de la ville monte en L1 et fait un quart de LDC.

C'est quand meme un sport bien plus spectaculaire que le foot, et TOUT est différent dans ces deux sports.
Un joueur qui a la réputation de plonger pour obtenir un powerplay, il traine la pire réputation possible, rien à voir avec un simulateur dans le foot pro.

Le foot ne peut pas s'imposer là où il y a du hockey.

Cet imbécile de Ibra fait le cake en France, mais en Suède, son pays, niveau popularité, il est loin derrière Peter Forsberg, Lundqvist, Zetterberg, et j'en passe.

Par contre, le hockey peut s'imposer là où il y a du foot.

Je me rappelle aussi d'un interview de Smicer qui disait que son sportif préféré c'était Jagr.

Puis on connaît tous le footeux qui s'astique sur la NHL et qui se branle sur Datsyuk, Kane ou Tarasenko et qui parle de ce sport avec des étoiles dans les yeux.

Puis je pense pas que la mentalité « foot « colle bien avec le hockey, et plus spécialement avec l'Amérique du Nord.

Quand tu vois que un joueur comme Ovechkin était largement critiqué notamment à cause de sa dégaine sur la glace qui choquait littéralement certaines personnes alors qu'il faisait pas grand chose de spécial ( languette des patins ouvertes au maximum alors que la majorité des joueur les mettent sous la jambière, bas du maillot rentré dans la culotte alors que ça ne se fait plus depuis longtemps, lacets cirés jaunes comme les joueurs de l'URSS, célébrations provocantes, supports de lames de patins plus qu'originaux lors des JO, visière teintée avant que cela soit interdit etc ), je pense que le footeux de base avec sa crete sur le crane aura du mal à faire l'unanimité.
Red Devil Niveau : CFA2
Ayant vécu la moitié de ma vie à Montréal, je peux confirmer en effet que là bas, le hockey est roi devant toutes les autres disciplines sportives. La couverture médiatique du foot est ridicule, même quand l'impact est arrive en finale de la ligue des champions, les médias continuaient à couvrir le parcours du canadien dans sa quête de la coupe Stanley (l'équivalent de la CL en hockey). Le foot est plus vu comme un sport de filles là bas, les garçons jouant très jeunes au hockey et les petites filles au foot. D'ailleurs, y a qu'à voir le niveau respectif des équipes de foot masculine et féminine. C'est très rare encore de voir des jeunes garçons s'entraîner sérieusement pour jouer au 'soccer'. Tous rêvent de faire du hockey. Ce qui a changé, à mon avis, C'est qu'il y a de plus en plus d'immigrants à Montréal, qui viennent de pays où il existe une véritable culture foot, donc oui ces personnes iront au stade Saputo soutenir l'impact en cas de beau parcours en championnat ou ligue des champions. Et en été, quand la neige fond, les gens se mettent au foot dans les parcs, mais c'est purement récréatif. Le foot ne détrônera pas le hockey de sitôt à Montréal.
Stankonia Niveau : DHR
LifeInstructor, ta passion pour le foot fait plaisir à voir. Bon, je vais pas rentrer dans un débat avec toi sur la place du soccer en Amérique du Nord et son potentiel. Juste, je reviens sur ta comparaison entre Forsberg, Lundqvist et Ibrahimovic, et ayant passé quelque temps en Suède et ayant de la famille à Stockholm, je pense sincèrement que tu te trompes. Zlatan est, et de loin, la personne la plus populaire du pays. Surtout chez les moins de 35 ans. Il suffit de prendre le Metronews dans le métro à Stockholm, et tu trouveras régulièrement un article sur lui. Je n'ai jamais lu un article sur Forsberg par exemple.

J'adore la NHL comme toi, mais il faut parfois rester mesurer.
Red Devil Niveau : CFA2
@lifeinstructor, tu fais quoi sur SoFoot mec? Visiblement tu ne portes pas le foot et les footballeurs dans ton cœur donc je suis curieuse.
crabunjourcrabtoujours Niveau : CFA2
Message posté par LifeInstructor
Le truc c'est que, même en France, dans les « villes de hockey « , il est impossible que le hockey soit remplacé par le foot, alors au Canada j'en parle même pas, et à Montreal encore moins.
A Rouen, on préferera toujours le hockey au foot, meme si le club de la ville monte en L1 et fait un quart de LDC.

C'est quand meme un sport bien plus spectaculaire que le foot, et TOUT est différent dans ces deux sports.
Un joueur qui a la réputation de plonger pour obtenir un powerplay, il traine la pire réputation possible, rien à voir avec un simulateur dans le foot pro.

Le foot ne peut pas s'imposer là où il y a du hockey.

Cet imbécile de Ibra fait le cake en France, mais en Suède, son pays, niveau popularité, il est loin derrière Peter Forsberg, Lundqvist, Zetterberg, et j'en passe.

Par contre, le hockey peut s'imposer là où il y a du foot.

Je me rappelle aussi d'un interview de Smicer qui disait que son sportif préféré c'était Jagr.

Puis on connaît tous le footeux qui s'astique sur la NHL et qui se branle sur Datsyuk, Kane ou Tarasenko et qui parle de ce sport avec des étoiles dans les yeux.

Puis je pense pas que la mentalité « foot « colle bien avec le hockey, et plus spécialement avec l'Amérique du Nord.

Quand tu vois que un joueur comme Ovechkin était largement critiqué notamment à cause de sa dégaine sur la glace qui choquait littéralement certaines personnes alors qu'il faisait pas grand chose de spécial ( languette des patins ouvertes au maximum alors que la majorité des joueur les mettent sous la jambière, bas du maillot rentré dans la culotte alors que ça ne se fait plus depuis longtemps, lacets cirés jaunes comme les joueurs de l'URSS, célébrations provocantes, supports de lames de patins plus qu'originaux lors des JO, visière teintée avant que cela soit interdit etc ), je pense que le footeux de base avec sa crete sur le crane aura du mal à faire l'unanimité.



D'accord, je veux bien que le foot n'ait aucune chance de s'imposer la ou le Hockey est roi, je veux bien que ce soit deux sports aux "principes" différents. mais bon dire que le Hockey peut s'imposer la ou y a du foot alors que le contraire est impossible, que dès que les gens découvrent le Hockey ils abandonnent tous le foot... ( a peu de choses pret) faut arreter à un moment.

C'est dans So foot que je dois expliquer ce que c'est que le foot, je l'aurais jamais cru.

Bon, Le foot, ce n'est pas un Sport c'est une passion, c'est un reflexe, un instinct de survie, du nord de l'angleterre, au sud de l'argentine, en passant par l'afrique du sud, du nord, l'europe de l'est et l'asie tu vois partout le même paysage, des gamins avec un ballon qui joue au foot. tu vas me dire, toi que le Hockey peut s'imposer à Liverpool ? à Turin ? à Amsterdam (ils ont le hockey sur gazon certes)? Glasgow ? Dortmund ? et la je ne prends que des villes "froides" parce que bon, l'idée d'une équipe de Hockey à Buenos aires qui supplanterais Boca et River on peut attendre.

Et puis, en vrai, si le Hockey pouvait s'imposer partout ça serait le sport le plus populaire au monde, et tu as raison, le Hockey c'est l'inverse du foot, c'est un sport du nord, de riche, populaire dans des pays riches, qui se regardent le nombril et s'auto suce, se disant qu'eux ils ont un vrai sport, avec de vrais hommes, de vrais valeurs !! pas comme ces tricheurs, violents et boeufs de fouteux... vous devriez d'ailleurs faire une alliance avec le Rugby ! je suis sur qu'en ajoutant vos les suiveurs des deux sports dans le monde, on peut arriver au nombre de supporters du Real ! (et je deteste le Real)
Note : 1
Message posté par LifeInstructor
Le truc c'est que, même en France, dans les « villes de hockey « , il est impossible que le hockey soit remplacé par le foot, alors au Canada j'en parle même pas, et à Montreal encore moins.
A Rouen, on préferera toujours le hockey au foot, meme si le club de la ville monte en L1 et fait un quart de LDC.

C'est quand meme un sport bien plus spectaculaire que le foot, et TOUT est différent dans ces deux sports.
Un joueur qui a la réputation de plonger pour obtenir un powerplay, il traine la pire réputation possible, rien à voir avec un simulateur dans le foot pro.

Le foot ne peut pas s'imposer là où il y a du hockey.

Cet imbécile de Ibra fait le cake en France, mais en Suède, son pays, niveau popularité, il est loin derrière Peter Forsberg, Lundqvist, Zetterberg, et j'en passe.

Par contre, le hockey peut s'imposer là où il y a du foot.

Je me rappelle aussi d'un interview de Smicer qui disait que son sportif préféré c'était Jagr.

Puis on connaît tous le footeux qui s'astique sur la NHL et qui se branle sur Datsyuk, Kane ou Tarasenko et qui parle de ce sport avec des étoiles dans les yeux.

Puis je pense pas que la mentalité « foot « colle bien avec le hockey, et plus spécialement avec l'Amérique du Nord.

Quand tu vois que un joueur comme Ovechkin était largement critiqué notamment à cause de sa dégaine sur la glace qui choquait littéralement certaines personnes alors qu'il faisait pas grand chose de spécial ( languette des patins ouvertes au maximum alors que la majorité des joueur les mettent sous la jambière, bas du maillot rentré dans la culotte alors que ça ne se fait plus depuis longtemps, lacets cirés jaunes comme les joueurs de l'URSS, célébrations provocantes, supports de lames de patins plus qu'originaux lors des JO, visière teintée avant que cela soit interdit etc ), je pense que le footeux de base avec sa crete sur le crane aura du mal à faire l'unanimité.


Pour Rouen, si d aventure votre club remonte un jour en ligue 1, t auras plus qu a te fouetter les fesses avec des orties parce que tu verras que la moitié de ta ville se découvrira une passion soudaine pour son club, et que le hockey c est bien sympa mais que tout à coup ce sera un peu passé de mode. (jusqu au retour en L2-national ou les zozos reviendront vers le "sport roi" de la ville)

Tu vois si Lyon devient demain sept-uple champion de France de hockey, ben j pense pas que le club local arrivera a dépasser l OL en terme d encrage et de popularité.

Suffisait de voir les craintes de l Entente Orléanaise de basket, quand l USO est revenu en L2, crainte de voir partir les sponsors pour un putain de club de fond de L2 alors que l Entente avait été championne de France deux trois ans auparavant donc pas du tout comparable quoi, ben suffit de voir comment ils ont flippé pour que ta grande théorie du machin truc, on en fasse des apéricubes.
Tout ça est evidemment vrai mais il faut quand même savoir qu'il y a plus de licenciés soccer que hockey dans les clubs canadiens. Le hockey coute cher.
@lifeinstructor,mouais pour le plus spectaculaire ça reste a voir..
j ai vécut 2 ans sur Montréal,quand tu va au centre Bell et que tu vois a peine la rondelle ...j ai du mal a trouver çà spectaculaire moi!!!
je trouve même pas çà ouf du tout!!!!(peut être que c est culturel mais je trouve même çà bordélique et les actions repetitives )

Apres c est sure que le C.H est une tel institution,que le foot le détrônera sans doute jamais!!!mais ce qui viens en second la bas c est le foot et j ai pas mal de potos Montréalais qui le confirme.

Le foot prends de plus en plus de place dans la ville (immigration oblige).

Apres de dire que:le foot ne peut pas s'imposer là où il y a du hockey....
C'est pas vrai.....c est pas du au hockey....c est juste culturel (comme en nlle-zeland avec le rugby ou l inde avec cricket...).

Quand tu dis aussi qu'avec sa crête sur la tête le footballeur colle pas avec la mentalité Nord-am.....heu comment dire !!! tu vois la pe-cou des mecs de la NBA ou NHL et le style excessif des mecs???


Message posté par Stankonia
LifeInstructor, ta passion pour le foot fait plaisir à voir. Bon, je vais pas rentrer dans un débat avec toi sur la place du soccer en Amérique du Nord et son potentiel. Juste, je reviens sur ta comparaison entre Forsberg, Lundqvist et Ibrahimovic, et ayant passé quelque temps en Suède et ayant de la famille à Stockholm, je pense sincèrement que tu te trompes. Zlatan est, et de loin, la personne la plus populaire du pays. Surtout chez les moins de 35 ans. Il suffit de prendre le Metronews dans le métro à Stockholm, et tu trouveras régulièrement un article sur lui. Je n'ai jamais lu un article sur Forsberg par exemple.

J'adore la NHL comme toi, mais il faut parfois rester mesurer.



So ok.

Et le jour en Rouen va en 1/4 de ldc le club devient direct la fierté locale (mode, footix tout ça...), faut pas raconter n'importe quoi non plus.
J'ai lu un article dans le métro de Montréal où le journaliste avouait qu'avant la possibilité que Drogba signe à Montréal, il ne savait pas quoi c'était. C'est pour dire qu'il ne s'intéresse pas traditionnellement au football. Et le soccer est souvent sujet de moquerie.
On parle aussi de l'implantation d'une nouvelle franchise de foot U.S. dans la région, donc pour la concurrence...
Message posté par Red Devil
@lifeinstructor, tu fais quoi sur SoFoot mec? Visiblement tu ne portes pas le foot et les footballeurs dans ton cœur donc je suis curieuse.


+1, surréaliste ce commentaire.
Malgré l'influence en baisse cette année l'impact ne cesse d'être de plus en plus populaire à Montréal (comme l'est la MLS en général...) les Canadiens de Montréal et l'impact ne sont que moyennement en concurrence car c'est deux sport ne se jouent pas au même moment de l'année ici... aller voir un match à Saputo est plus une activité d'été alors que la NHL est en pause... l'impact se fait une place car Montréal n'a plus d'équipe de base-ball et que les alouettes ne sucittent pas grand intérêt avec l'arrivée de Drogba le stade va se remplir... il manquait juste un gros joueur désigné pour reremplir le stade :)
@LifeInstructor

Gamin, j'ai rêvé que j'étais Steeve Yzerman avant même de savoir qui était Zidane. Je suis allé voir Zetterberg quand il jouait à Timrå pendant le lockout. Je sais que Foppa a commencé à jouer chez le rival Modo, et je suis capable d'épeler Örnsköldsvik presque sans faute.
Quand Do stop belivin' passe à la radio, le coupe le son et je chante a capella "born and raised i South detroit" comme si j'étais à la Joe.
Je suis au bord de partir à brailler quand j'écoute "banlieue" des cowboys fringants, quand il parle de son enfance et des slap shot sur la porte de garage et quand tout le monde hurle au moment de "Les Canadiens v'naient de gagner la coupe Stanley"...

Bref, puisque qu'à ce stade de mon post tous les footeux ont arrêté de lire, je vais te dire un truc entre amateurs de hockey: tu dis de la merde et tu te trompes de combat. Le hockey gagne à être connu, oui, mais c'est pas en crachant son mépris pour le sport le plus universel du monde que tu y contribueras. Et d'abord, je déteste opposer les deux, tant il y a là-dedans un relent de racisme social (voire parfois de racisme tout court).

La place du hockey au canada et à Montréal est énorme, je suis d'accord. C'est indéniable que le canadien est profondément ancré dans la culture de la ville. Mais même en disant cela, le foot a du potentiel si ce n'est de tailler des croupières au hockey, mais au moins d'émerger comme un sport complémentaire. 1) car c'est un sport d'été comme l'est le base-ball et 2) car c'est un sport d'immigrés français, Haïtiens ou africains (ça n'a pas été souligné dans l'article, mais il y avait bcp de blacks dans la foule qui a accueilli Drogba).

Soyons réaliste. A part au Canada et en Finlande, le hockey est au mieux le sport n°1 bis dans toutes ses grandes nations. Le hockey est un sport national en Russie, Suède, et CZ, mais en terme de popularité, y est derrière le foot. Les deux cohabitent plutôt harmonieusement d'ailleurs, car les deux sports ne s'adressent pas aux même couches sociales. Le hockey n'est pas universel, sauf peut-être au canada et en Finlande, et reste réservé financièrement et par habitus aux classes moyennes. C'est vrai de la Suède, où Zlatan raconte dans son bouquin que dans son quartier, personne ne pouvait citer la moindre star du hockey (je reviendrai sur la question de l'immigration).

Alors si le hockey est n°1 bis ou n°2 dans ses grandes nations traditionnelles, autant te dire qu'en France tu te racontes des histoires. Je peux te dire avec 100% de certitude qu'un match de 1/8 de final de cdf de Quevilly fait plus de monde et de "buzz" mediatique qu'une finale de ligue Magnus (par définition forcément avec Rouen!). Et pourtant Rouen est avec Grenoble LA place forte du hockey français. Oui il y a des fans de hockey fidèles et passionnés en France, mais c'est un sport mineur et je pense que ça le restera. Je pense malheureusement l'inverse de toi: le hockey français n'a pas la moitié du potentiel de développement que le foot au Canada...

Venons-en au fond de ce que je voulais te dire: le hockey est un sport de niche et de riches, c'est ainsi. Je n'aime pas la façon dont mes amis hockeyeurs - peut-être par jalousie - essayent toujours de se comparer au foot, comme s'ils faisaient partie d'une élite chevaleresque. Pourquoi dénigrer les attitudes des footeux, leurs tenues etc. si ce n'est par une forme de racisme social. Le hockey c'est mieux parce que les mecs ont pas de crète? traduisons: parce qu'il y a pas de mec de banlieue. je refus d'aller sur ce terrain là. Je refuse de considérer la nuque longue de Mc Gyver ou de Jagr comme culturellement supérieure à al crète de Pogba!!!

Comme le rugby, le hockey n'est pas un sport de gentleman, ou qui serait intrinsèquement supérieur au foot. Il est moins universel et il donc joué en général par des gens qui ont plus d'éducation et de repères (quoique). Mais je peux te dire qu'il y a des des tarés et des simulateurs en NHL.... D'ailleurs ils viennent juste de durcir les sanctions contre les plongeons...

Pour finir, je confirme ce que d'autres ont dit sur Zlatan et la Suède. Là tu te fous du monde ou tu parles sans savoir. Forsberg est un sportif trés célèbre au même rang que Clyf ou Persson ou Henrik Larsson. Mais Zlatan est une putain de STAR. Il est PARTOUT dans les journaux. Tu te rends compte qu'Aftonbladet fait des articles sur les entrainements du PSG? Après, sa personnalité et son parcours font qu'il est autant adulé que critiqué. Il a une relation houleuse à son identité, et il porte le flanc à de nombreuses critiques parfois justifiées par son attitude, parfois au relent xénophobe. Mais en terme de célébrité, il est n°1 au dessus de Borg!

Donc voilà, tu as dit beaucoup de conneries, et ton arrogance fait du mal au hockey. Je refuse que ce sport soit pris en otage par des blancs ethnocentristes qui clament leur supériorité sur la vile populace du foot.

Vive le hockey, vive le foot. et vive le sport comme dit l'autre nain.
En attendant le hockey à Montréal peut parfois souffrir de la même image que le foot en europe, un truc gangréné par le fric. Il suffit de mettre une fois les pieds au centre Bell pour voir quelle immense machine commerciale c'est, tu ne fais pas 3 mètres sans qu'on essaye de te vendre tshirt, bouffe, carte de crédits... Du coup certains commencent à s'intéresser au foot comme d'autres peuvent se passioner pour le rugby en France par dégout du foot business. Après, il est faux que tous les garçons jouent au hockey à Montréal, biensur que c'est sans conteste le sport roi mais il y a clairement un engouement grandissant chez les jeunes et on est assez loin du "sport de filles" uniquement qu'on retrouve aux US.
LifeInstructor Niveau : Loisir
C'est beaucoup, beaucoup trop long.
Et je pense que tu as tort et que j'ai raison.
Mais bon.
LifeInstructor Niveau : Loisir
@lifeinstructor, tu fais quoi sur SoFoot mec? Visiblement tu ne portes pas le foot et les footballeurs dans ton cœur donc je suis curieuse. -> Perdu, j'adore le foot.
Après, j'aime pas les footballeurs, je les trouve idiots et avec un style dégueulasse pour 99% d'entre eux.
Mais le sport en lui même est cool.
Message posté par LifeInstructor
C'est beaucoup, beaucoup trop long.
Et je pense que tu as tort et que j'ai raison.
Mais bon.


tu m'inquiètes un peu là: agressivité, capacité d'attention limitée... t'as eu combien de commotions cérébrales dans ta carrière?
LifeInstructor Niveau : Loisir
Je sais pas où tu vois de l'agressivité ?
Une seule et une petite, et deux vertèbres fendues :)
@lifeinstructor

en tout cas merci car tu m'as permis de me faire mon education hockey! Demain je vais pouvoir me la raconter devant mes collegues en leur parlant des mega star Peter Forsberg, Lundqvist, Zetterberg, Datsyuk, Kane ou Tarasenko!
Je vais mettre fin au diktat des discussions foot en Provence!
Fini les eternels sujets sur le mercato de l'om et les arrivées de diaby, lassana diarra, rekik, le transfert de di maria a paris ou valbuena a Lyon!
Et quand je leur dirais fierement que si un jour, un club de hockey arrive en élite a Marseille, celui ci rivalisera avec l'Om! Ils vont moins faire les malins. Deja qu'avec le stade phocéen et jonah lomu j'y étais presque....
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Guardado, le petit aigle
23 34