1. //
  2. // Montpellier champion

Montpellier, une passion française

C’est peut-être le champion le plus surprenant de l’histoire du Championnat de France, peut-être parce qu’il semble être à contre-courant de l’époque comme jamais. Mais en fait, à bien y regarder, le sacre de Montpellier révèle quelque chose de profondément français. Un truc qui nous dit quelque chose de notre pays.

Modififié
20 36
Monarchie

Bien sûr, il y a un savoir-faire à tous les étages de la maison héraultaise, une tradition, avec des hommes en place depuis des lustres, à l’image du précieux Michel Mézy. Mais on ne va pas se mentir plus longtemps : Montpellier, c’est avant tout un homme et un seul. Une gueule de mangeur de cochonnailles, une gouaille de diseur de cochonneries, Louis Nicollin est la figure tutélaire du MHSC. Celui qui, de sa poche, met un fric fou pour faire vivre le club, même quand celui-ci flirtait dangereusement avec le National. Dans certains pays, anglo-saxons le plus souvent, on aime l’idée de multinationales, de consortiums et autres termes techniques, pour désigner un pouvoir élargi. En France, on a beau avoir fait la Révolution, on continue d’aimer les monarques. Pas un hasard si après s’être passionnés pour la présidentielle, les Français se fichent royalement (sans jeu de mots) des législatives. Alors forcément, entre le PSG, ses différents niveaux de décision, son actionnaire principal invisible, et Montpellier, où il n’y a qu’un taulier, le choix du cœur est vite fait.

On n’a pas de pétrole mais on a des idées

Tout le monde connaît ce slogan, en plein choc pétrolier, dans les 70’s. Évidemment, aujourd’hui, cette formule a quelque chose d’ironique, au moment d’évoquer ce couronnement de Montpellier au nez et à la barbe du Qatar et de ses pétrodollars, car c’est quand même de ça qu’il s’agit. Face aux 150 millions de budget annuel, face aux 42 patates investies sur le seul Javier Pastore, les 33 millions d'euros de budget du MHSC interpellent. Car ils renvoient forcément à une grande ingéniosité dans la dépense, face à l’artillerie lourde parisienne. Oui, les arrivées de Hilton, Utaka, Bedimo (des joueurs proches de la voie de garage l’an passé) sont autant de paris gagnants à l’arrivée. Une logique dans la lignée des recrutements, ces deux dernières années, de vieux routiers comme Dernis ou Jeunechamp pour apprendre le métier aux jeunes. Un flair confirmé par la foire au recrutement malin d’un Giroud ou d’un Estrada, là encore pour une poignée de cerises au regard de leur rendement. Une intuition terriblement française finalement, comme l’expliquait Killy par le passé : « Plus je parcours la France, et plus je suis fasciné par notre art du système D, cette débrouillardise, ce génie français, alors que nous sommes peut-être parmi ceux qui travaillons le moins. » En même temps, quand on travaille bien…

L’école pour tous

Là encore, Montpellier est une idée très française. Le pays de la formation, c’est le nôtre. Celui qui fait le pari de l’intelligence avant toute autre chose. Pas étonnant si le budget Éducation Nationale est l’un des plus élevés du monde par bout de chou. Oui, c’est vrai, parfois l’idée est peut-être allée un peu loin après que Lionel Jospin en 1989 ait placé « l’enfant au centre du système » . Une sorte de préambule généreux à l’enfant-roi en quelque sorte avec les quelques dérives que cela a engendrées. Il n’empêche, la France a toujours davantage misé sur sa formation que bien d’autres pays. Et ce n’est pas un hasard si des cinq grands championnats européens, Montpellier est l’équipe qui utilise le plus de joueurs « home maid » : plus de 40% ! Une hérésie de l’époque à première vue. Car à l’heure de l’arrêt Bosman tout-puissant, qui aurait pu croire que dans un championnat aussi concurrentiel que la L1, ce socle formateur pouvait faire florès ? Demandez à Nantes ou Auxerre. Alors, un anachronisme que cette Carte Jeunes ? Non, une idée terriblement moderne, même. Car quel est le club dominateur et référent dans le monde depuis quatre ans ? Le Barça nourri à sa Masia. Surtout que se profile un petit fair play financier de derrière les fagots, qui devrait réhabiliter en partie ce genre de choix stratégique au détriment des courses à l’armement massif.

Astérix

Enfin, et c’est peut-être là qu’il faut chercher la vibration la plus profonde générée par le triomphe héraultais, il y a cet esprit de résistance. Ne nous voilons pas la face, on aime ce genre d’histoire où le petit mange le gros. On tirerait à boulets rouges sur une Liga qui couronnerait Almeria, une Serie A qui consacrerait le Chievo Verone ou une Premier League s’inclinant devant la domination de Fulham. Pourquoi ? Parce que ce n’est pas leur histoire. C’est un football de puissants et tout autre résultat susciterait de vives critiques. Pas en France ! Mû par l’esprit d’Astérix, on se pâme devant ces Petits Poucets qui résistent à l’envahisseur romain (Mais oui, tout se confond. On s’en branle puisque l’idée est la même !). On s’enflamme pour Quevilly, on se moque de Paris qui, quelque part, symbolise une sorte d’envahisseur qui ne dit pas son nom avec sa fortune venue d’ailleurs. C’est sans doute le point crucial de cette histoire : la victoire de Montpellier réveille à des degrés divers, selon des sensibilités différentes, un fantôme franchouillard qui sommeille en chacun de nous. Même pas besoin d’être vraiment franchouillard, ni même d’être d’ascendance française, finalement. Ce terreau commun hérité de l’école, d’une devise, d’un modèle social, d’une diversité, suffit à nous faire regarder ce succès de Montpellier avec des yeux pas tout à fait indifférents. Ceux d’une passion française.

Par Dave Appadoo
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Surtout une question de recrutement ridicule. C est pas parce qu'un joueur est argentin ou espagnol qu'il est meilleur qu'un allemand, suedois ou hollandais ...
Madridchestercity Niveau : Loisir
Je suis français et autant le sacre de Montpellier est sans doute au vue de leur saison.

Autant l'engouement populaire autour du club me dégoute au plus haut point ainsi que toutes les oppositions "david/goliath" "province/capitale" "riche/moins riche" qu'on a voulu nous faire gober jusqu'au fion pendant toute la saison.

A voir sur les saisons suivantes et en ligue des champions la saison prochaine, à part Lille qui a géré très intelligemment le départ de ses cadres, les champions post-suprématie-lyonnaise, ce sont tous cassés la gueule après leur titre.

La passion française, c'est surtout et avant tout de jalouser le plus riche.
nadalito_15 Niveau : DHR
Je ne pense pas que le peuple supportait Montpellier parce que le club est dirigé de manière "monarchique", mais simplement parce que c'est un football à échelle humaine et qu'il jouait bien.
Ça aurait pu être Lorient ou Toulouse.

Et à l'étranger, des fans de Manchester United ont quand même créé le FC United pour pousser un coup de gueule contre le football fric.
Et il faudrait voir ailleurs, comment le peuple espagnol a réagi à l'épopée de la Real Sociedad il y a quelques années? Une partie ne rêvait-elle pas de voir choir le grand Real?
Est-ce vraiment typiquement français? J'en doute.
Très bien résumé !
En tant que Montpelliérain j'ai toujours été derrière mon club, mais c'est vrai que l'histoire du petit qui bat le gros attire beaucoup de sympathie. Combien de supporters d'autres clubs se sont ralliés à la cause du MHSC ?

Moi le premier l'année dernière je préférais voir Lille champion que les historiques gros du championnat. Et si dans les prochaines années un club comme Toulouse ou Rennes devait se mêler à la course au titre contre le « méchant Paris plein d'argent », je trouverais ça beau aussi...
Madridchestercity Niveau : Loisir
Ouais et ceux qui trouvent beau un "petit" champions, qu'ils viennent pas chialer des parcours minables en LDC.

A part Lyon et Marseille on a rien vu en europe des petits merdeux venus emmerder le grand capital avant de retomber dans l'oubli.
@MAdridchestercity

Plutôt d'accord avec toi, mais sans pour autant jalouser le riche, on peut avoir de la sympathie pour le petit qui réussit.

Concernant Montpellier, vu la gestion des dernières années, je pense pas que le club se casse la gueule, même en cas de départs. Tout le monde au club est conscient qu'on est pas pour autant un grand d'Europe. On a hérité d'une génération formidable, et le club a su y ajouter les bons éléments pour que la sauce prenne.
Perso, si le club peut se maintenir dans les 6 premiers je serai plus que satisfait !
Je répondais à ton post d'avant.

C,est vrai, mais en tant que supporter, je ne me serais pas priver d'un titre en pensant à la saison suivante !

Et si on regarde les dernières campagnes françaises en CL ET en EL, je vois pas en quoi Montpellier ferait pire..
Madridchester :

Lille après son titre a fait 4ème de sa poule en C1 et 3ème de L1. Magnifique.

L'OM après son titre a fait 8e de finale en C1 et 2ème de L1.
Madridchestercity Niveau : Loisir
Manquer d'ambition c'est aussi typiquement français.

Ton club est champion et tu seras satisfait d'un top6 la saison prochaine ?

J’espère pour les Montpellier1 et le football français que ce gros porc de Nicollin va allonger la thune pour renforcer son équipe (les mecs tricards du PSg, Nzogbia, feront un bon recrutement), laisser tomber sa politique des salaires plafonnés à 80k/mois.
Un "petit" champion?! 25 victoires en 38 journées, 83 points au final c'est ça un "petit" champion ? Perso, je suis heureux pour Montpellier, ils l'emportent par le jeu (comme Lille l'an dernier), un gros mental et un système de valeurs tout à leur honneur(travail, humilité, solidarité)...
Après évidemment si c'est le Real, City ou le PSG version quatari qui te fait triper, je crois qu'on a pas les mêmes valeurs!
Bref, je préfère voir des épopées lilloises ou Montpellieraines remporter le championnat une fois tous les 20ans que Lyon le faire 7 ans de suite... pour un résultat en Champions identique à la fin!
Madridchestercity Niveau : Loisir
Moi ce qui me fait tripper c'est les équipes où les investisseurs arrivent avec de l'argent et des ambitions, pas les clubs qui bricolent pendant des années et qui un jour grâce à une saison dorée ce retrouve au top.

Oui j'aime le Real, City, Psg, Lyon, Chelsea, car ils répondent ou on répondu à mes attentes, sinon niveau du jeu je préfère Dortmund.
acqua di gio Niveau : DHR
Le mode de penser typique d'un pays qui a gagné 2 coupes d'Europe en 56 ans...

C'est pathétique tellement ça manque d'ambition.

Quant à la citation de Killy, çe me donne la nausée.
Oui, pourquoi chercher à faire mieux puisqu'en se démerdant* on arrive à faire bien.
En Pologne aussi il font du système D.
Sûr que sa paie à l'époque n'était pas faite en système D.

Sinon, à part ça, c'est quand qu'on se donne les moyens d'être performant en France ?
Georges Frêches Niveau : DHR
Mais vous vous rendez compte les mecs? Un mec peut changer de tout, de visage, de maison, de famille, de copine, de religion, de Dieu...mais il y a une chose qu'il ne peut pas changer les mec...il ne peut pas changer...de passion !
Et c'est ca Madridchestercity petit troll de me.rde que tu comprends pas, nous c'est pas un manque d'ambition, on jouera le maintien, on va gerer sans faire de folie, on va tenter des coups en coupe et ptet en champions l'an prochain, mais on jouera pepere le maintien, on sera eternellement le champion 2011-2012 et on t'aura coller une belle saucisse dans le fion qui t'a fait decouvrir de nouveaux plaisirs! Mais il y a une chose qu'on fera toujours, La paillade, On jouera toujours avec passion! et c'est ca le principal, elle est la l'ambition, jouer avec passion.
@acqua : on s'en branle d'être performant, ce qui compte c'est de faire rêver les gens. Montpellier, personne n'en rêverait s'il n'y avait pas le grand méchant PSG. Bouh...

Pas grave, on mettra un an de plus à vous rétamer les paysans, c'est encore meilleur quand on prend son temps :)
Phallus Majestueux le Franc-Maçon Niveau : District
Un article digne d'un maitre de conférence en sociologie. On ne peut qu'être d'accord, ça ne laisse pas de place à la critique. En revanche, ça fait profondément mal à l'anus que le sacre du MHSC soit perçu à travers le prisme de Quevilly (sans faire offense à Laurent Fabius).

Le MHSC, c'est avant tout la Paillade, c'est une histoire et une identité (notamment quand on sait ce qu'est concrètement la Paillade à Montpel'). Le sacre de Montpellier n'est pas une passion française, c'est une passion unique. Très sincèrement, je pense que la plupart des supporters du MHSC s'en battent les testicules d'avoir battu Paris ou Lyon ou Lille ou Marseille. C'est simplement la joie d'être champion et d'avoir les projecteurs un peu sur nous. Dans le même esprit, Georges Frêche bénéficie de son aura parce qu'il incarne Montpellier. Il en va de même pour le MHSC, qui ne bénéficie pas d'un réservoir de supporters comme Paris, Marseille voire Lyon ou Saint-Etienne. Ce n'est pas le petit contre le grand, c'est simplement la Paillade.

Toutes les interprétations sociologico-administratives (il faudrait surtout remettre en cause le fort jacobinisme français) peuvent être justes, il n'en demeure pas moins que pour nous ce titre est unique. Ici c'est la Paillade et seulement la Paillade.
Madridchestercity Niveau : Loisir
"Pas un manque d'ambition" et "on jouera le maintient" tout ça dans la même phrase, félicitations.

Et la saucisse que j'ai prise en voyant montpellier champion, n'est pas celle qui m'a fait découvrir le plaisir anal, désolé.

Reste avec ta passion de bouseux et reste loin de moi petit péquenot.
Note : 1
Ode a Montpelier , un vent de fraicheur , un bon parfum qui sent bon mais qu'on a volé au sephora car a plus de 50 euro on n'a pas les moyens de se le payer !

_ ce club a grandit a sa façon depuis sa monter de L2 pour avoir des meilleurs résultats a chaque saison jusqu'a s'asseoir sur le toit de la France qui n'est pas la tour eiffel contrairement aux idées reçuts de touriste étranger .

> ce club c'est un peu celui de monsieur et madame tout le monde sur une saison , un petit club ou l'on aimerait que celui de sa ville réussisent un jour aussi un parcours utopique semblable !

> un petit club avec peu de moyen champion de france , un club qui ressemble au peuple , un club pas capitaliste au détriment de son concurrent directe multinationale qui l'est , mais un peu plus a gauche coincidence ou pas en cette année électorale ?

Mesdames et Messieurs profitons de ce champion anarchique , la saison prochaine et pour les saisons suivantes nous ne pourront pas assister au sacre du futur champion de france place vendome , car nous n'en avons tout simplement pas les moyens !
Georges Frêches Niveau : DHR
Hé le troll, j'ai écrit maintien, tu recopies en faisant une faute d'orthographe, ne me l'impute pas t'es gentil! tu kiffes sinon traiter tous les autres de bouseux, de débiles et cie ?! tu trolls tous les articles, c'est ca ta passion en fait a toi! T'aimes bien être c.on tout en pensant avoir la vérité ultime? tu es le seul qui sait et les autres sont des ignares ? Ah? quoi? ah non tu fais juste ca pour faire chier les gens car toi meme tu te fais chier, t'es donc un vrai troll quoi! Ok ok. Ma foi, si ca peut te permettre de passer le temps c'est cool pour toi, mais bon tu reste une grosse merd.e hein !
Note : 3
Il y a du troll ici dites donc.

Pour revenir à l'article, il s'agit clairement d'un article de style. Analyser la réussite et l'engouement à travers un certain prisme franchouillard, du gaulois qui résiste à l'envahisseur etc.. Plus un effet de style qu'un réel article de fond.

Cela dit, critiquons. Je ne sis pas d'accord sur tout. L'OL a été détesté pendant ses années de domination en partie à cause de JMA. Et Lille a été aimé de par son jeu.

Mais clairement, les supporters du PSG, sachez le, le PSG fut, est et sera toujours détesté. Qatar ou pas Qatar, Canal ou pas Canal. C'est ainsi. Et il faut avouer, assez injustement d'ailleurs pour cette équipe qui joue très bien, que l'engouement pour le MHSC fut d'avantage un engouement contre le PSG.

François Hollande, MHSC même combat.
'Tin Madridiot, tu te fais clashé et baché par tout le monde, c'est dingue ça!
T'aimes ça en fait? Et quand tu te fais prendre je parie que tu dois aimer qu'on te traite de petite m.erde! Coquin va! ^^
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
20 36