Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Recap 9e journée

Montpellier tire la gueule, Toulouse et VA s'amusent

Battu 2-1 à Rennes, Montpellier continue sa descente aux enfers. De leur côté, Toulouse et Valenciennes, auteurs de prestations majuscules, se sont régalés et peuvent aujourd'hui se montrer ambitieux.

Modififié
Les Montpelliérains ne rentrent pas de Bretagne rassurés. Pire, avec une équipe légèrement remaniée avant la Ligue des champions, contre des Rennais réalistes, ils se sont même enfoncés. Sur un corner de Romain Alessandrini, présents dans tous les bons coups ce soir, Jean II Makoun ouvre le score de la tête au quart d'heure de jeu, seul au point de pénalty. En début de seconde période, l'ex-Clermontois remet ça et lance cette fois superbement Erding en profondeur qui crochète Pionnier et double la mise. Dominateurs stériles, revenus à 2-1 après un pénalty de Belhanda, les Montpelliérains n'ont pas su égaliser. En toute fin de match, Herrera et Utaka ont tout tenté, mais rien n'y a fait. Ce soir, ils sont 16e, avec un point d'avance sur le premier relégable. Une place qui fait tâche.

Toulouse et Valenciennes, de nouveaux prétendants

Dans une rencontre complètement dingue, les Valenciennois, vite menés au score par une tête de Corgnet, ont ensuite passé la seconde contre des Lorientais dépassés. Et marché sur l'eau. Malgré deux buts refusés, les hommes de Daniel Sanchez s'imposent finalement 6-1 avec Le Tallec et Aboubakar, tous les deux auteurs d'un doublé, en porte-parole d'une efficacité redoutable. Oui, Audard a passé la soirée à se relever. Après Marseille, c'est Lorient, autre équipe en forme, qui déguste au Hainaut. La thèse de l'accident n'est plus plausible. Ce soir, Valenciennes est la meilleure attaque de Ligue 1. Une folie.

À Évian, le TFC a gagné à la toulousaine pour un match en forme de signature. Bien défendre sans rompre et être efficace. Un but de fou de Tabanou sur une frappe lointaine, un doublé de Rivière sur des services de Didot, une frappe croisée de Braaten en fin de rencontre, les hommes d'Alain Casanova ont récité leur texte avec un maximum de réussite. Une superbe soirée pour le TFC, sans Ben Yedder, qui déboule en force sur le podium en troisième position. Ce soir, les Violets sont 3es, juste devant Valenciennes.


Le bas de tableau fait du surplace

Dans la deuxième partie de tableau, Saint-Étienne et Nice se sont quittés sur un match nul finalement mérité, car chacun a eu l'occasion de l'emporter. Mené au score (malgré une domination de tous les instants) sur un but de Bauthéac idéalement servi par Pied, Sainté est revenu grâce à un pivot de l'inévitable Brandão, et a poussé un ouf de soulagement lorsque Cvitanich a loupé son pénalty en toute fin de rencontre. Ce soir, les Verts sont 10e. À Marcel-Picot, devant au score grâce à une tête de Puygrenier, les Nancéiens ont, eux, ramé. Sifflés par leur public à la mi-temps pour leur prestation indigente, avant d'être rejoint au score sur une superbe frappe de Roudet, puis réduit à 10 après le rouge de Djamel Bakar pour un attentat sur Boudebouz, ils ne pouvaient espérer mieux que ce match nul (1-1).

Par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 37 minutes Le nouveau coup d'éclat de René Higuita
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE