1. //
  2. // 22e journée
  3. // Résumé

Montpellier s'enflamme, Bordeaux cale encore

En Ligue 1, pas de place pour l'ennui ce soir. Montpellier a pris feu, tandis que Nantes prenait l'eau. Guingamp et Lorient se sont rendu coup pour coup, mais c'est la team de Gourvennec qui l'a emporté (3-2). Bastia et Bordeaux, eux, ont boudé et n'ont pas souhaité participer à la fête.

Modififié
17 12
  • Bastia/Bordeaux : 0–0


    Kiese Thelin découvre la Ligue 1. La Ligue 1 découvre Kiese Thelin. Tout frais débarqué du côté de la Gironde, l'attaquant international suédois est aligné d'entrée de jeu par Willy Sagnol. En guise de présentation, la recrue bordelaise se permet d'écraser le nez de Modesto, de son coude, juste avant la mi-temps. Ça se fritte sur la pelouse de Furiani, et ça anime une partie qui manque franchement de spectacle. Utile en point de fixation, Thelin écrase - cette fois - une frappe, à la 59e, sur un face-à-face avec Jean-Louis Leca. À la 61e, Cahuzac écope d'un deuxième jaune pour une faute sur Touré. Le match est enfin lancé, mais les Bordelais n'en profitent pas. Ce sont même les Bastiais, par Ongenda (79'), puis Modesto (84'), qui s'offrent les plus grosses occasions d'offrir trois points à leur équipe. Heureusement pour Bordeaux que Carrasso veille au grain. À l'arrivée, ça fait 0-0. Bordeaux cale, Bastia avance à petits pas.

  • Guingamp/Lorient : 3–2

    Buts : Claudio Beauvue (19', 76') et Christophe Mandanne (69') pour Guingamp, Benjamin Jeannot (72') et Dorian Lévêque (CSC, 90') pour Lorient.

    Cinq victoires en sept matchs : depuis début décembre, l'En Avant Guingamp enchaîne et grappille. En chef d'orchestre de la réussite costarmoricaine : Claudio Beauvue. Auteur d'un doublé et de ses 9e et 10e buts de la saison, il a été l'un des grands artisans de la victoire des siens dans le derby breton. Lorient n'a pourtant pas démérité et s'est d'abord cassé les dents dès la cinquième minute sur Jonas Lössl. Le portier danois de l'EAG s'offre une double parade en écœurant Gianni Bruno, puis Mathias Autret. Dix minutes plus tard, un contrôle orienté parfait de Christophe Mandanne lui permet de décaler Beauvue qui s'en va, sans pression, ouvrir le score. À la 69e, l'intenable Mandanne croit mettre à l'abri les siens en plaçant un tir entre les jambes de Lecomte. Le match s'emballe : Jeannot le Lorientais transforme un penalty à la 71e, "Air" Beauvue l'imite 4 minutes plus tard. À la 80e, Sankharé prend un rouge bête pour contestation, alors qu'il devait sortir. Dos Santos, prêt à faire son entrée, peut se rasseoir. Histoire de faire durer le suspense, Dorian Lévêque marque contre son camp (90e), mais c'est bien Guingamp qui s'impose devant son public. Et s'installe confortablement à la 12e place.

  • Montpellier/Nantes : 4-0

    Buts : Paul Lasne (8'), Kévin Bérigaud (57'), Anthony Mounier (78'), Lucas Barrios (82') pour Montpellier.

    La semaine dernière, Lucas Barrios avait planté trois pions à Metz (2-3) et permis à son équipe de revenir avec les trois points de son déplacement périlleux. Montpellier a récidivé avec panache, à domicile, et la table de marque a cette fois-ci été plus partagée. Le triomphe de la troupe de Rolland Courbis s'est esquissé dès la 8e minute. Paul Lasne a centré, Veigneau l'a contré, Paul Lasne a marqué. Rémy Riou cherche encore le ballon. S'il regarde dans ses filets, il pourra en trouver trois autres. Lucas Barrios a d'abord offert sur un plateau le but du break à Kévin Bérigaud. Anthony Mounier plante le clou de son pied gauche à la 78e, avant que Lucas Barrios, décidément intenable, n'ajuste Rémy Riou d'une frappe placée à ras de terre. De l'extérieur de la surface, s'il vous plaît. À ce train-là, Montpellier (6e) pourra rêver d'Europe. Nantes et Bessat, de leur côté, avaient visiblement laissé des plumes dans leur succès contre Lyon (3-2) en Coupe de France, mardi dernier.

    ⇒ Résultats et classement de L1

    Par Alexandre-Reza Kokabi
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Georges Frêches Niveau : DHR
    Je tiens juste à vous dire, humblement, que mon sexe pointe vers le firmament.
    A un moment il faut parler avec son coeur, et comme le mien se trouve dans mon slip, Voila.
    Cordialement,

    Un homme heureux
    Merci Président !
    Note : 8
    Message posté par Georges Frêches
    Je tiens juste à vous dire, humblement, que mon sexe pointe vers le firmament.
    A un moment il faut parler avec son coeur, et comme le mien se trouve dans mon slip, Voila.
    Cordialement,

    Un homme heureux


    Rien de plus beau qu'un homme qui nous parle à sexe ouvert
    Note : 1
    14 buts sur les 16 premiers matches, depuis 16 buts en 6 matches, tout les choix de Courbis le sorcier qui se mettent à payer, Barrios qui passe de cadavre à jeune premier, voila, merci.

    A en vraiment regretter les nombreux points balancés dans les arrêts de jeu en début de saison et ce qui nous est tombé sur la tête avec les inondations.
    Note : 7
    Non mais sérieusement. Les 6 derniers tirs de Barrios en Ligue 1 ont fini au fond des filets. C'est invraisemblable.
    Pfifouf je balance les +1, la flemme de commenter ce match qui me donne tout plein d'espoir pour la suite !

    Je ne sais pas si c'est le vent qui a donné des ailes aux joueurs du MHSC (y'en avait aussi à Metz), mais si on retrouve une bonne défense et que maintenant, on est réaliste devant les buts, ca promet de matches bcp plus plaisants qu'en debut de saison.
    Le match de rennes a tout changé, de la concurrence et donc émulation entre journdren/ligali, dabo a droite, congré a gauche, out tiéné et deplagne, au milieu retour a deux récup marvaux/saihi (exception ce soir sur match plus abordable avec compo ultra offensive surfant sur l euphorie collective), lasne et bérigaud relancés contre l'om et puis...

    Barrios. Celui que certains supporters du mhsc ont traité parfois de ''pire attaquant de l histoire du club" en cédant a l impatience de plus en plus fréquente qui consiste a enflammer le premier venu (suivez mon regard rennes) et oublier toute considération pour un mec au CV et pédigré de Barrios. Une belle lecon qu'ils ne retiendront pas puisque les memes ont déjà tous retourné leur veste en criant sur tous les toi qu'ils l avaient annoncé

    Paic, Pitchou et Monsieur le Maire je précise que ca ne vous vise pas je parlais des comms sur le site d'allez paillade que vous connaissez bien. Pour ma part évidemment que j ai eu peur a un moment de l accident industriel (relatif puisque le salaire est pris en charge par moscou), mais meme en méforme barrios pesait dans le jeu tout de meme et surtout courbis, et mezy et le prépa physique avaient demandé d attendre apres la treve de novembre pour vraiment juger, une fois qu'ils l auraient retapé. La moindre des choses dans ces cas la c'est de faire confiance a tes dirigeants et de juger ensuite.

    Bref, quelle rejouissance de voir les pailladins parmi les trois plus belles équipes du championnat depuis deux mois, qui régalent offensivement. D ailleurs on voit moins Sanson porter l equipe a lui seul comme avant parce que tous les autres sont meilleurs et c est tres bon signe pour l equipe.

    Pour finir je dirais que Barrios rend les autre meilleurs, a la fois dans le jeu car ils profitent de son abattage, et aussi dans la confiance car ils savent que leur avant-centre va faire la diff (n est ce pas les recrues de 2013?).

    mention spéciale pour mounier aussi.

    et allez Guingamp qui au regard de ses parcours en coupe de France et coupe d europe mérite un milliard de fois de se maintenir en fumant la pipe. Ce serait magnifique pour eux!!
    Message posté par Paic
    Non mais sérieusement. Les 6 derniers tirs de Barrios en Ligue 1 ont fini au fond des filets. C'est invraisemblable.


    et encore entre le demi-bras de sanson ce soir + le hors jeu de 20 centimètres ca pouvait faire 8 sur 8 avec ses deux buts refusés...

    depuis rennes il est passé de 14% de tirs cadrés a 86% (surement 90% après le match de ce soir) quelle métamorphose comme quoi avec tout le talent du monde il faut avoir la condition qui va avec pour que ca marche!
    Ayant vu le match, le 4-0 est quand même hyper bien payé. J'irais pas jusqu'à dire que la victoire de Montpellier l'est aussi, mais je le pense un peu...

    Pendant 75 minutes, j'ai trouvé qu'on avait assisté à un match équilibré, et Nantes aurait très bien pu revenir à 1-1, voire 2-2 sans un bon Jourdren (contrairement à Riou...)

    Tout ça pour dire que Montpellier n'a certainement pas marché sur Nantes durant la majeure partie de ce match. Je dirais même que Nantes a plutôt fait un bon match ( malgré Veigneau, Vizcarrondo et Gomis....).
    On est sur radio France héraut, mais où est Philippe sers?
    Près des cimes... Niveau : CFA2
    Cèd' Barbosa qui sort (encore) sous une ovation, une bouffée d'air hors de la zone rouge, tout ça avec la pire diff de buts, yes yes yes!! Les mécréants vont mécréer! ;)

    Triste pour le téf' quand même, si quelqu'un a une explication pour ce cassage de gueule complet depuis quelques mois? (volontaire82 et les autres supps?)


    Btw, au cas où y'ait des spectateurs de eTG-TFC sur le fofo, et plus précisément les chambériens qui ont squatté la buvette près de l'entrée : vous êtes les meilleurs les gars, on vous attend de pied ferme dans 2 semaines!
    Près des cimes... Niveau : CFA2
    Oh pardon, mauvaise page, désolé du spam!
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    17 12