1. //
  2. // 2012/2013
  3. // Présentations des équipes

Montpellier revient aussi fort

Si après l'été incroyable du Paris Saint-Germain et le mercato solide de Lille, les Héraultais semblent un peu derrière, leurs rêves de top 3 sont loin d'être irréalisables.

Modififié
0 10
Le bilan de l’été
Un mercato excellent, des matchs amicaux réussis, mais pas de récompense au bout. L'été à Montpellier, c'est un été bien négocié, mais un été mal terminé. Irrémédiable, le départ d'Olivier Giroud vers Arsenal s'est passé sans douleur apparente. Douze millions encaissés, dix réinvestis dans quatre joueurs, dont deux valeurs sûres de L1. Mounier, Congré, Charbonnier et Herrera sont arrivés, Belhanda est resté, Mapou aussi. Bref, Montpellier ne s'est pas fait dépouiller son goûter comme une petite victime à la récré de 16h. En somme, à part cette saloperie de trophée des champions, le soleil brille encore dans le ciel héraultais. Il pourrait scintiller un peu plus longtemps que prévu.

Le coefficient de resistance au PSG
99%. Depuis l'an dernier et son sprint exceptionnel face à un PSG survolté, Montpellier Cavendish apparaît comme la citronnelle du moustique parisien. Seuls à avoir été véritablement capables de suivre le rythme incroyable imposé par les Parisiens, les joueurs de René Girard devraient conserver leur rôle de poil à gratter acquis tout au long de la saison dernière. Si le LOSC devrait être la valeur refuge de ceux qui, déjà irrités avant même le début de la saison, souhaitent voir le PSG s'écrouler, les Montpelliérains connaissent la formule pour emmerder les joueurs de la capitale.

Ça va se terminer comme ça le 21 décembre 2012
« Un maillot, une benne, un cadavre » . Tel est le nom de l’opération caritative montée par Louis Nicollin avant la fin du monde. Désireux d’offrir un maximum de confort aux plus démunis en ce jour relativement triste pour l’humanité, le président de Montpellier, grand collectionneur de maillots, se sépare de ses plus belles breloques et de ses plus belles bennes à ordures. Ainsi, André-Pierre Gignac quittera cette terre avec le maillot de Stéphane Guivarch’, Yoann Gourcuff avec celui de Marouane Chamakh et Zlatan Ibrahimovic avec celui de Zlatan Ibrahimovic. Une fois les fonds reversés, Loulou, en slip et avec un maillot de Zizou sur le dos, se retire dans son ranch, pose ses fesses sur son rocking chair et attend la mort. Comme l'homme qu’il a toujours été. Un homme avec des couilles.

Le portrait robot
15% Monsieur propre - Nettoyeur gay friendly depuis 1958
50% Gipsy Kings - Les Rois du monde
35% Robin des bois - ancien communiste

La banane de la saison
La Ligue des Champions. La smartbox découverte de l'année est offerte aux joueurs de Montpellier. Tous rêvent et la plupart méritent de découvrir la Ligue des Champions avec un club dont ils ont emmené les couleurs tout en haut de l'échelon national. Cependant, l'aventure risque de tourner court. Être dans le chapeau 4, c'est l'assurance d'une certaine violence de la poule. A part si la chance s'en mêle, les Héraultais pourraient rapidement se concentrer sur le championnat. Et espérer rester très loin du fantôme de l'AJ Auxerre.


Le type à suivre
Anthony Mounier. Anthony Mounier à Montpellier, c’est une petite revanche sur la vie pour l’ancien Lyonnais. Après trois ans d’un exil niçois lors duquel il a fini de convaincre les sceptiques, l’un des joueurs les plus sous-cotés du championnat de France va enfin se voir confier un rôle à la hauteur de ses ambitions. Très tranchant lors des matchs de présaison, le joueur de 24 ans pourrait bien franchir un nouveau cap cette saison sous le maillot héraultais. Reste à savoir s'il digèrera le fait d'être loin d’Éric Mouloungui.

Ce qu’il va se passer cette saison
Apparemment, à l’heure de se livrer au petit jeu des pronostics d’avant-saison, personne n’a envie de voir Montpellier tenir à nouveau le haut du pavé. Pour des raisons que la raison ignore, par pur délit de sale gueule, l’opinion publique semble privilégier la piste du crash post-surrégime à celle de la confirmation au moment de miser sur l’avenir des Héraultais. Pourtant, les Montpelliérains ont géré à merveille un été qu’on leur promettait difficile. Aujourd’hui, c’est avec, qualitativement, le troisième effectif de Ligue 1 que les joueurs de René Girard attaquent la saison. Une petite et brève découverte de la Ligue des Champions plus tard, la force du Sud s’offre un joli podium derrière Lille et Paris. Attaques de requins oblige, personne ne s’est jeté à la mer cette année.

La banderole de supporter
« Mapourquoi pas nous? »

Le derby débile de la saison
Le Bamboleo contre Toulouse et contre Arles-Avignon, en Coupe.

La chanson de la saison
David Bowie – Heroes

Youtube

Kery James – A l’ombre du show business

Youtube


Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Enpannedinspirationpourlepseudo Niveau : DHR
"dix réinvestis dans trois bons joueurs. Mounier, Congré, Charbonnier et Herrera sont arrivés,"

C'est qui le mauvais ?
Dommage pour Giroud, j'aurais bien aimé le voir en LdC avec Montpellier cette année... au lieu de ça, il va pas mal cirer le banc avec Arsenal... Triste.

Arsène le fossoyeur de la L1, j'espère qu'il évitera le destin à la Chamakh - Park
S'ils finissent dans les 5 premiers ça sera déjà un miracle. Je dis ça pragmatiquement.
@Enpannedinspirationpourlepseudo: ben c'est Lionel Charbonnier bien sûr, il doit être carbo depuis le temps pépère! #untrainderetard
Mhsc revient aussi fort.. mais contre Toulouse, déjà 2 blessés et 1 suspendu (mm si j'aime bien Stambouli, tant pis pour Estrada et ses centres/corner/cf à 20cm du sol)

Cette année, on a un secteur offensif + rempli, donc on pourra faire tourner (Giroud avait fait une belle 1ère partie de saison et mm si ses buts ont été décisifs, la 2nde partie, il en a marqué bcp moins.. et raté pas mal de pénos.. dûs à la fatigue?)

En défense, on a 1 joueur de + et c'est le pilier de l'ancienne meilleure défense de Ligue1 , dc c'est tout benef !

Et au milieu, si Belhanda arrête d'être con (avec son comportement), si Cabella pense moins à faire de grigris (et de simulations), si Stambouli éclate et que Estrada lève son ballon (pour ne citer qu'eux), ca peut faire mal !

Il faut juste que tout le monde soit concentré (pcq Y Biwa ces derniers matches n'étaient pas terribles), qu'on évite de prendre des rouges bidons ou sévères et qu'on ne manque pas trop de réalisme...

Je vois bien MHSC sur le podium, 3eme, (derrière PSG et Lille, mais devant l'OL et l'OM) et un 8eme de finale voire un 1/4 (si on ne tombe pas sur le + abordable des qualifiés)

Optimiste, tjrs !

ps: en tout cas, je ne vois pas du tout le MHSC faire une Auxerre, ni en LDC, ni en Ligue1..
@en panne d'inspiration pour le pseudo: ça a peut-être été corrigé entre temps, mais il me semble qu'il est écrit "dont deux bons joueurs de L1". SOit Mounier et Congré. Mais les autres ne sont pas non plus déclarés mauvais.
Louis Aragon Niveau : DHR
Tot57, d'acc' avec toi, je suis pas fan du choix de Giroud, surtout après l'avoir entendu dire toute l'année qu'il était avec une bande de potes à Montpellier... Doivent trouver ça bizarre les potes de le voir partir alors qu'ils auraient pu poursuivre leurs aventures en LDC.
Phallus Majestueux le Franc-Maçon Niveau : District
So Foot est d'un optimisme extrême. La Paillade est éternelle mais je me sens dépourvu pour établir un quelconque prono. Quoiqu'un second titre de champion de L1 ne me déplairait pas. Bien au contraire.

Le trophée des Champions me reste au milieu de l'Anus. Prendre deux buts sur de telles erreurs défensives (putaing, les mecs sont dénués de tout marquage et j'occulte le poteau, le caviar foiré par Lacazette...) alors que l'assise défensive était un point fort de la Paillade la saison dernière... Sur un match, ça arrive à tout le monde (ceux qui ont joué défenseur ne me contrediront pas) mais c'est toujours flippant. René Girard, entraineur-philosophe eut d'ailleurs tout à fait raison de taper sa gueulante. Restons donc optimiste...

En attaque, j'ai en revanche très très peur. Herrera a mis ses buts en préparation et en TdC mais dans le jeu, c'est encore light (mais toute chose vient à point si elle doit advenir)... Charbonnier me semble complètement à la rue pour l'instant (pour avoir vu le Tdc, le match amical contre des ricains malgré son joli but de la tête et je ne sais même plus s'il est rentré contre l'Espanyol, il faudrait qu'il se sorte les doigts des sphincters, se les lavent et se la donnent).

Le milieu ne posera aucun problème ; j'espère d'ailleurs que Stambouli jouera le plus souvent au milieu, que Louisa Necib apprendra à Marco à lever ses ballons et que Cabella obtiendra encore des péno à la 94ème. Le milieu ne m'inquiète guère. Utaka est chaud, Cabella progressera encore et obtiendra un pénalty à la 94ème contre Evian que Camara ratera au bout de 8 minutes, Belhanda va exploser pour rapporter beaucoup de pognon au prochain mercato d'été, Mounier a fait des matchs amicaux à la comptabilité dithyrambique, Bedimo (qui joue plus milieu gauche qu'arrière gauche) est toujours tranchant, Saihi ça restera solide et Pitau rentrera 10 minutes tous les 2 matchs. Il n'y a donc aucune raison que le MHSC s'écroule

Mais peu importe le classement, pourvu que la Paillade demeure.
Même si qualitativement l'effectif n'a pas baissé, il faut se méfier des quelques joueurs qui vont prendre la grosse tête. C'est je pense le plus gros danger pour les montpellierains !
Mais je compte sur René Girard et sur Loulou pour les remettre sur terre.

Herrera et Charbonnier restent quand même des interrogations. Ils ont surement un fort potentiel mais succéder à Giroud c'est pas simple. Mentalement ils devront être solides.
5 Fernando 9 Cavenaghi Fuoriclasse Niveau : District
Y'en a qui sont confiants...Jouer tous les 3 jours avec la LDC sa fatigue sacrément...En plus en se faisant taper par Benfica et le Bayern etc cela aide a pas récuperer mentalement.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 10