En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 7e journée
  3. // Montpellier/Stade rennais (0-0)

Montpellier-Rennes : « Un match soporifique »

Modififié
Le match du jeudi soir de cette journée de Ligue 1 en semaine entre Montpellier et Rennes aura accouché d'un 0-0 peu excitant. Les deux équipes ont fait le minimum, afin de se préserver pour les matchs de dimanche et s'assurer le minimum, un petit point et une cage inviolée.

Pour Jean Fernandez, pourtant, son équipe a montré des choses : « Il nous a manqué de mettre la balle au fond des filets, car on a eu les occasions. On n'a pas concrétisé la domination que l'on a eue devant cette équipe. La frustration vient de là, mais au niveau de la qualité, on a vu de bonnes choses. »

Côté Montanier, on est moins enthousiaste : « Il n'y avait pas de jambes des deux côtés, ce qui a fait un match avec peu de rythme. On a fait un match très moyen, solide défensivement, mais assez inoffensif. On ne pouvait pas espérer mieux que de prendre un point. Dans la conservation, la maîtrise collective, ça allait, mais on n'avait pas les jambes offensivement pour mettre en danger la défense montpelliéraine. »


L'entraîneur rennais précise : « C'était un match soporifique. » On confirme. CT
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 17 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6