1. //
  2. // 26e journée
  3. // Guingamp/Montpellier (0-2)

Montpellier refroidit Guingamp

Appliqués et rigoureux, les Montpelliérains s'offrent un beau succès (0-2) sur la pelouse de Guingamp dans ce match important pour la course à l'Europe. Une Europe que l'EAG retrouve dès jeudi, face au Dynamo Kiev.

Modififié
0 4

Guingamp - Montpellier
(0-2)

M. Sanson (2'), K. Bérigaud (54') pour Montpellier.


La barre dans le crâne, la bouche desséchée, et l'estomac qui tire la gueule. Parfois, le réveil dominical, pourtant jour du repos, n'est pas loin d'être l'épreuve la plus difficile de la semaine. Dans ces cas-là, difficile de mettre un pied devant l'autre, même si les souvenirs de la superbe soirée de la veille bercent quelque peu ce réveil compliqué. Portés aux nues après leur belle performance de milieu de semaine en Ligue Europa, les Guingampais n'ont pas mis longtemps à remettre les pieds sur terre. Cueillis à froid par Morgan Sanson d'entrée de jeu, les hommes de Gourvennec n'ont pas fait pâle figure, proposant toujours un jeu offensif, mais sans grande réussite aujourd'hui. En même temps, difficile de garder son mojo dans ces moments-là.

Sanson casse l'ambiance


Il ne faut donc pas deux minutes aux Montpelliérains pour glacer le Roudourou, pourtant bouillant au coup d'envoi. Sur la première incursion des Héraultais, Camara, en pivot, remet pour Marveaux qui décale Sanson, en une touche de balle. À l'entrée de la surface, l'international espoir place une frappe à ras de terre qui fait mouche (0-1, 2e). Les Bretons tentent de réagir immédiatement, mais la frappe de Beauvue est trop appuyée, et facilement captée par Jourdren. Les deux équipes, très joueuses, mettent de l'intensité, et les transmissions sont rapides. Et les Guingampais poussent, avec Marveaux notamment, dont le centre en retrait est bien coupé par Congré devant Beauvue. Dans la foulée, Bérigaud se met en évidence d'une frappe à l'entrée de la surface que Lössl détourne sur Mounier, dont la reprise acrobatique s'envole. Les locaux ne baissent pas les bras et continuent d'attaquer, à l'image de Dorian Lévêque, dont l'extérieur du gauche passe de peu à côté de la lucarne. Les occasions se font nombreuses, et sur un bon décalage de Bérigaud, Deplagne tente une frappe croisée que le Lössl capte bien. Très en vue, l'ancien attaquant d'Évian Thonon Gaillard tente ensuite une reprise sans contrôle qui, là encore, passe de peu à côté. Les Montpelliérains poussent en fin de première période, et Sanson voit sa frappe de loin captée en deux temps par le portier danois. Très sollicité, Lössl s'illustre une dernière fois sur une superbe tête de Camara, sortie sous sa barre, avant que l'arbitre ne renvoie les deux équipes aux vestiaires.

Sankharé, la bévue


Les Guingampais reviennent sur le pré avec de très bonnes intentions, en mettant le pied sur le ballon et en tentant de prendre possession de la moitié de terrain adverse. Mais sur une perte de balle de Younousse Sankharé, Mounier récupère le ballon et décale Bérigaud qui glisse le ballon sous le gardien (0-2, 55e). Dans la foulée, les Héraultais sont tout proches d'enfoncer le clou, mais Camara, lancé en profondeur, perd son face-à-face avec le portier danois. Les Bretons n'abdiquent pas, loin de là. Bien placé à la retombée d'un centre de Marveaux, Diallo voit sa tête piquée bien bloquée par Jourdren, toujours vigilant. Sur corner, Joris Marveaux, cette fois-ci, tente le geste de l'année, mais son aile de pigeon frôle la transversale, et passe finalement au-dessus. Toujours affamés, les locaux tentent de revenir au score par Beauvue qui, après un beau crochet, place une frappe du gauche qui s'envole. Appliqués et solides, les Montpelliérains s'échinent à conserver leur avantage. Avant de s'offrir un penalty dans les derniers instants, après une faute de Sankharé sur Lasne. Un penalty tiré par Bakar, qui s'écrase sur la barre, avant que Lössl ne sorte la belle reprise de Marveaux. Tant pis pour le goal average. La victoire, méritée au vu du match, est montpelliéraine.

⇒ Résultats et classement de L1

Par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Match maîtrisé de bout en bout face à un adversaire direct, à l'extérieur, sur un terrain de merde et sans deux joueurs importants (Barrios et Martin), goal average soigné, que demander de plus ?

On fait vraiment une belle saison malgré tout ce qui nous est tombé dessus avec le stade notamment, chapeau Courbis.
Que demander de plus?
Bah que le péno soit converti, ainsi que les "un contre un" face au gardien !
Camara en a raté plusieurs, Barrios aussi, Mounier aussi..

Sinon on va pas se plaindre, victoire méritée ;)
Octave Hergebel Niveau : District
nous on délaisse la L1 pour mieux gagner l'europe
Message posté par A-Pitchou
Que demander de plus?
Bah que le péno soit converti, ainsi que les "un contre un" face au gardien !
Camara en a raté plusieurs, Barrios aussi, Mounier aussi..

Sinon on va pas se plaindre, victoire méritée ;)


Barrios ne jouait pas ;-)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 4