1. //
  2. // 29e journée
  3. // Ce qu'il faut retenir

Montpellier, la tête qui tourne

En difficulté au Parc des Princes, les Parisiens, tenus en échec 1-1, ont laissé leur fauteuil de leader à des Montpelliérains sauvés par Olivier Giroud. L’OM a perdu Souleymane Diawara mais a pris un point. En bas, ça se précise.

Modififié
5 9
Paris en crise d’identité

Ah ça, il doit bien se marrer, Antoine Kombouaré. Confortablement assis dans son canapé de designer en cuir de buffle, offert par le cheikh Tamim en guise de cadeau d’adieu, l’ancien entraîneur du Paris Saint-Germain a pu assister à la nouvelle anti-démonstration de son ancienne équipe. Coachée par un Carlo Ancelotti toujours aussi indécis, tantôt sapin de Noël, tantôt cactus primitif, l’équipe de la capitale a offert une bien triste prestation aux supporters muets du Parc des Princes ce dimanche. En panne d’inspiration en attaque, où les individualités étaient à la peine, Javier Pastore en tête, les Parisiens n’ont toujours pas trouvé ce liant qui fait d’une bonne équipe une grande équipe. Alors évidemment, quand il n’y a pas d’opposition en face, ça passe. Mais hier soir, le 3-5-2 bordelais, ou 5-3-2 c'est selon, a donné du fil à retordre à Carlo le crado, qui en a perdu son latin et son sens tactique. L’avantage, avec un entraîneur de renom, c’est que quand Antoine Kombouaré était pointé du doigt quand il « se cherchait encore » , Carlo Ancelotti lui, est salué pour ses « audacieuses expériences » . En attendant, Paris a perdu provisoirement son trône. Et si, visiblement, ça n’a pas l’air d’emmerder Leonardo, apparemment occupé par des colloques visant à expliquer «  pourquoi une équipe française ne gagne pas la C1  » , celui-ci pourrait changer d’avis en cas de contre-performance sur le synthétique de Nancy, la semaine prochaine.

Montpellier en champion, Giroud en costaud

Louis Nicollin se contenterait d’une huitième place. Pas Olivier Giroud. Auteur d’un but aussi beau qu’important, l’attaquant héraultais, plus que jamais meilleur buteur du championnat, a permis aux siens de se sortir d’un piège tendu par l’AS Saint-Etienne à la Mosson. Auteur de son dix-huitième but de la saison d’une superbe reprise de volée, à la 89ème d’un match dominé par son équipe, l’international français a fait bondir de joie son coach, René Girard, qui en oubliera même l’idéologie présidentielle une fois en salle de presse. En effet, fort de cette victoire « de champion » , l’entraîneur du MHSC a admis que oui, son équipe emmerderait le Paris Saint-Germain jusqu’au bout. Un rôle de poil à gratter qui devrait, a minima, mener les Héraultais vers la deuxième place et la Ligue des Champions. Off la semaine prochaine, suite au report de la rencontre face à l’Olympique de Marseille qui aura une raclée retour à préparer face au Bayern Munich, les coéquipiers de Garry Bocaly pourront donc tranquillement marabouter les Parisiens devant leur écran, le samedi 31 mars. En attendant, ils peuvent savourer. Dans les têtes, ce sont eux qui mènent aux points. Au classement, ils mènent au goal average, et c’est déjà ça.

C’est dur pour l’OM

L’OM gisait à terre depuis de longues semaines. Cruels, les joueurs de l’OGC Nice ne l’ont pas achevé. Ils lui ont juste tiré une balle dans le bras et une autre dans le genou. Pas assez solide pour y résister, celui de Souleymane Diawara a flanché lors d’un contact, et le résultat est sans appel : rupture du ligament croisé antérieur du genou droit et fin de saison pour le roc sénégalais. Pendant ce temps, les joueurs de Didier Deschamps ont beau avoir mis fin à leur série noire de sept défaites consécutives, ils ont surtout dit adieu à une éventuelle cinquième place. Relégués à neuf points de Lyon, ils vont devoir remporter la finale de la Coupe de la Ligue face à l’OL pour accrocher une place en C3. Ou alors, ils pourraient sortir la calculatrice, s’arracher au classement et espérer des résultats favorables pour que la qualification tombe comme ça dans leur besace. En attendant, les Phocéens entament une partie compliquée de leur calendrier, avec des rencontres face au Bayern Munich, Paris, Montpellier et donc l’OL. D’ailleurs, il paraît que Deschamps se tâte en Andrade et Bracigliano pour la réception des Bavarois…

En bas, ça se précise…

Et les grands gagnants du jour sont : Valenciennes, Dijon et Nancy. Dans ce monde de brutes qu’est le bas de tableau de la Ligue 1, Nordistes, Bourguignons et Lorrains ont fait la bonne opération en battant respectivement Rennes (1-0), Caen (2-0) et Brest (0-1). Avec 34 points, les joueurs de Daniel Sanchez pointent à la onzième place de l’élite et comptent six points d’avance sur Nice, premier relégable. Douzièmes et treizièmes, Nancéiens et Dijonnais, 33 points au compteur, ont également pris leurs distances avec la zone rouge. Zone dans laquelle les Auxerrois, une nouvelle fois battus ce week-end, sur la pelouse de Toulouse, sont solidement installés. En effet, avec seulement 24 points obtenus en 29 journées, les Icaunais, qui ont cinq points de retard sur Caen, font déjà figure de favoris pour la descente en Ligue 2. Le deux tickets restants pour l’enfer sont pour l’instant en possession de Sochaux et Nice. Mais attention Caen, Brest et Ajaccio n’ont pas dit leur dernier mot. D’ailleurs, l’OM n’a toujours pas validé son maintien.


Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Phallus Majestueux le Franc-Maçon Niveau : District
Je ne sais pas comment un supporter d'un autre club au maigre palmarès comme la Paillade le vivrait, mais putain, la saison est sacrément belle. Et que tous reconnaissent que ce n'est pas immérité, c'est doublement bandant.

Que le MHSC finisse 1er, 2nd voire 3ème: du haut de mes maigres 26 années, c'est la première fois que je vois Montpellier pratiquait le meilleur jeu du championnat (à mon humble avis, quoique j'ai peu vu le Losc cette saison pour être tout à fait honnête). Cette saison sera sans doute un one shot: autant ne pas bouder notre plaisir.
one shot ou pas. s'ils se qualifient directement pour la ldc, il y a de fortes chances que tout le monde reste, et au vu du nombre de joueurs qui ont encore un grosse marge de progression (cabella, ait fana, stambouli, sahi, belhanda, mapou et d'autres) et en recrutant malin un deuxième attanquant de metier (pourquoi pas un jeremie perbet), ca peut laisser entrevoir de belles promesses. bon après c'est clair qu'à moyen terme, on est parti pour une domination "lyonaisque" du psg pour les 10 ans à venir...
@Phallus : Tu fais bien de profiter! Et pour ce qui est du beau jeu, je pense que vous êtes très bien placé. En tout cas, au Losc on fait pas mieux cette année.
Phallus Majestueux le Franc-Maçon Niveau : District
J'ai fait une faute d'orthographe dégueulasse à "pratiquer". Ne me flagellez pas.

Aussi, j'ose espérer que tous resteront mais j'ai bien peur que non (je pense notamment à Giroud ou Belhanda ; simple intuition). Pour Younès (je dis Younès pour éviter la répétition, ce n'est pas un ami proche...), un pote voyait bien Corgnet le remplacer. Une idée judicieuse, autant pour le joueur que pour le club il m'est avis. En revanche si Giroud part, il faudra recruter 2 nouveaux attaquants (s'il reste, il en faudra un tout de même): deux types qui ont le niveau ou le potentiel LDC/UEFA pour qui le MHSC serait un tremplin ou une occasion de revenir au plus haut niveau. Et là, je suis dépourvu...

Pour le reste, il n'y aura pas grand chose à faire (Hilton peut bien faire une dernière saison, Stambouli étant plus convaincant au milieu). Jourdren, certes irrégulier, semble de plus en plus serein. Espérons qu'il continue ainsi...
Le pack europe à la mosson...C'est énorme quand même ! En plus on sera dans le chapeau 4 au tirage, on va prendre que des gros! Il y a quatre ans on était toujours en D2.C'est beau!
SuperFabiche Niveau : District
@Phallus : Je pense que tu as raison pour Giroud et Belhanda. Ils ont tous les 2 obtenus des bons de sortie. Corgnet semble être une très bonne option dit comme ça. Je me demande si le MHSC retentera Gignac.

Par contre j'espère que le classement obtenu au final ne viendra pas plombé les finances du club (d'où "l'intérêt" économique de vendre Giroud et Belhanda) et que la coupe européenne jouée l'année prochaine ne sera pas trop usante pour l'effectif.
Pour les départs, il faudrait pas qu'il y en ait plus de 2. Je pense que Mapou s'en ira, il a son bon de sortie et il ne lui reste qu'1 an de contrat. Pour Giroud ça sera aussi très dur de le conserver. je pense que carotti et la cellule recrutement penche sérieusement sur des remplaçants.
on va relancer gignac...
je vois pas quel interet ils ont à partir, quel club peut leur offrir une place de titulaire en ligue des champions ? paris peut etre, arsenal ? autant belhanda s'il part ca ne sera pas une "grosse" perte, parceque je pense que cabella peut le remplacer (il l'a d'ailleurs très bien fait pendant la can). Concernant mapou, s'il veut jouer la coupe du monde 2014 c'est pas dans son interet de partir maintenant, d'autant plus qu'avec un type comme hilton, je pense qu'il doit énormément apprendre.
Il faut pas oublier une chose aussi , c'est que le mhsc est un club à part, ou il y est plus facile d'y réussir qu'ailleurs. Il n'y a qu'à voir les excelents tino costa et montano lors de leur passage à montpellier, ils ne reussissent pas vraiment dans leur club.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
La semaine Twitter
5 9