Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 35e journée
  3. // Montpellier/Evian (2-2)

Montpellier grille un joker

Au terme d'un match étonnant, Montpellier, tenu en échec par une équipe savoyarde maligne et réaliste, laisse filer l'opportunité de tuer le championnat.

Modififié
Montpellier - Evian-Thonon-Gaillard : 2-2

Buts : Belhanda (42ème), Giroud (84ème), pour Montpellier, Kahlenberg (44ème), Bérigaud (69ème) pour Evian-Thonon-Gailliard.

Evian restait sur quatre victoires à l'extérieur. De quoi perturber des Montpelliérains si proches du titre ? Cette idée, plutôt saugrenue au départ, a fait sens progressivement. Le maintien en poche et libérés, les Savoyards avec un plan de match simple se sont permis de freiner Montpellier dans sa quête du titre, chez lui, à la Mosson. Les hommes de René Girard ont loupé le coche dans les arrêts de jeu et peuvent voir revenir Paris à trois points demain soir.

Kahlenberg répond à Belhanda

Montpellier tient la balle alors que le triptyque savoyard joue très bas, quadrille et bloque l'activité des latéraux. Il faut attendre dix minutes pour voir les Héraultais enclencher et se mettre enfin en position. Giroud contrôle un ballon dans la surface, frappe dans la foulée mais bute sur Andersen. Estrada l'imite dans la foulée. La Mosson frissonne. Sur un contre express, Barbosa centre, Jourdren passe au travers et remercie Stambouli de dégager les siens. Ces deux dernières actions sont une bonne synthèse de ce qui devrait être le scénario du match. Sous forme d'attaque-défense. Barbosa chatouille la barre montpelliéraine sur une demi-volée lointaine, et Evian capable d'exploser rapidement continue de se procurer quelques occasions. Yanga Mbiwa cherche Giroud dans la surface, ce dernier touche la balle de la tête et se prend Andersen en pleine poire. Le temps de digérer son KO, Olivier Thual a déjà montré le point de pénalty. Belhanda transforme. La situation semble débloquée. Montpellier va pouvoir respirer. Mais en fait, non. La défense montpelliéraine déconcentrée laisse Kahlenberg égaliser dans la foulée sur une remise de la tête de Khelifa.


Giroud arrache le nul, Camara manque la victoire

Le début de deuxième mi-temps est un bis repetita. Montpellier domine sans concrétiser, et on sent les hommes de Correa tout à fait capables de mener à bien un petit contre assassin. Pour preuve, Bérigaud bien décalé fait briller Jourdren. Evian continue de gêner des Héraultais qui ont n'ont plus la mainmise sur le tempo de la rencontre. La pression du titre, sous doute. Camara frôle le poteau de la tête. Mais sur un énième contre, les Savoyards se retrouvent en supériorité face à trois Montpelliérains, et Barbosa lancé dans la surface centre en retrait pour Berrigaud qui double la mise. La séance tableau noir de Correa est récitée à la perfection et Montpellier se met à douter. Barbosa se fait copieusement siffler à sa sortie et Evian paraît tenir le choc. A dix minutes du terme Camara légèrement hors-jeu décalé par Giroud remise pour son attaquant qui égalise. Une position litigieuse qui poussera sans doute les visiteurs à s'interroger sur le but refusé à Sagbo à la 92e minute. Bref, Montpellier souffle, la Mosson pousse, et Camara manque de peu le troisième but de la tête. Belhanda dans les arrêts de jeu bute sur Andersen. A la 94ème minute, Cabella est fauché par Cambon dans la surface, les esprits s'échauffent : Belhanda, Lacombe et Mongongu écopent d'un rouge. Après quelques minutes de flou, Camara bute encore sur un Andersen des grands soirs. Paris a l'occasion de revenir à trois points mercredi alors que Montpellier s'apprête à jouer Rennes et Lille. Qui a dit que le titre était joué ?

Par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Podcast Football Recall Épisode 9: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 15:49 Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? Hier à 14:00 Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 7 Hier à 12:20 Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? Hier à 11:33 Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 9 Hier à 10:00 Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 9 Hier à 09:54 La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou mercredi 20 juin Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 49