En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

Montpellier et Bordeaux sourient, l'ASSE et le TFC aussi

En battant Angers, Montpellier récupère la sixième place. Bordeaux, le TFC et Sainté, vainqueurs respectifs de Strasbourg, Nice et Amiens, réalisent également une bonne opération.

Modififié

Montpellier 2-1 Angers

Buts : Lasne (42e) et Mbenze (70e) pour Montpellier // Toko-Ekambi (20e sp) pour Angers

On le sait, Angers est chiant à affronter. Montpellier également. La question est donc la suivante : quelle équipe va être la plus emmerdée lors de cette confrontation de besogne ? La réponse intervient très rapidement : le système tactique mis en place par Moulin piège complètement celui de Der Zakarian. Logiquement, et après une barre transversale de Cappelle, Toko-Ekambi trouve le chemin des filets sur un penalty qu'il a lui-même provoqué. Le huitième but inscrit sur coup de pied arrêté par les Angevins sur leurs douze derniers caramels. Pas con, Der Zakarian change ses plans, procède à un changement dès la première mi-temps, passe à quatre derrière... et ses hommes égalisent, le tir de Lasne étant dévié à deux reprises pour tromper Butelle. La deuxième mi-temps ? Pas grand-chose à en tirer, hormis un nouveau coaching gagnant de Der Zakarian. L'entrée de Mbenza offre en effet les trois points au MHSC, surprenant sixième du classement. Le SCO, lui, va devoir cravacher pour sauver sa peau. C'est désormais une certitude.

Montpellier (5-3-2) : Lecomte - Aguilar, Congre, Mukiele, Mendes, Cozza - Lasne, Skhiri, Dolly - Ikoné, Camara. Entraîneur : Der Zakarian.
Angers (4-3-3) : Butelle - Bamba, Thomas, Traoré, Manceau - Oniangue, Santamaria, Mangani - Tait, Toko-Ekambi, Capelle. Entraîneur : Moulin.




Nice 0-1 Toulouse

But : Gradel (67e)

Des Aiglons qui tricotent et un TFC qui attend. Un poteau de Pléa et une parade de Lafont. Voilà le résumé du premier acte, pas vraiment enthousiasmant. Malgré ce constat peu glorieux, aucun des deux techniciens ne procède à un remplacement à la pause. Résultat : rien ne change, ou presque. Le bloc toulousain est imbougeable, et les Niçois ne trouvent pas l'inspiration. Le tableau d'affichage reste ainsi longtemps bloqué à 0-0... jusqu'au bijou enroulé de Gradel, qui sort les Violets de la zone rouge. Triste soirée pour l'OGCN.

Nice (4-2-3-1) : Benítez - Burner, Dante, Sarr, Coly - Mendy, Tameze - Makengo, Seri, Srarfi - Pléa. Entraîneur : Favre.
Toulouse (4-4-2) : Lafont - Amian, Michelin, Yago, Moubandje - Imbula, Sangaré, Cahuzac, Jean - Sanogo, Gradel. Entraîneur : Debève.




Amiens 0-2 Saint-Étienne

Buts : Debuchy (62e) et Cabella (85e)

Subotić, Berić, Debuchy, M'Vila : hormis Paul-Georges Ntep, toutes les recrues hivernales répondent présent chez les Verts. Mais cela ne suffit pas pour surpasser un promu qui vend chèrement sa peau. Et qui bloque parfaitement Sainté, dont les éléments ne savent pas quoi faire de la balle malgré la jolie prestation de Subotić. Sur une pelouse qui laisse à désirer et qui favorise plutôt la tactique de contre des locaux, les deux gardiens n'ont pas énormément de boulot. Surtout que Berić, Hamouma ou Bamba ont oublié leur instinct de buteur à la maison. Alors, Debuchy emprunte le costume du sauvert et envoie toute sa rage des mois écoulés dans les filets de Gurtner, élevant l'ASSE au onzième rang de Ligue 1. Prends ça, Arsène. Ne l'oublie pas, Didier. Et jette un œil sur la partition de Cabella.

Amiens (4-2-3-1) : Gurtner - El Hajjam, Gouano, Adenon, Dibassy - Fofana, Monconduit - Manzala, Kakuta, Mendoza - Konaté. Entraîneur : Pélissier.

Saint-Étienne (4-2-3-1) : Ruffier - Debuchy, Subotić, Perrin, Silva - M'Vila, Selnæs - Bamba, Cabella, Monnet-Paquet - Berić. Entraîneur : Gasset.




Strasbourg 0-2 Bordeaux

Buts : Sankharé (3e) et Laborde (53e)

Deux minutes et dix secondes. C'est le temps nécessaire aux Girondins pour ouvrir le score par l'intermédiaire de Sankharé, ultra chanceux et buteur le plus précoce du club depuis le début de la saison. Il faut souligner que la défense alsacienne, manquant cruellement de rigueur et de communication, les aide bien sur le coup. En tribunes, certains supporters bordelais, pas conviés au rendez-vous, ont à peine le temps de profiter du score avant de se faire éjecter. Pendant ce temps-là, Terrier réclame un penalty devant Sabaly, mais l'arbitre ne bronche pas. À l'autre bout du terrain, Kamara enchaîne son centième arrêt en 2017-2018 sur un coup franc de Malcom. Le portier ne peut en revanche rien faire sur le tir tendu croisé de Laborde. Le break est fait, et Strasbourg achevé. Un résultat positif de plus et une belle huitième place pour Poyet.

Strasbourg (4-3-3) : Kamara - Foulquier, Martinez, Mangane, Lala - Grimm, Aholou, Martin - Terrier, Saadi, Da Costa. Entraîneur : Laurey.
Bordeaux (4-3-3) : Costil - Sabaly, Pablo, Kounde, Poundje - Meïté, Lerager, Sankharé - Malcom, Laborde, De Préville. Entraîneur : Poyet.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 15:35 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3 Hier à 23:25 Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement Hier à 23:23 Suivez SoFoot.com sur Facebook jeudi 15 février 151 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 2
    Hier à 21:45 Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 4
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    jeudi 15 février Football Recall, épisode 6 :Real-PSG et le Barça écossais 2 jeudi 15 février L'étrange penalty de Cristiano Ronaldo 59
    À lire ensuite
    Le Debuch d’après-Noël