Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 25ème journée

Montpellier, encore et toujours

Le PSG ne pourra pas compter sur Montpellier cette année pour lui laisser le champ libre. Encore une fois les hommes de Réné Girard l'ont emporté en seconde période (1-0) et en profitent pour prendre la tête du championnat.

Modififié
Montpellier 1-0 Bordeaux
But: Utaka (80è) pour le MHSC

Les Girondins se fichent du traditionnel "round d'observation" et se procurent la première occasion du match dès la 2ème minute lorsque Ludovic Obraniak dans l'axe décale Nicolas Maurice-Belay qui tergiverse dans la surface avant de voir sa frappe du gauche facilement repoussée par Geoffrey Jourdren. Le ton est donné, c'est parti pour une rencontre d'une très grande intensité. A la 9ème minute, c'est de nouveau Obraniak qui décale Yoan Gouffran côté droit. L'ancien Caennais déborde et centre en direction de Maurice-Belay qui voit Mapou Yanga-Mbiwa repousser le ballon en corner. Malgré ces deux occasions concédées, ce sont les Montpelliérains qui impriment le rythme, forçant les Bordelais à défendre bas de manière à ce que Gary Bocaly et surtout Henri Bedimo puissent prendre possession des couloirs pendant que Rémy Cabella et John Utaka repiquent dans l'axe. Une tactique payante qui permet à la 17ème minute à Olivier Giroud de remiser de la tête sur Younes Belhanda à l'entrée de la surface bordelaise. Le stratège du MHSC, arrêté, dépose le ballon sur le haut de la transversale de Cédric Carrasso, battu. Dans la minute suivante, la frappe vicieuse de ce diable de Belhanda, sur un coup-franc qu'il s'était lui-même procuré, est difficilement repoussée en corner par Carrasso. Vexé, il ne faudra que trois minutes à Obraniak pour répondre dans le duel à distance qui l'oppose au meneur héraultais : à la 22ème, le Franco-polonais efface Marco Estrada à 25 mètres des buts et enroule une frappe du gauche qui s'écrase sur le poteau droit de Jourdren, battu. Lors du dernier quart d'heure vierge d'occasions franches de cette première période, les hommes de Francis Gillot parviennent à rééquilibrer les débats, Benoît Trémoulinas se permettant même à s'infiltrer aux avant-postes à plusieurs reprises.

La deuxième période démarre comme la première avec une grosse occasion pour Maurice-Belay : Lamine Sané déborde côté droit, et après un relais avec Gouffran centre en retrait pour l'ancien Sochalien seul au point de penalty qui voit Jourdren envoyer de la fesse le ballon au dessus de ses buts. Les Girondins effectuent désormais un gros pressing au milieu de terrain où Nguemo, Plasil et Obraniak ratissent tout ce qui traine. Bordeaux joue haut et domine ce début de deuxième mi-temps sans pour autant se montrer dangereux. Conscient du souci qu'ont ses joueurs dans l'entrejeu, René Girard décide de lancer tour à tour Karim Aït Fana et Benjamin Stambouli dans la bataille pour tenter de sortir la tête de l'eau. Une décision qui s'avère payante, d'abord à la 75ème lorsqu'Aït Fana transmet à Belhanda. La frappe écrasée sur Carrasso du Marocain sonne le début d'un gros temps fort montpelliérain lors duquel les corners se multiplient sans succès jusqu'à ce que John Utaka vienne placer un coup de tête victorieux au premier poteau, où aucun Bordelais n'avait décidé de se positionner à la 80ème minute. 1-0 pour Montpellier, qui contrairement à Bordeaux a su concrétiser sa période domination. Le passage en 4-4-2 des Girondins avec l'entrée en jeu de Ben Khalfallah à la place de Ciani ne changera rien à l'histoire. Montpellier prend provisoirement la tête du championnat alors que Bordeaux, qui a probablement réalisé sa plus belle performance de l'année, s'incline pour la première fois en 2012.

Par Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25