1. //
  2. // 31e journée

Montpellier en leader, Lille se crashe

Grâce à des buts de Belhanda et Camara, Montpellier se défait, 2-1, du piège sochalien. Avant le PSG/OM de dimanche, les Héraultais réalisent déjà la bonne opération de la journée, alors que Lille pointe à 7 longueurs après sa défaite à Brest (3-1).

Modififié
174 3
Ajaccio – Saint-Etienne : 1-1

Qui a dit qu'il ne pleuvait pas en Corse? Présents sur la pelouse du Stade François Coty sous une pluie torentielle, Stéphanois et Ajacéiens sont parvenus à offrir à leurs supporteurs un match tout à fait plaisant. Dos à dos à la pause, grâce aux bonnes prestations respectives d'Ochoa et de Ruffier, les 22 acteurs n'ont pas réussi à se départager malgré toute la bonne volonté de Florent Sinama-Pongole et de Carl Medjani. Le premier, buteur à la 71ème minute sur un bon service d'Aubameyang pensait bien offrir la victoire aux siens. Mais huit minutes plus tard, le défenseur corse, de la tête, profite du mauvais marquage stéphanois pour égaliser et arracher un point précieux dans la course au maintien. Saint-Etienne fait du surplace et peut voir Bordeaux, opposé à Caen demain, revenir à deux longueurs.

BrestLille : 3-1

7 tirs, 5 cadrés, 3 buts. Pas réputés pour être les joueurs les plus menaçants de la Ligue 1, les Brestois ont frappé un grand coup ce soir, en venant à bout d'un Lille qui voit sa série de trois victoires consécutives se faire stopper par Zef le Pirate. Très efficaces, les hommes d'Alex Dupont ouvrent le score dès la sixième minute grâce à une frappe lointaine d'Omar Daf. Quatre minutes plus tard, Béria à la faute sur Alphonse offre un pénalty aux locaux, que Grougi transforme grâce à une main peu ferme de Landreau. Bien lancés, les Bretons concèdent tout de même la réduction de lilloise à la demi-heure de jeu, sur un but de Payet, bien lancé par Pedretti. Insuffisant cependant puisque quelques minutes seulement après le retour des vestiaires, Alphonse, bien servi par Grougi, fait le break pour Brest. L'exclusion de De Melo pour un deuxième jaune suite à une simulation ne fait qu'empirer une soirée déjà pourrie des Lillois, qui disent peu-être au revoir au titre ce soir.

DijonNancy : 0-2

Il est fort, ce Jean Fernandez. Alors que tout le monde l'annonçait mort au mois de décembre, quand son triste Nancy était à la ramasse, l'ancien coach de l'AJ Auxerre est en train de redresser la barre. Et pas n'importe comment. Sur leur lancée, les joueurs de l'AS Nancy Lorraine ont profité d'un déplacement chez un concurrent direct pour le maintien pour décrocher leur cinquième victoire en six rencontres. Epatant depuis le regain de forme des siens, c'est une nouvelle fois Bakaye Traoré, auteur de deux buts, qui a permis aux Lorrains de s'envoler vers le maintien. Incapables de réagir, les Dijonnais eux, commencent à regarder derrière eux. Ce qui n'est jamais bon signe...

Evian TGFC – Rennes : 1-3

Une fin de match complètement folle. Tranquilles au tableau d'affichage après l'ouverture du score de Jérôme Leroy peu après la demi-heure de jeu, les joueurs d'Evian Thonon-Gaillard ont connu une deuxième mi-temps compliquée. Remis en scelle par Hadji, bien servi par Danzé dès le retour des vestiaires, les Rennais ont profité des derniers instants de la rencontre pour s'offrir une victoire importante dans la course à l'Europe. Buteur contre son camp à deux minutes de la fin suite à un centre de Pitroipa, Angoula a mis les siens dans une situation compliquée, avant qu'Erding, dans le temps additionnel, ne fasse le break et gratte sa prime de but. Avec 48 points au compteur, les joueurs de Frédéric Antonetti reviennent à deux points de Toulouse, battu à Valenciennes ce soir.

MontpellierSochaux : 2-1

C'était la belle opposition de la soirée. En net regain de forme depuis l'éviction de Mecha Bazdarevic, les bons Sochaliens étaient en déplacement compliqué dans la forteresse de la Mosson. Impressionnants à domicile depuis le début de la saison, les Montpelliérains, eux, pouvaient profiter de ce samedi soir pour mettre un peu plus de pression sur les épaules parisiennes avant le clasico de dimanche soir. C'est chose faite. Vainqueurs 2 à 1 au terme d'un match plaisant, les joueurs de René Girard prennent provisoirement trois points d'avance en tête de la Ligue 1. Une jolie marge obtenue grâce à un nouveau but de Souleymane Camara, titulaire ce soir, inscrit du droit à la 55ème minute, histoire de départager les deux équipes. Car c'est à un duel étonnemment serré auquel ont assisté les spectateurs présents à la Mosson. Rapidement en tête suite à un joli but de Younès Belhanda, les Montpelliérains ont fini par plier face aux assauts répétés des coéquipiers de Marvin Martin. C'est une nouvelle fois Modibo Maïga qui, d'une belle reprise acrobatique, permet aux siens d'égaliser à la 28ème minute. En vain, puisque le but de Camara permet aux Héraultais de repartir une nouvelle fois avec les trois points à domicile, et condamne des Sochaliens plus entreprenants qu'il y a quelques semaines, à une fin de saison on ne peut plus compliquée.

Valenciennes – Toulouse : 2-0

Bienvenue chez les Ch'tis. Un film qui ne plait visiblement pas aux joueurs du Téfécé. Battus à Valenciennes une semaine après avoir plié à Lille, les joueurs d'Alain Casanova ralentissent au pire moment de la saison. Costauds défensivement et intéressant dans le jeu, comme souvent au stade du Hainaut, les coéquipiers d'un Gaël Danic buteur à l'heure de jeu ont fait un grand pas vers le maintien ce soir. Menés, les Toulousains auraient pu concéder le but du break à la 78ème minute par Aboubakar, si Abdennour n'avait pas été aussi vigilant. Malheureusement pour le Tef', le défenseur chauve n'a fait que retarder l'échéance puisque suite à une main de Gomis dans sa surface, Mamadou Samassa transforme le pénalty de la gagne. Toulouse va devoir s'accrocher pour disputer l'Europa League.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Marek Hamsik Niveau : National
Tous les médias (So foot compris) nous ont expliqués à coups de raisonnements, calculs et démonstrations que Lille avait de grande chances de revenir dans la course au titre.



On en a eu la preuve ce soir...
Johnny Dramma Niveau : Ligue 1
Raison de plus pour pas les enterrer après un match perdu. T'aurais pas par hasard ta carte de presse toi? Sinon tu la mérites.
Xeneize31 Niveau : DHR
"le défenseur chauve n'a fait que retarder l'échéance puisque suite à une main de Gomis dans sa surface, Mamadou Samassa transforme le pénalty de la gagne. Toulouse va devoir s'accrocher pour disputer l'Europa League."

Donc Gomis, qui joue a Valenciennes, a fait une main dans sa surface, et Gamassa, qui joue également a Valenciennes, a transformé la sentence! Hummmm, vraiment bien trouvé!!!!

Sinon la main de Gomis a amené un penalty, pour Toulouse biensur, que cette buse de Sissoko (grosse arnaque) a manqué lamentablement....quand a Gassama, lui a transformé son penalty suite a une faute (complètement inexistante de Didot)....l'expulsion de Tabanou est également plus que sévère....Enfin, comme tous les ans, Toulouse craque en fin de championnat....normal pour un club qui manque cruellement d'ambitions....
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
174 3