1. //
  2. //
  3. // Toulouse/Montpellier (0-1)

Montpellier a de la marge

Montpellier ne s'est pas trop tracassé à Toulouse. Un but et une gestion maligne permettent aux hommes de René Girard de conserver leur avance.

Modififié
0 1
Toulouse - Montpellier : 0-1
Buts: Belhanda (3ème) pour Montpellier.

Lorsqu'on affronte un bloc défensif bien rodé, il existe plusieurs alternatives. Jouer très bas, attendre, et faire sortir l'équipe adverse pour la prendre en contre. Ou la presser sans cesse et l'asphyxier. Contre le Téfécé, les Montpelliérains ont opté pour le second choix. Et ont réussi leur coup. Réalistes d'entrée, les joueurs de René Girard se sont sortis aisément du piège toulousain et conservent cinq points d'avance sur le PSG.

Belhanda tout seul

Tabanou reprend en confiance une ouverture de Sirieix dés la première minute. Le match s'est vité lancé. Très vite même. Deux minutes plus tard, Belhanda récupère le ballon côté gauche après une touche, repique vers l'axe, se promène devant toute la défense toulousaine, pas encore réveillée et, attaqué par personne, aligne Ahamada. Sissoko fâché, met son petit tampon introductif et pète une dent de Saihi. Belhanda continue de faire des misères à la meilleure défense du championnat et obtient un coup franc. Estrada tire au dessus. Regattin enchaîne les frappes intéressantes. Sous forme de cache-misère. Toulouse n'y est pas trop, en fait.

Les inspirations de Tabanou et du lutin peroxydé masquent un début de match raté pour une équipe qui rame à ressortir le ballon décemment. Le Téfécé obtient un corner, Tony "Cowboy" Chapron se trompe, siffle un six mètres. Sissoko fâché, râle et prend un carton. Sur un lob depuis le rond central ou une tête astucieuse, Giroud file du taff à Ahamada. Le jeu long de Capoue est un petit délice et Tabanou manque de peu un centre de Ninkov de la tête. S'ensuit une double occasion toulousaine. Pour un double sauvetage Jourdren - Hilton. Le Stadium frissonne enfin. A coup de décalages bien sentis et de bonne volonté, Toulouse est revenu dans le match. Mais Montpellier gère bien son affaire.

Giroud vendange, Montpellier gère

Le second acte est moins punchy, moins précis, plus terne. Sur un centre dangereux mais sans plus, Tabanou dépassé cale une petite mimine discretos. L'assistant le signale à Chapron, Chapron siffle pénalty, Giroud s'élance, Ahamada part du bon côté, stoppe la frappe et redonne espoir aux siens. Le Stadium frissonne encore, le Téfécé est requinqué. Mais les montées toulousaines manquent de soutien. Giroud se présente seul devant la cage toulousaine mais Ahamada l'emporte encore. Rivière à bout portant bute sur Jourdren. Le match se cherche encore un scénario. Mais la faute à trop d'imprécisions, et peu de véritables occasions, il en restera là.

Girard minimisait avant le match l'importance de l'enjeu: "Cette journée est plus capitale pour Lille et Paris, que pour nous. L'un des deux ou les deux en cas de résultat nul ont plus à perdre". Soit, mais Montpellier avait une bonne opération à faire, et ne s'en est pas privé. Les Héraultais, qui ont joué juste ce soir, vont pouvoir passer un très bon week-end et attendre sereinement que le PSG et Lille se chipent des points.

Par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ça commence à sentir très bon pour Montpellier...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 1