Montolivo, joie et peine

0 0
La saga des voleurs se poursuit en Italie. Après Mexès en février dernier, Menez en novembre et Zuculini en décembre, c'est au tour de Ricardo Montolivo d'être victime de cambrioleurs.



Les malfrats se sont introduis pendant la nuit dans la maison du joueur, à Coverciano, en brisant une fenêtre et en désactivant l'alarme. A l'évidence, ils n'avaient ramené ni camionnette ni grosse malles pour leur casse, puisqu'ils n'ont subtilisé que des montres et quelques objets précieux. Valeur totale de l'effraction : 4 000 euros. Le milieu de terrain de la Fiorentina s'en sort finalement bien, sachant que Zuculinu s'était fait voler sa Porsche Panamera d'une valeur de 100 000 euros.



Fête néanmoins un peu gâchée pour Montolivo, qui doit célébrer cette après-midi face à Bologne son grand retour après plus de deux mois d'absence.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le faux agent de Sakho
0 0