1. //
  2. //
  3. // Milan AC/Parme

Montolivo, capitaine de pacotille ?

Sans style sur le terrain, le vestiaire du Milan AC coince aussi en terme de leadership. La faute aussi à un Riccardo Montolivo, capitaine lambda, à des années-lumière des illustres porteurs du brassard rossonero.

Modififié
7 18
Regard vitreux, absence totale de charisme, autorité proche de zéro et une ressemblance avec Gad Elmaleh pour couronner le tout. Riccardo Montolivo a beaucoup de mal à assumer son rôle de capitaine du Milan AC. Il paraîtrait même que des occupants de la Curva Sud l'auraient gentiment invité à abandonner le brassard suite à sa série de mauvaises prestations pour le refiler à De Jong, plus couillu. Cela fait maintenant un an et demi qu'il porte cette étoffe lourde de sens quand on sait à qui elle a appartenu. Le temps passe et le choix de lui attribuer le capitanat convainc de moins en moins de monde. D'autant plus que Montolivo a déjà fêté ses 30 ans au début du mois et qu'il montre toujours de grosses limites caractérielles, mais aussi techniques. Cible facile peut-être, mais ô combien représentative du creux de la vague dans lequel s'est enfoncé le Milan AC.

L'art de stagner au même niveau


Plus que son brassard, ses prestations sont dans le viseur. Rappelons qu'il restait sur une grave blessure au tibia contractée juste avant le Mondial 2014 lors d'un amical contre l'Irlande : six mois sur le carreau et un retour contre l'Udinese fin novembre. Dès le match suivant, il réintègre l'équipe type pour ne plus en sortir. Mezzala dans le milieu à trois d'Inzaghi, il a offert des prestations très alternatives et souvent insuffisantes. L'excuse du manque de condition physique tient jusqu'à un certain point et son apport dans le jeu reste très quelconque. Et pourtant, il a également été aligné au poste de regista, c'est-à-dire à la Pirlo, les deux derniers matchs contre la Lazio. Montolivo n'a jamais caché que c'était son poste de prédilection, mais il n'y a jamais vraiment fait ses preuves non plus. Trop lent, vista moyenne, peu de prise de risques, tout juste une passe décisive à… Klose. C'est toute l'équipe qui va mal ? Ok, mais le problème, c'est qu'il est le premier à couler.

Et ce n'est pas un problème qui date d'hier, cela fait des années qu'on attend le fameux « saut de qualité » comme il l'appelle de l'autre côté des Alpes. Déjà à la Fiorentina, il avait rapidement plafonné et manquait de régularité. Que dire de ses 58 sélections en équipe d'Italie ? Un Euro, une Coupe du monde et deux Coupes des confédérations traversées dans l'anonymat, avec tout juste une jolie passe dec' à Balotelli en demie contre l'Allemagne en 2012. Organisateur de jeu par intermittence, ratisseur de ballon quand il est dans un bon jour, rarement milieu « incurseur » capable de briser les lignes adverses. Ses bonnes périodes sont régulièrement stoppées par une série de prestations très ternes. Parfois, on y est presque... et puis non. Et si on s'était tout simplement gouré sur sa réelle marge de progression ?

La tradition des grands capitaines brisée


Au Milan plus qu'ailleurs, le brassard est synonyme de grande tradition. On a l'habitude de dire qu'il y a eu seulement cinq capitaines en un demi-siècle : de 1956 à 2009. D'abord Niels Liedholm, puis Cesare Maldini, Gianni Rivera, Franco Baresi - recordman avec quinze saisons d'affilée - et pour finir Paolo Maldini. En fait, il y a eu quelques petites périodes de transition avec Zagatti, Benetti, Bigon, Maldera et Collovati. Mais cela reste une lignée incroyable, qui s'est distinguée par son aura, son sens du devoir et son intégrité. Lorsque Maldini deuxième du nom prend sa retraite en 2009, c'est son fidèle adjoint Massimo Ambrosini qui prend le relais. C'est un cran en dessous, mais ça reste du made in Milan, comme bon nombre de ses coéquipiers. Selon le onze aligné, le brassard passait du biceps de Shevchenko à celui de Gattuso, Costacurta, Seedorf, voire Tassotti et Albertini quelques années plus tôt. Le Milan, une équipe de capitaines.

Montolivo, lui, a été désigné suite au départ d'Ambrosini en 2013. Une décision alors vraiment surprenante puisque qu'il n'était au club que depuis une petite saison et n'avait aucun background rossonero. La logique aurait voulu qu'Abbiati, gardien et titulaire, en hérite. Pour des raisons de charisme et d'ancienneté. Bonera était aussi un sérieux prétendant puisque présent au club depuis 2006, voire Abate, formé au Milan et dans l'effectif depuis 2009. Mais non, ce fut Montolivo, comme pour marquer la fin d'une époque et le début d'une nouvelle ère, celle où on piétine volontiers les traditions, celle où Mexès porte également le brassard. Par ailleurs, Montolivo en fut privé à la Fiorentina, lors de la dernière année d'un contrat qu'il n'a jamais voulu renouveler pour signer au Milan sans indemnité. De capitaine ingrat à capitaine sans galons. La Une récente de la Gazzetta dello sport confirmant ce que l'on peut appeler une belle erreur de casting : « Milan, réveille-toi. »

Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

La banane masquée Niveau : District
Un article qui en somme résume bien la situation du Milan, une bande de joueurs pas mauvais mais surtout pas très bon, qui n'aurait même pas pu rêver de porter ce maillot il y a quelques années, enfin à part El Shaarawy, Honda, De Jong et Lopez.. Et encore..
frednorthlondon Niveau : DHR
Très bon article. Il est vrai le Milan est au creux de la vague. Il n'y a d'ailleurs aucun capitaine "maison" digne du brassard. Faut-il le donner à Cerci? il n' y a pas de relève au centre de formation et cette équipe n'a pas d'ame. L'inter et l'AC vont continuer à se battre pour le top 10 pour quelques années.
Milan_forza18 Niveau : CFA
Montolivo c'est une chèvre ! Aucun charisme rien! On l'a pris pour remplacer pirlo....bravo galliani !!! Ce type n'est vraiment pas bon bordel ! Si inzaghi le mets sur le banc on recommencera à gagner des match il ralentit tout le jeu ne sais pas jouer en 1 touche bref nul
"Je rêve d'un Milan…"
georgesleserpent Niveau : Loisir
Message posté par La banane masquée
Un article qui en somme résume bien la situation du Milan, une bande de joueurs pas mauvais mais surtout pas très bon, qui n'aurait même pas pu rêver de porter ce maillot il y a quelques années, enfin à part El Shaarawy, Honda, De Jong et Lopez.. Et encore..


Non non El Shaarawy a fait une bonne demi saison dans sa carrière. C'est tout. Le type a un jeu tellement stéréotypé qu'il ne réussit plus un dribble, il a une finition dégueulasse et a tellement peu confiance en lui que la meilleur chose qu'il puisse faire c'est redonner la balle derrière dès qu'il la reçoit. La seule chose qu'il fait pas mal c'est balancer des enroulés à l'entrée de la surface, et le pressing. Si tu veux mon avis il est actuellement notre pire ailier gauche.

Bonaventura lui est infiniment supérieur.

Sinon dans ta liste je crois que tu oublies notre leader technique, le vrai meilleur milieu de série a (si ce n'est d'Europe), le pitbull virtuose, la gazelle ghanéenne: Sulley Ali Muntari
La banane masquée Niveau : District
Message posté par georgesleserpent


Non non El Shaarawy a fait une bonne demi saison dans sa carrière. C'est tout. Le type a un jeu tellement stéréotypé qu'il ne réussit plus un dribble, il a une finition dégueulasse et a tellement peu confiance en lui que la meilleur chose qu'il puisse faire c'est redonner la balle derrière dès qu'il la reçoit. La seule chose qu'il fait pas mal c'est balancer des enroulés à l'entrée de la surface, et le pressing. Si tu veux mon avis il est actuellement notre pire ailier gauche.

Bonaventura lui est infiniment supérieur.

Sinon dans ta liste je crois que tu oublies notre leader technique, le vrai meilleur milieu de série a (si ce n'est d'Europe), le pitbull virtuose, la gazelle ghanéenne: Sulley Ali Muntari


Pour El Shaa je parlais plus en terme de potentiel que je trouve monstrueux, 14buts en 17 matchs a 19ans c'est pas le fruit du hasard, enfin selon moi. Mais comme tu l'as souligné il est vraiment pas terrible en ce moment et il nous a peut-être fait une Jeremy Lin mais l'avenir nous le dira.

Sinon d'accord pour Muntari, mais on ne peut pas le mentionner sans son complice, le seul, l'unique Michael Essien. Matic, Fabregas ? Un succédané de ce duo prolifique qui heureusement est à Milan. (non je blague, Essien était bon, le mot clé étant était)
georgesleserpent Niveau : Loisir
Message posté par La banane masquée


Pour El Shaa je parlais plus en terme de potentiel que je trouve monstrueux, 14buts en 17 matchs a 19ans c'est pas le fruit du hasard, enfin selon moi. Mais comme tu l'as souligné il est vraiment pas terrible en ce moment et il nous a peut-être fait une Jeremy Lin mais l'avenir nous le dira.

Sinon d'accord pour Muntari, mais on ne peut pas le mentionner sans son complice, le seul, l'unique Michael Essien. Matic, Fabregas ? Un succédané de ce duo prolifique qui heureusement est à Milan. (non je blague, Essien était bon, le mot clé étant était)


Concernant El Sha efectivement il semble évident qu'il a du potentiel mais le problème c'est que depuis cette fameuse demi saison, il est un joueur ultra prévisible, en manque total de confiance et très léger physiquement, ce qui fait qu'il est juste pas fiable, et nul. Je sais pas si il saura un jour relever la barre, personnellement j'y crois pas. Mais effectivement il a sans doute du talent, qu'il n'exploitera à mon avis jamais.

Oui fut un temps Essien était un monstre absolu, un type capable de faire tous les postes et tous les rôles... mais il s'est complètement égaré, et d'ailleurs c'est pas pour rien si le fabuleux Galliani s'est penché sur son dossier...
You'll never walk without gerrard Niveau : CFA2
C'est nouveau sur le site ces comparaisons NBA-football? Parce que j'en vois de plus en plus avec par exemple des curry...
Du coup j'ai le droit de dire que James Harden ressemble à Raul Meireles?
You'll never walk without gerrard Niveau : CFA2
Sinon le Milan me semble dans une vraie mauvaise passe et je vous pas comment ils pourraient s'en sortir...
Encore l'inter me semble comme la roma (il y a 1,5ans) ou la lazio être repartie dans le bon sens avec un tohir un riche entrepreneur pas stupide qui avait prévu les plans (1ou 2 ans pour être stable financièrement puis l'achat de nouveaux joueurs), investis et connaisseur en football, un bon centre de formation, des jeunes et des talents voire pépites (kovacic) et mancini qui devrait être pas mal.
Mais alors le Milan, a part pippo en qui j'ai confiance, le reste alors la...
Note : 1
El Shaarawy a d'énormes problemes physiques. Même Pato à côté c'était rien. On ne peut pas lui cracher dessus gratuitement comme ça. C'est un jeune joueur qui a l'avenir devant lui si son corps l'accepte.

Montolivo n'a pas un grand charisme et est apparu comme le capitaine par défaut sous l'ère Allegri. Inzaghi n'a pas cru bon de tout chambouler. Généralement il le donne aux anciens quand Montolivo n'est pas la (Bonera, Mexes). Pas sûr que ce soit la priorité le capitanat. Faut pas attendre d'avoir le brassard pour être un leader sur un terrain de toute facon. Un mec comme De Jong l'a bien compris. Je préférais largement Abate, un mec formé au club, qui se bat comme un chien sur le terrain, supporter du Milan et qui est au niveau depuis longtemps.
"Pour des raisons de charisme et d'ancienneté. Bonera était aussi un sérieux prétendant"

J'espère que cette phrase est une private joke.

J'ai pas souvenir de le voir souvent sur le terrain (a-t-il joué 50 matchs en 5 saisons ?), et, sauf erreur de ma part, un capitaine, ça doit être un mec sur le terrain, qui joue.
Après, c'est subjectif, mais le peu de fois que je l'ai vu, il a systématiquement été plus pathétique qu'autre chose (je suis pas certains d'exagérer en disant que ça doit être un des pires défenseurs de haut niveau dans un grand club -même le drôlissime Chris Smalling est moins nul, c'est dire-).

Alors ouais, il est à Milan depuis lulure, mais lui donner le brassard, faut arrêter de dire de la merde, Milan est pas -encore?- tombé si bas.
Par contre, El Sha, j'ai rien contre lui hein, mais je suis le seul à penser qu'il est fort probablement cramé ?
Ce mec il suit une trajectoire Patoesque : il a du porter l'équipe sur ses frêles épaules de 19 ans, il flambe, et après, le néant entre blessures, rechutes, manque de confiance et croquages ...

Autant ce petit me faisait forte impression au début, autant aujourd'hui, je vois un mec qui va doucement s'enliser dans l'anonymat (comme un brésilien cité plus haut). Pour moi, il a été cramé (notamment physiquement) par Milan en devant tenir la baraque trop tôt, trop jeune.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Tu vois Polo, on peut être d'accord !

Je suis d'accord à 100% sur tes deux postes
Ouaip, comme quoi, prendre le temps de tout bien lire, ça évite de s'enflammer/se sentir insulté lors de la première phrase :)
Cramé physiquement? Il s'est cassé le pied...
Quand je dis cramé physiquement, je parle pas d'une blessure spécifiquement.
Si on regarde les faits de façon objective, depuis qu'il a flambé la fameuse saison, il enchaine les blessures non stop jusqu'à faire des saisons où il joue finalement peu ou propose de mauvaises perf (à cause d'un physique chancelant ?).

Quand il sera remis de cette blessure au pied, il y a fort à parier qu'il va vite se repéter un truc, malheureusement pour lui.
Putain ... Je me suis fait détruire en critiquant son piètre niveau récemment, alors merci j'aurais pu l'écrire cet article sur Montolivo.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
7 18