Montero, les bananes et le football

4 5
Si Dani Alves a mangé une banane qui lui avait été lancée des tribunes pour prendre le racisme à contre-pied, Jefferson Montero a, lui, bien failli finir dans le business du fruit redouté par les joueurs de Mario Kart.

Le joueur équatorien évolue actuellement sous les couleurs de Swansea. Cette carrière de footballeur a permis à Montero d'échapper à l'entreprise familiale de cultivateur de bananes à laquelle il était prédestiné. Mais ce dernier a avoué au Daily Mail qu'il l'a échappé belle, lui qui est un peu fainéant et pas fait pour un métier de fermier.

Il s'est confié au média anglais sur cette presque carrière qu'il s'estime heureux d'avoir évitée. « C'est un travail dur, très dur. Les journées sont très longues. Bien sûr, ça serait moi aujourd'hui si je ne jouais pas au football. J'ai travaillé à la ferme pendant un moment, mais j'étais fainéant. Je voulais juste jouer au football. J'ai toujours voulu jouer au football. (...) Je viens d'une famille modeste. Ma famille a toujours travaillé très dur et toujours dans l'agriculture. (...) J'ai pu aider ma famille, ce qui a toujours été mon rêve. Mon père n'a plus à travailler aujourd'hui. »

Une belle histoire. JGB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Lassiam Etoo Niveau : District
On en déduit que c'est un réfugié politique puisqu'il a fui le régime.
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
La photo m'a fait repenser à ce trou noir qu'a été France-Equateur pendant la CDM: un match atroce suivi d'un débat de fou furieux sur So Foot autour du championnat équatorien...
Gratte Un Dos Finnois Niveau : DHR
Sinon ce mec est quand même un sacré joueur
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 5