1. //
  2. // 2e journée
  3. // Swansea/Newcastle

Montero, la Turbine de Swansea

Par ses crochets dévastateurs, son activité incessante et ses courses folles, Jefferson Montero a charmé Swansea la saison dernière. Cette année, après avoir causé bien des tourments à Chelsea en match d'ouverture, il semble lancé pour faire succomber la Premier League. Portrait d'un homme qui adule Robert Pirès et vient de très loin.

Modififié
Le contraste des décors laisse deviner l'immensité du chemin parcouru. Aux lumières brillantes et à l'opulence presque indécente de la Premier League s'opposent la simplicité de Babahoyo. C'est au cœur de cette ville d'Équateur de plus de 140 000 âmes, capitale de la province de Los Ríos, que Jefferson Montero a tapé dans ses premiers ballons. Là qu'il a grandi, qu'il s'est construit autour d'une famille aimante et soudée. « Je viens d'une famille humble, c'est ce qui m'a rendu fort et me permet aujourd'hui de faire mon métier avec beaucoup de plaisir, se réjouissait-il en juin dernier. Ma famille est heureuse. Mon père était paysan. Aujourd'hui, il gère une ferme que j'ai pu acquérir. C'est ce qu'il mérite » . De ses propos, toujours marqués d'une profonde modestie, transpirent une indéniable part de fierté. Celle d'avoir pris son envol vers l'Europe pour désormais s'implanter au sein de l'équipe de Swansea, l'une des valeurs sûres du championnat anglais. Mais, avant cela, il a fallu s'armer de patience.

« J'ai eu le même traitement hormonal que Messi »


À vrai dire, sans le ballon rond, Jefferson Montero aurait sans doute eu une autre vie. Pas celle d'un joueur de football de haut niveau, mais d'un agriculteur. Très jeune, il épaulait son père dans son exploitation agricole de bananes qui entourait sa maison à Babahoyo. « C'est un travail dur, vraiment dur. Les jours sont longs et difficiles, se remémorait-il en décembre dernier. Ce qui est certain, c'est que je ferais ça maintenant si je n'avais pas joué au foot. J'ai travaillé dans des exploitations pendant un moment mais j'étais paresseux. Je voulais juste jouer au foot. C'est toujours ce que j'ai voulu » . Une passion irrépressible qui le pousse à sécher l'école pour s'adonner aux plaisirs du ballon rond. Sauf que l'envie et le talent ne suffisent pas à l'époque pour séduire les clubs. Trop petit, Montero a dû prendre des hormones de croissance afin qu'on lui offre sa chance : « J'ai eu le même traitement hormonal que Lionel Messi quand j'étais jeune. Sans ça, je serais probablement plus petit de dix centimètres aujourd'hui (il mesure désormais 1m70, ndlr) » .

C'est en 2007, à dix-sept piges, que Jefferson Antonio Montero Vite entame sa carrière professionnelle à Emelec, porté par l'amour du foot de son paternel. Et endosse ensuite le maillot de l'Independiente et des Mexicains de Dorados, avant de faire le grand saut pour l'Europe. Direction Villarreal, en 2009. Le début d'une irrésistible ascension ? Pas vraiment. En Espagne, l'Équatorien se retrouve confronté à une concurrence aiguisée, rédhibitoire pour espérer s'imposer. « En fait, la première saison, je me suis retrouvé dans la réserve, ensuite dans l'équipe première mais je ne jouais pas. À mon poste, la concurrence était rude » , a-t-il reconnu, lucide, plus tard. Du coup, l'ailier gauche a enchaîné les prêts. Pour s'aguerrir, mûrir, affronter l'adversité. « Il était arrivé à Cazorla la même chose qu'à moi. Il avait dû aller au Recreativo Huelva pour gagner du temps de jeu. Il m'a recommandé de faire la même chose et je me suis retrouvé à Levante. Ça s'est bien passé. Je ne voulais pas revenir à Villarreal car je savais que ce serait difficile de jouer. Finalement, après quelques jours, on m'a prêté au Betis Séville, où j'ai réalisé ma meilleure saison » .

L'idole Robert Pirès


Chez le sous-marin jaune, le passage de Montero n'a pas été une sinécure. Mais il n'a pas pour autant perdu son temps. Là-bas, il a côtoyé Robert Pirès, un homme qu'il regardait et adulait du temps d'Arsenal. « C'est une personne incroyable, l'encensait-il, plein d'admiration. Il m'a aidé, comme Marcos Senna et Santi Cazorla. J'étais un tout jeune joueur qui avait grandi dans un quartier populaire du Tiers-monde et ces joueurs-là m'ont traité avec beaucoup de considération. Quand je me suis retrouvé à m'échauffer à côté de Robert Pirès, ça a été incroyable. J'avais 19 ans. J'ai beaucoup appris à ses côtés » . L'ex-international tricolore et aujourd'hui consultant à beIN Sports ne l'a d'ailleurs pas oublié, lui aussi : « Quand il est arrivé à Villarreal, il était jeune et très timide. Dès ses premiers entraînements, j'ai vu de suite qu'il y avait de la qualité » .

En outre, Pirès se souvient d'un homme d'une extrême humilité, travailleur, demandeur de conseils. « C'est un bon mec, vraiment, avec une bonne mentalité. Il a une bonne éducation et est très respectueux avec les anciens, loue l'ancien Gunner. Quand tu vois un jeune arriver avec beaucoup de qualités, tu as forcément envie de l'aider pour qu'il réussisse. Je sais qu'il était demandeur de conseils, qu'il était intéressé. Il voulait savoir, apprendre et ça, j'aimais beaucoup. C'était en permanence d'ailleurs » . Au-delà des qualités humaines indéniables, ce dernier reste avant tout marqué par son profil de détonateur des défenses. « Ce que j'aime chez lui, c'est qu'il est en permanence en train de provoquer son adversaire, poursuit-il. C'est un très bon dribbleur, il va vite, peut jouer à droite ou à gauche. Il se passe quelque chose avec lui. Il est puissant, utilise des petits crochets. Puis ce qu'il fait, c'est efficace. Il sait quand il faut temporiser, donner le ballon. Quand il est en action, il fait généralement mal au latéral droit qui lui fait face » .

R. Pirès : « Selon moi, c'est le joueur prototype pour Arsenal »


Des qualités de percussion et de vivacité, par ailleurs propres aux autres joueurs équatoriens comme Antonio Valencia ou Enner Valencia, qui lui ont valu le surnom de « La Turbine » . Provoquer, déstabiliser, mettre à mal son vis-à-vis. L'essence même du style Montero : « J'ai toujours aimé faire courir les défenseurs. C'est une partie du jeu que j'aime. Mon nom de famille est Montero, le nom de ma mère est Mercedes donc certains, chez moi, m'appellent Ferrari. Cela me fait rire » . Après un retour salutaire au Mexique et un passage de deux ans à Monarcas Morelia, l'international de la Tri (49 sélections, 9 buts) a rejoint Swansea, en juillet 2014. Et, cette fois, le début de l'ascension semble vraiment acté. Grâce à ses crochets courts et ses courses ébouriffantes, il est devenu le joueur frisson des Swans. La saison dernière, il figurait juste derrière Eden Hazard au classement des meilleurs dribbleurs du Royaume et avait marqué les esprits pour avoir fait danser presque à lui tout seul Arsenal (0-1, 11 avril 2015).

Cette année, pour le premier match de la saison (2-2 contre Chelsea), il a mis au supplice Branislav Ivanović, soit l'un des meilleurs latéraux droits en Angleterre et en Europe. « Vous avez vu à Chelsea les dommages que peut causer Jeff, a apprécié son manager Gary Monk au sortir de la rencontre. Il avait déjà montré la saison dernière de quoi il était capable face à Arsenal, mais il peut le faire bien plus souvent. C'est une chance de posséder une telle menace dans notre équipe. C'était le jour de Jeff aujourd'hui, il a été excellent contre une bonne formation et a provoqué une quantité de problèmes à une défense expérimentée » . Conscient que « La Turbine » a encore une belle marge de progression à vingt-cinq ans, Robert Pirès voit déjà plus loin pour son ancien compère : « Peut-être que je m'avance mais, selon moi, c'est le joueur prototype pour Arsenal » . En attendant d'accéder, un jour, à de telles sphères, Jefferson Montero savoure le chemin parcouru. « Je suis désormais en mesure d'aider ma famille, ce qui a toujours été mon rêve. Mon père n'a plus à travailler » . Juste à savourer des bananes.


Par Romain Duchâteau Propos de Robert Pirès recueillis par RD, ceux de Jefferson Montero issus de So Foot et du Daily Mail
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Il était incroyable à Chelsea
Je me souviens qu'il m'avait impressionné à la Coupe du Monde.
A la coupe du monde ? Sachant que l'Equateur n'y était pas, ça a dû être compliqué...
Message posté par Bestounet
A la coupe du monde ? Sachant que l'Equateur n'y était pas, ça a dû être compliqué...



C'est vrai que la France n'était pas dans le groupe de l'Equateur.. C'est vrai aussi qu'Ener Valencia ne s'est pas révélé grâce à cette Coupe du Monde..
Il a vraiment été exceptionnel face à Chelsea, comme dit plus haut, en faisant d'Ivanovic sa chose. La saison dernière, Swansea pratiquait un jeu beaucoup plus morose et c'était le seul qui me donnait envie de suivre leurs matches. Sinon, Swansea ça m'a l'air pas mal du tout cette saison, je les vois bien titiller Southampton, Liverpool et Tottenham au classement.
ConnardLeBarbant Niveau : Ligue 1
Note : 4
Message posté par Bestounet
A la coupe du monde ? Sachant que l'Equateur n'y était pas, ça a dû être compliqué...


Oh purée, voici comment passer de rabat-joie à un guignol en une leçon.
Message posté par Bestounet
A la coupe du monde ? Sachant que l'Équateur n'y était pas, ça a dû être compliqué...


Mieux vaut se taire et passer pour un con que de l'ouvrir et ne laisser aucun doute sur le sujet.
marcplanus Niveau : DHR
Message posté par makman


Mieux vaut se taire et passer pour un con que de l'ouvrir et ne laisser aucun doute sur le sujet.

https://www.youtube.com/watch?v=PFJ53kmrF1k
Rho ça va je venais de me réveiller

J'sais pas pourquoi je les avais totalement oublié
Je me souviens très bien des matchs contre la Suisse (quel match de merde d'ailleurs c'était ridicule) ou contre nous en plus, je sais pas je devais juste avoir envie de faire chier quand je me suis levé.

Bref, navré, ça arrive même aux meilleurs ;)
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM il y a 19 minutes Le bonbon de Malcom 1 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 1 heure Le lob fou de Fekir 14 il y a 5 heures Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 9 il y a 7 heures Les ultras allemands répondent à la DFB 13 il y a 9 heures Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 26
Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139