1. //
  2. //
  3. // Juventus-Milan

Montella, du romantisme au pragmatisme

Symbole d'une nouvelle vague d'entraîneurs italiens partisans d'un jeu spectaculaire et audacieux lorsqu'il officiait sur le banc de la Fiorentina, Vincenzo Montella a transformé l'AC Milan en une équipe réaliste et solidaire, mais rarement flamboyante. Un changement de style assumé, pour un technicien qui a su d'adapter aux exigences de résultats immédiats du club rossonero.

Modififié
Certains matchs sont à l'image d'une saison. Le lundi 13 février, Milan, mené un à zéro par la Lazio à l'Olimpico, subit en silence. Les Rossoneri, diminués par les blessures, peu inspirés offensivement, serrent les dents, défendent comme des acharnés face à des Laziali qui multiplient les offensives. Une détermination payante, qui permet aux Lombards d'arracher le nul dans les derniers instants grâce à un but de Suso. «  Nous avons eu des jours meilleurs » , concède Vincenzo Montella à la fin de la rencontre. « Mais je trouve ça excitant de voir cette équipe et l'énergie unique qui se dégage de ce groupe. » Avec lui, Montella le sait, Milan a appris à conjuguer souffrance et victoire. Et tant pis si la manière n'est pas toujours au rendez-vous.

Ancien esthète


C'est pourtant un entraîneur focalisé sur une idée de jeu précise qui mène la Fiorentina trois années consécutives dans le top cinq de la Serie A de 2012 à 2015, en proposant l’un des jeux les plus léchés de la Botte. Montella impose alors un style sans concession, axé sur la possession de balle, la recherche constante de mouvement et les redoublements de passes, quel que soit l'adversaire affronté. « Certains s'adaptent à l'adversaire. Nous, nous devons essayer d'imposer notre jeu coûte que coûte, tout en considérant les particularités adverses. Nous somme aussi une équipe qui prend du plaisir sur le terrain » , expliquait-il en décembre 2013. La rupture avec l'AC Milan cuvée 2016-2017, qu'il a pris en main l'été dernier, n'en est que plus surprenante. Le Milan version Montella ressemble plus à une formation travailleuse et résiliente qu'à une machine collective triomphante et dominatrice. Septième au classement, Milan n'en a pas moins la neuvième attaque de la Serie A et a remporté six de ses quinze victoires en championnat (soit 40% de ses succès) par un petit but à zéro. De quoi faire monter en température Arrigo Sacchi, éternel défenseur du beau jeu, qui reconnaît la qualité du travail de Montella en Lombardie, mais déplore l'abandon des schémas de jeu audacieux qui caractérisaient l’Aeroplanino pendant ses années sur le banc de la Fiorentina : « Milan est une jeune équipe et Montella travaille bien, mais, cette année, ce qu'il fait est un peu indistinct : il prend trop de précautions et pense trop à défendre. » Le mage de Fusignano enfonce le clou une bonne fois pour toutes, peu après la victoire des Lombards en Supercoupe d'Italie fin décembre : « Ce qu'ils font au Milan ne me plaît pas, ils la jouent fourbe, et ferment trop derrière. »

De Florence à Milan


De quoi se demander si Montella le romantique s'est transformé en Mister purement pragmatique. « À Florence, il a développé un football, moderne, rapide et dynamique. Mais à Milan, il lui faut à la fois rassurer les investisseurs et le public, ainsi que s'adapter à ses joueurs » , analyse Jonathan Zebina, ex-coéquipier de Montella à la Roma de 2000 à 2004. En somme, Montella ajuste ses méthodes au contexte dans lequel il évolue. À Florence, comme il l'expliquait lui-même fin 2013, on lui avait spécifiquement demandé « de conquérir le public, de gagner en divertissant » . Rien à voir avec le sulfureux environnement du club lombard, où le natif de Naples doit composer avec un effectif inférieur sur le papier à ceux de la Juve, de la Roma, du Napoli et du rival interiste, tout en satisfaisant les exigences de résultats du public et de la direction rossonera. « Le football en Italie, c'est très particulier, c'est un peu comme le Colisée... Il faut impérativement faire tes preuves très rapidement sinon... poursuit Zebina. C'est pour ça qu'à Milan, Montella s'attelle d'abord à bien défendre. La demande de résultats est immédiate, ensuite il pourra développer une vraie dynamique de jeu. »

Mutations


D'autant plus que, loin de totalement délaisser ses principes, Montella les a adaptés et dimensionnés aux besoins d'un Milan en quête de stabilité après cinq saisons chaotiques sur le plan sportif. Si les Rossoneri ne sont pas vraiment spectaculaires, on retrouve certains éléments chers à Montella depuis qu'il exerce en tant qu'entraîneur. Notamment une volonté de privilégier le jeu à terre et de ne pas abuser des passes longues, comme en attestent les transmissions de Gianluigi Donnarumma, qui préfère relancer dans les pieds de ses défenseurs que de dégager loin vers ses attaquants. L'apport majeur des Espagnols Suso et Deulofeu n'est d'ailleurs sans doute pas étranger à cette volonté constante de privilégier les transmissions courtes et à terre. Réaliste, mais pas résigné, Montella a ainsi bien compris qu'il lui faudrait s'adapter au Milan, tout en n'oubliant pas de le changer subtilement, par petites touches. « Les expériences vous changent, vous aident à grandir. J'ai moi-même récemment grandi et évolué » , explique le Mister lombard. Signe que l'entraîneur Montella n'a sans doute pas fini de muter. Et le Milan avec lui.



Par Adrien Candau Propos de Jonathan Zebina recueillis par AC, ceux de Vincenzo Montella et Arrigo Sacchi issus de la Gazzetta dello Sport
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Pas évident de proposer du beau jeu avec l'effectif actuel du milan, de toute façon rare sont les entraineurs en Italie qui s'aventure à privilégier le jeu plutôt que le résultat, à la Roma et au Napoli la pression bcp moins forte qu'à la juve ou les deux clubs milanais. Allegri va boucler sa 3éme saison et son empreinte c'est la gestion d'un match et la capacité à faire déjouer ses adversaires.
Difficile de demander plus à Montella
Pression moins forte à la Roma???
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Note : 4
Ce n'est pas le même style de pression entre les clubs du Nord et du Sud. Mais franchement, elle est encore plus forte au Napoli ou à la Roma. C'est d'ailleurs souvent un frein pour ces deux équipes.
Les joueurs jouissent d'une tranquillité à toute épreuve à la Juve par exemple. Si tu crois que c'est la même chose ailleurs mon gars...
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  00:31  //  Aficionado de l'Argentine
Franchement, comme le disent les camarades SPQR et Totti Chianti, je connais peu de clubs avec une pression aussi forte qu'à la Roma, que celle-ci émane des tifosi ou de la presse ! C'est vraiment un environnement particulier, suffit de voir le nombre de journalistes et médias (presse écrite, radio, télé) suivant quotidiennement la Roma...
3 réponses à ce commentaire.
ajaxforever Niveau : Loisir
Il a fait ses preuves rapidement le Colisée??! Premier Lion, direct huit morts!!
Y Juan Mataba Niveau : DHR
J'adore l'institution Milan AC mais c'est vraiment indigeste cette année une fois de plus. Ils ont fait un gros début de saison mais entre Mbaye Niang de parti, Bacca qui marque une fois tous les mois, Suso qui peut rayonner comme disparaître pendant 90min, le tout conjugué à la blessure de Bonaventura leur meilleur joueur... C'est vraiment pas facile la vie à Milan.
C'est laborieux mais Montella est quand meme en train de construire quelque chose d’intéressant. Milan a retrouvé une base défensive et mentalement, l'équipe est vraiment au point, capable de tenir des scores et de gagner meme quand elle a peu de marge.

Bon, quand Montella aura de meilleurs joueurs, c'est clair qu'on attendra beaucoup plus en terme de niveau de jeu mais vu son effectif, il se débrouille bien
Quand on voit ou en était le Milan il y a deux ans, c'est franchement déjà bien d'en arriver la. A voir si la fin de saison ne va pas être laborieuse...
Par contre, le départ de Niang est sans doute la meilleure chose qui leur soit arrivée depuis longtemps
2 réponses à ce commentaire.
Ronniesheva Niveau : Ligue 1
Il ne faut pas oublier que vu les deux derniers mercato exsangues, les moyens de l equipe sont assez limités. Ajouté à cela la blessure longue durée des dépositaires du jeu bonaventura et mobtolivo, on comprend que montella fait avec les moyens du bord et tire le maximum de ses joueurs.
Ronniesheva Niveau : Ligue 1
Pour le match de ce soir, la composition ne me dit rien qui vaille...se priver de kucka et de sa grosse activité pour faire jouer pasalic et bertolacci ensemble est une erreur à mon sens. Se priver de notre meilleur défenseur central pour le mettre à gauche où il n a jamais fait de bons matchs en est une autre, surtout quand tout nos latéraux (mis à part abate) sont de retour. Peut-être qu antonelli est trop juste mais si montella pensait que vangioni n est pas assez bon défensivement(les derniers matchs ont prouvé le contraire, surtout qu il ne devra pas faire face à la vitesse de cuadrado suspendu) il aurait pu mettre de sciglio à gauche et calabria à droite. Enfin j espère me tromper mais cette composition(si c'est vraiment l équipe que mettra montella) ne me rend pas optimiste pour ce soir.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
À voir, effectivement, quant à la compo. 4ème duel face à la Juve et Montella doit certainement mesurer l'impact de cet excès compétitif dans le cadre de cette fin de saison. À ne pas négliger, de même, qu'Allegri pourrait pencher pour un autre schéma.
Ronniesheva Niveau : Ligue 1
Un autre schéma pq pas. Mais se priver de notre gladiateur (kucka) pour gagner la bataille du milieu et dezoner notre meilleur défenseur central pour le mettre à gauche où il n a jamais excellé (sans parler du message de défiance que ça envoie aux autres latéraux de métier aptes à jouer) je suis sceptique...je souhaite à montella d obtenir un résultat sinon on risque de lui tomber dessus
PAULOMALDINI3 Niveau : DHR
Je suis aussi sceptique sur la compo de ce soir .. Romagnoli sur le côté alors qu'il est loin d'être rapide ..il va se faire manger par Cuadrado ! Se priver de Kucka me parait suicidaire vu la force du milieu de la Juve.. bref attendons de voir comment l'equipe va s'organiser sur le terrain et prions les cieux pour pas prendre une valise.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
@PAULOMALDINI3

Allegri devait faire sans Caudrado pour ce soir, :)

@RonnieSheva

Non, non, mal exprimé, :). Je disais qu'au vu de ce qui attend le Milan d'ici la fin de la saison (lutter pour cette place Europe coûte que coûte), il ne faut pas négligler l'option de la "gestion des certitudes".

Pour ce Milan, Romagnoli est une référence dans l'axe (et nul doute que si le Milan veut l'atteindre cette "place européenne", la défense et Romagnoli devront dégager une certaine forme de hiérarchie -qui plus est surtout pour ce qui est du jeune défenseur milaniste en termes de croissance dans sa courbe d'évolution. Romagnoli, pour vraiment devenir un taulier, il doit commencer à relier "cette" étiquette et ces attentes aux "faits vérifiés". Ce n'est pas la même chose parler d'un Romagnoli azurro et avec une place dans la défense milaniste du "futur" de par sa dimension que de parler dudit joueur avec une saison 16-17 où il "aurait" contribué activement et indéniablement à décrocher cette place en Europe (objectif saison, quoi) en tant que certitude défensive et hiérarchique au sein de l'effectif. Bref: difficile que la Juve cale deux fois de suite dans le championnat. Autant ne pas saler l'addition "mentale" si défaite il y a -> le joueur et les supporters pourront toujours se dire: "Ah mais, bien sûr, Romagnoli/je ne jouais à mon vrai poste. D'ici mes difficultés/circonstances du match qui ne nous/m'ont pas permis d'exploiter mes atouts". Tu me suis? :)

Et, ainsi que pour Romagnoli, ainsi en soit-il également pour certaines du reste de certitudes -> Kucka, notamment, mais aussi un Vangioni qui commence à sortir la tête du trou et pour d'autres joueurs qui, à leur tour, sans demeurer des valeurs sûres, peuvent quand même (et doivent le faire) participer ou apporter leur grain de sable audit objectif saison (Ex: Pioli à l'Olimpico). Si tu ne possèdes pas un effectif avec un noyau de pleines garanties, autant tâcher d'engager toutes les pièces de ton puzzle d'ici la fin de saison (et, ainsi, poser "une autre première pierre pour ta deuxième annéee").

PS1: Ceci dit, je n'ai pas vu les compos, donc, là je ne suis pas douteux sur ce propos, :) [Désolé pour le retard dans la réponse, :(].
PS2: Et désolé, mais je suis très flippé quant à l'info Fio-Stade. Déjà, je me suis abstenu à midi de rien dire juste pour voir si SF allait le relayer ou pas (ça fait déjà quelques fois que je sens qu'en fonction des comment. ils reprennent les inputs soit pour te sortir la brève par la suite ou même des articles-sujet,... Bon, bah c'est pas comme ça que je vais changer d'avis. Un nouveau stade de 40000 places, avec une Fiesole à 7 m. du terrain, etc. Et puis, rien. Et pourtant, un projet de nouveau stade en Italie, déjà c'est pas évident. Mais le snober, alors là, c'est fort. Pour ne pas le qualifier autrement. Voilà.
4 réponses à ce commentaire.
Joseph Marx Niveau : Loisir
Il faut du bon boulot avec une équipe moyenne. Forza MILAN !
PaganBishop Niveau : CFA2
Il fait un boulot correct, mais sans plus : il a un effectif moyen, il est en milieu de tableau. Le haut du milieu certes, mais le milieu quand même.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Oui mais lui, au moins, il ramène un titre.
(que ça fait mal, putain!)
PaganBishop Niveau : CFA2
C'est vrai que ça pique, un Milan au fond du trou ou une Lazio qui n'a jamais été au dessus ramènent des titres. Nous on est bon partout, mais les meilleurs nulle part, jamais.

Franchement si j'avais le choix, je serais fan d'une autre équipe. On devrait apprendre à ne rien attendre de la Roma et juste profiter des bons moments.

Mais l'équipe est trop forte pour ça, et pas assez forte pour vraiment aller au bout de quoi que ce soit. Tristesse
3 réponses à ce commentaire.
Niang il était comment durant la première partie de saison ? il a débuté pas mal de match tout de même
Mirriam24
Tu veux trouver une fille pour la nuit? Bienvenue sur le meilleur site de rencontres http://goo.gl/SGwKE3
PAULOMALDINI3 Niveau : DHR
Vu le niveau de notre effectif , il fait plutôt du bon boulot . C'est clair qu'avec des joueurs comme Bertolacci Sosa Pasalic il pourra pas reproduire les belles choses qu'on a vu avec sa Fio, où il avait à sa disposition des joueurs comme Borja Valero Badelj Ljajic et j'en passe . Il arrive quand même à tirer le meilleur de notre effectif et si on est réaliste on verra qu'on est à la place qu'on mérite .
Le stream du match(BTSports3 )
http://www.247hd.info/hd1
il y a 5 heures Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 il y a 10 heures La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) il y a 11 heures Une remontée historique des Seattle Sounders 18
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 18:38 Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) Hier à 16:30 La petite gourmandise de Callejón 4
Hier à 11:44 Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41
À lire ensuite
Le Líder Minimo