Monsieur le Pres'

Dix-sept matchs en professionnel avec son club du PSG et voilà Presnel Kimpembe en équipe de France. Celle des grands. Trop tôt ? Trop fou ? Trop jeune ? Quel intérêt ? La venue du gaucher parisien soulève plein de questions, notamment celle de verrouiller, sans doute, un joueur qui possède la binationalité, mais elle répond surtout à la question la plus importante : oui, ce garçon a quelque chose.

Modififié
1k 52
Lundi dernier, dans les chambres de l’équipe de France Espoirs, Presnel Kimpembe, vingt et une piges, s’amusait avec ses potes. Il chambrait Ousmane Dembélé sur son dégradé low cost, il filmait son pote de la préformation parisienne Moussa Dembélé en train de répondre à des interviews en anglais au téléphone alors que le joueur du Celtic Glasgow était claqué dans la langue des One Direction au lycée. Plus tard, il immortalisait le même Dembélé en slip en train de danser. Là, avec ses potes, dont la plupart on été formés en même temps que lui dans la capitale (Dembélé, Rabiot, Maignan), Kimpembe savourait l’instant. À table, son sourire ne le quittait plus. Et la rumeur s’est propagée. Il allait devoir quitter le rassemblement et filer. Puis son téléphone a sonné. C’étaient les grands. Les A. Mangala HS. Umtiti, Sakho, Zouma, Perrin, Rami, Mathieu hors du coup pour ce rassemblement pour différentes raisons, voilà le jeune « Titi » propulsé en équipe de France.

En Bleu, il n’est pas arrivé en grand timide. Il a retrouvé ses coéquipiers en club : Areola, Matuidi et Kurzawa mais surtout son meilleur pote du centre de formation, Kingsley Coman. Kimpembe est arrivé au PSG à huit ans, et les deux partent souvent en vacances ensemble. Formidable ascension pour celui qui, comme Ongenda et Rabiot, a vu le jour en 1995. Sauf qu’à l’inverse de ses deux potes de promotion, Kimpembe n’a jamais impressionné chez les jeunes. Latéral gauche au départ, « Kim » était chétif, petit, pas spécialement bon quand les deux autres étaient déjà au-dessus du lot et ont tutoyé les professionnels très tôt. Kimpembe, lui, a attendu. Jusqu’à l’an dernier où Blanc lui a fait jouer les matchs de Ligue 1 en fin de saison, quand Paris avait vingt points d’avance. La différence s’est vraiment faite cet été. Avec la Copa América et les Jeux olympiques de Marquinhos et la blessure de Thiago Silva, Kimpembe s’est retrouvé titulaire dès les premiers matchs officiels. Un peu par obligation, c’est vrai. Il faisait la paire avec David Luiz. Bizarrement, c’est le jeune qui s’en sortait le mieux. Beau pied gauche, présence physique, relance et sang-froid, Kimpembe était dans le ton. Alors il a enchaîné les matchs. Six en tout. Sans jamais passer au travers, tout l’inverse du Brésilien chevelu. Et quand celui-ci a pris la direction de Chelsea, le numéro 3 – celui historique de Mamadou Sakho – s’est retrouvé propulsé troisième dans la hiérarchie des défenseurs centraux dans un club où il n’y a pas de numéro 4. Du temps de jeu, il allait en avoir. Assurément.

Le verrouiller pour l’avenir ?


Maintenant qu’il est en équipe de France, on fait quoi ? Oui, c’est rapide. Sans doute trop quand on voit qu’Aymeric Laporte a dû attendre plus de 150 matchs en professionnel pour s’inviter à Clairefontaine avec les grands. Mais les Bleus, c’est aussi une histoire d’opportunités. De chance. De coup du sort. D’être là au bon endroit, au bon moment. Kimpembe, c’est un peu tout ça. Surtout qu’avant les U20 pour le Tournoi de Toulon 2015 (où il est élu deuxième meilleur joueur du tournoi), puis les Espoirs, Kimpembe n’a jamais été dans le viseur de la FFF. Et pour cause, il était convoité par la sélection nationale du Congo, où il a joué un match avec les Espoirs en octobre 2014 en Autriche. La RDC tente même de l’attirer chez les A, mais les Bleuets ne veulent pas le laisser filer et l’intègre au groupe. En lui ouvrant la porte de Clairefontaine, la FFF souhaite-t-elle garder la main dans le dossier ? Pourquoi pas. Mais Kimpembe évolue à un poste où la concurrence est hardcore, notamment chez les jeunes : Zouma, Umtiti, Varane, Laporte, sans oublier les anciens comme Koscielny, Rami ou Sakho. Il n’y aura pas à manger pour tout le monde.

Mais voilà, Kimpembe a une petite fenêtre de tir, il peut y croire. Au PSG, il est couvé par Unai Emery, qui lui parle très souvent. Il est surtout dans un club peuplé d’internationaux et de deux défenseurs de haut niveau dont un qui vient de souffler ses trente-deux bougies. Autant dire que Kimpembe jouera. Et progressera. En un an, ce bourreau de travail a déjà franchi les paliers un par un. Sa coiffure particulière, sa chevalière au petit doigt, Presnel Kimpembe est simplement un gamin qui aime jouer au football avec ses potes. Pour son arrivée à Clairefontaine, il a été accueilli par Layvin Kurzawa, un membre de sa garde rapprochée parisienne. Stressé ? Même pas. Jouera-t-il durant ses deux dates internationales ? Possible. Quoi qu’il en soit, l’histoire du natif du 95 est belle. Sur la Côte d’Azur, un homme a pris cette arrivée avec un grand sourire. C’est Bertrand Reuzeau, l’ancien responsable du centre de formation de la capitale aujourd’hui en poste à l’AS Monaco. Actuellement, Rabiot, Maignan, Dembélé, Augustin (Espoirs), Areola, Coman et Kimpembe (A) sont à Clairefontaine après être passés entre ses mains au Camp des Loges. Kimpembe en équipe de France, c’est aussi la reconnaissance de la formation parisienne.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Kimpembe laporte umtiti varane c'est vraiment une génération de centraux "propres" peut être mm un peu trop.
J'attend vraiment de voir Zouma pour essayé une association pourquoi pas ac laporte ou umtiti.
Surcoté! Je demande à le voir en face d'en vrai attaquant.
Zimedine Zimdane Niveau : CFA2
Costaud physiquement, relance simplement et proprement

Costaud dans les duels, il est plutôt a l'aise ballon dans les pieds

Un jeune prometteur
17 matchs en pro et appelé en équipe A, aussi bon qui soit 17 matchs c'est super léger
"il était convoité par la sélection nationale du Congo, où il a joué un match avec les Espoirs en octobre 2014 en Autriche. La RDC tente même de l’attirer chez les A mais les Bleuets ne veulent pas le laisser filer et l’intègre au groupe"

C'est très gênant ces histoires de bi-nationaux surtout quand le joueur lui même n'est pas sur...
Mais génération tete pleine d'eau oblige, tu vas en EDF parce que ca fera mieux sur le CV a
Zimedine Zimdane Niveau : CFA2
L'auteur a quand même écrit "fétiche" au lieu de "chétif" pour le qualifier de petit

C'est Francesco totti qui a écrit l'article ou quoi ?
bachounet Niveau : CFA2
Message posté par RageQuit

Mais génération tete pleine d'eau oblige...


Tu as l'air pointu sur le sujet...
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Note : 1
Non mais le mec est pas sélectionné, il est pour faire le nombre à cause d'un concours de circonstances incroyable, point. Il aurait jamais été pris autrement. Il va pas jouer une seule minute, sa présence est anecdotique.

Deschamps a fait dans la simplicité, le seul qui aurait pu prétendre au poste c'est Kolodziejczak. Mais sa présence n'aurait eu que peu d'influence, même si plus logique.

Kimpembe ne reviendra pas en sélection avant longtemps.
Champion-mon-frère Niveau : Ligue 2
A noter que bien que non présent dans le tableau de ratio des brèves, Presnel doit avoir un ratio équivalent à celui de Balotelli (qui est en tête) pour ce qui est d'octobre.
Champion mon frère !
Remplacez "Kimpembe" par "Rashford" et les commentaires auront pour mot clé "enflammade"... Question d'angle de vue?!!!
grenouillère_amer Niveau : District
"« Kim » était fétiche"...

Coquin
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Note : 1
Message posté par Zimedine Zimdane
L'auteur a quand même écrit "fétiche" au lieu de "chétif" pour le qualifier de petit

C'est Francesco totti qui a écrit l'article ou quoi ?


Chétif c’est tout ce qu’y a à la campagne non ?
Message posté par Tad87
17 matchs en pro et appelé en équipe A, aussi bon qui soit 17 matchs c'est super léger


Dont près de la moitié cette saison parce que Silva était indisponible et Marquis aux JO et y a un mec qui, quand un autre forumeur évoquait l'oubli Hernandez sur un autre article, a osé sortir que ce dernier n'avait joué que 2 matchs depuis Aout alors que même en occultant que Hernandez est coaché par l'un des meilleurs entraineurs du monde, a déja joué la C1, affronté Messi, Ronaldo etc, il facture 19 matchs pro lui et dans le meilleur championnat du monde (je ne m'excuse pas auprès des fanatiques de PL)! Mais bon peut être qu'il n'a pas "quelque chose"...

P.s: je n'ai rien contre Presnel que je trouve correct mais faut pas déconner quoi!
Porco Rosso Niveau : Loisir
Message posté par halfcab
Surcoté! Je demande à le voir en face d'en vrai attaquant.


Emery pense comme toi, il le préserve encore contre des équipes à gros potentiel offensif.

C'est pour ça qu'il l'avait titularisé contre Lyon d'ailleurs !
Porco Rosso Niveau : Loisir
Message posté par PauletaSusicGaucho
Non mais le mec est pas sélectionné, il est pour faire le nombre à cause d'un concours de circonstances incroyable, point. Il aurait jamais été pris autrement. Il va pas jouer une seule minute, sa présence est anecdotique.

Deschamps a fait dans la simplicité, le seul qui aurait pu prétendre au poste c'est Kolodziejczak. Mais sa présence n'aurait eu que peu d'influence, même si plus logique.

Kimpembe ne reviendra pas en sélection avant longtemps.


Toute proportion gardée, comme Umtiti à l'euro non ?

Un incroyable concours de circonstances est une vraie chance.

S'il se fond dans le groupe et qu'il fait une ou deux bonnes entrées, la Deche le gardera dans un coin de sa tête.

Vu son âge, c'est tout bénéf.
J'ai pas lu l'article avec 100% de mon attention mais je ne crois pas y avoir vu 1 seule fois le nom de Kolodziejczak non? Il n'a pas 'encore) choisi la Pologne je crois? Car vu son lvl il y serait titulaire mais il les a rembarré 1 fois je crois.
Donc lui à 24 ans et une centaine de matches pro (je crois qu'il était titulaire en finale de C3 aussi) il fait pas partie de l'avenir? Il vaut moins qu'1 gosse de 21 ans qui est certes prometteur mais qui a joué 10 fois moins.
Après je sais que Presnel ne va pas jouer mais bon j'aimerai bien que sa présence ne soit pas que due au fait qu'il sorte du PSG et que c'est un poto de Blaisou et Layvin quoi........
On lui souhaite de réussir, mais attendons de voir lors de vrais tests.

Il est pas forcément dans un bon cycle défensivement à Paris, il est dans une fin de cycle, c'est jeune Paris a l'arrière.

Bon vent
PhoenixLite Niveau : Loisir
Cette enflammade pour un mec dont la seule raison de la sélection était que sa présence dans le barraquement d'à côté...
Message posté par bachounet
Tu as l'air pointu sur le sujet...


c'est même un vrai puit de science là dessus
bachounet Niveau : CFA2
Message posté par ofwgkta
Dont près de la moitié cette saison parce que Silva était indisponible et Marquis aux JO et y a un mec qui, quand un autre forumeur évoquait l'oubli Hernandez sur un autre article, a osé sortir que ce dernier n'avait joué que 2 matchs depuis Aout alors que même en occultant que Hernandez est coaché par l'un des meilleurs entraineurs du monde, a déja joué la C1, affronté Messi, Ronaldo etc, il facture 19 matchs pro lui et dans le meilleur championnat du monde (je ne m'excuse pas auprès des fanatiques de PL)! Mais bon peut être qu'il n'a pas "quelque chose"...

P.s: je n'ai rien contre Presnel que je trouve correct mais faut pas déconner quoi!


Je ne suis pas convaincu qu'il fasse se lancer dans un grand débat entre un joueur à 17 matchs et un autre à 19 pour se disputer une place tout au bout du banc...

j'avais trouvé Hernandez impressionnant en CL contre le Barça mais peut-être que la dynamique des toutes dernières semaines joue plus en faveur du parisien ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1k 52