Mongongu répond à Belhanda

Modififié
1 15
Taillé par Younès Belhanda ( « Mongongu a voulu faire le justicier. Pour lui, ça n'a pas d'importance de prendre un rouge, il ne joue jamais ! » ) dans les colonnes de L’Equipe jeudi, Cédric Mongongu a répondu au joueur de Montpellier aujourd’hui.

« J'étais énervé : on vient de se prendre un but hors jeu, de se voir annuler un but valable, c'est pour ça que je bouge. Je le répète : c'est lui qui passe devant moi. S'il n'avait pas demandé le rouge à l'arbitre (pour les contestations du défenseur), je ne l'aurais même pas calculé. C'est une erreur de sa part, il aurait dû être plus intelligent (...) C'est dommage, j'espère pour eux qu'ils ne vont pas le payer cher à la fin  » , a déclaré le défenseur d’Evian-TG, toujours au quotidien L’Equipe.

Ça manque un peu de punch tout ça... AA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est plutôt malin comme réponse.
Et ça prendra tout son sens après les contre performances contre Rennes et Lille, lorsque Paris finira champion.
A noter que Mong' est un fervent supporter du PSG. On comprend mieux sa frustration après le penalty accordé à Montpellier dans les dernières minutes...
apparemment ce Monsieur Mongongu, malgré son patronyme pour le moins cocasse, a 10 fois plus de sens commun que Belhanda, dont on sent déjà poindre l'énorme indigence intellectuelle et le melon typique de la jeune starlette prometteuse mais qui pourrait bien se ramasser la gueule#.

"c'est pas moi c'est giroud et camara" puis "c'est pas moi c'est ce tocard de mongongu qui en plus joue jamais - attaque totalement gratuite au passage - " : on a difficilement fait pire comme ligne de défense.

Younèspèce de malpoli, Belhanda-la ramasse.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Les excuses de Belhanda
1 15