1. //
  2. // FIFA
  3. // Élections présidentielles

Mong-joon s'oppose à Platini

Modififié
3 3
Comme prévu depuis une semaine, Chung Mong-joon a annoncé, ce lundi, à Paris, qu'il était candidat à la présidence de la FIFA.

L'ancien vice-président de l'instance internationale s'est engagé à être le plus transparent possible, en cas d'élection. Le Sud-Coréen a affirmé sa volonté de ne « servir qu'un mandat » et qu'il publierait « le salaire, les primes et les dépenses du président » .

Surtout, Mong-joon a profité de cette annonce pour cracher un peu sur son principal concurrent, Michel Platini, qu'il considère comme « un ami » . « Il serait bon pour Michel de ne pas être candidat. Platini était un très grand joueur, c'est mon ami. Le problème est qu'il ne semble pas comprendre à quel point la crise de corruption à la FIFA est sérieuse. Et puis, la relation entre Platini et Blatter était celle d'un mentor et de son protégé, celle d'un père et son fils » , a-t-il expliqué.

Il faudra attendre le congrès électif du 26 février 2016 pour connaître le prochain président de la FIFA.
KC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Donnie_Brasco Niveau : CFA2
Il dit tout haut ce qu'on pense tout bas, les deux étaient de mèche, cette fois les enveloppes tourneront plus discrètement.
Chung Moong-Joon était le président de la fédé Coréenne pendant la coupe du monde de 2002, ... celle à laquelle la Corée a été en demie.

Autant dire qu'en matière de corruption, il s'y connait.


Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m'en charge !"
Voltaire -
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 3