En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Amical
  3. // France-Angleterre

Mondo Kane

Capitaine pour la première fois de sa carrière lors du déplacement en Écosse samedi, Harry Kane est définitivement devenu l'un des symboles de l'Angleterre version Southgate. Ou comment le gosse qu'il était encore il y a quelques années est devenu le poster boy recherché par la FA.

Modififié

C'est une attitude, au fond, que peu de personnes extérieures à la passion peuvent comprendre. Un espace temporel où le supporter se transforme en guetteur, comme s'il revenait au cœur des années 1980, le regard posé sur ces deux types incapables de se départager autour d'un échiquier. On ne peut probablement développer ce comportement que dans ce genre de situation : la fin d'un tournoi d'échecs – ici entre Karpov et Kasparov –, les corps qui se détendent et, au-dessus d'eux, ces visages qui se déplient pour capter le moindre signe dans les regards échangés. Jusqu'ici, ils avaient laissé les coups s'enchaîner, mais, une fois le tic-tac de la pendule devenu trop pressant, les âmes se refusant à lâcher la moindre miette de la décision finale comprennent que l'instant pour lequel ils ont payé est arrivé. Samedi, dans la chaleur d'Hampden Park, à Glasgow, cela ne pouvait se passer autrement. Comme s'il fallait forcément souffrir pour agiter une énième fois ce ballon calé entre les oreilles du supporter de foot. Harry Kane, le visage rincé comme s'il avait définitivement laissé filer l'insouciance de ses vingt-trois ans, a préféré parler d'un « dernier souffle » au bout d'un « jour unique » dans une carrière de sportif.


Cette fois encore, on pensait l'Angleterre de nouveau couchée par sa prétendue faiblesse dans son approche psychologique des événements. La calvitie bordélique de Leigh Griffiths était alors passée par là – sur deux coups francs superbes claqués avant le gong –, et l'armée de Southgate venait de se faire retourner, presque incapable d'éviter une première défaite face à l'Écosse depuis que Craig Brown avait accompagné un succès historique à Wembley en novembre 1999. Et l'aspect dramatique du foot, au moment où le script avait décidé d'atteindre le point le plus invraisemblable du scénario. Il n'y a pas toujours les mots pour décrire la vague émotionnelle traversée par un groupe, mais comme le football aime rendre l'impossible possible, Harry Kane aura donc surgi à la dernière seconde pour finir une ouverture parfaite de Raheem Sterling. Un match nul peut parfois avoir le visage d'une victoire. Un but a souvent la forme d'une réponse. Pour Kane, ce n'est finalement que la nouvelle ligne d'un parcours taillé pour être aujourd'hui brandi en exemple par ceux qui, hier encore, doutaient de sa différence.

Vidéo

Le pari et la dévotion


Comprendre la singularité d'Harry Kane, c'est avant tout revenir à ce jour où il est « devenu un homme » et replonger à Fratton Park pour s'imbiber d'une nuit, celle du 10 avril 2012, où Portsmouth recevait Millwall. Kane a alors dix-huit ans et vient de débarquer quatre mois plus tôt chez les Lions avec son pote Ryan Mason. Pour lui, c'est le deuxième prêt d'une carrière qui peine à éclater malgré une réputation déjà solide à Tottenham et une place de titulaire incontestée dans les sélections de jeunes du pays. C'est peut-être là que tout a définitivement basculé selon Joe Gallen, alors adjoint de Kenny Jackett à Millwall : « Ce soir-là, la situation était assez simple : c'était eux contre nous. Notre destin contre le leur. Harry était alors un pari à cause de son âge et parce que c'était Millwall, avec tout ce que cela implique. Le truc, c'est qu'il s'est rapidement intégré et a surtout porté, par son talent, le groupe à travers ses performances. Et, il faut savoir que les supporters de Millwall sont assez binaires : soit ils te détruisent, soit ils t'adulent. Lors de ce match à Portsmouth, où Harry a marqué le seul but de la soirée, ils ont fait de lui un héros. » Pour beaucoup, c'est au Den et à travers ces visages édentés que le destin d'Harry Kane a définitivement basculé. « Si ce match à Portsmouth a une place particulière pour lui, c'est parce qu'il a une sensibilité que certains n'auront probablement jamais. Harry aime la vie au moins autant que le foot. Ce jour-là, l'idée de la défaite lui était insupportable. Il avait compris que des mecs qui jouent au foot le faisaient, cette fois, pour sauver la vie de personnes qui sacrifient leur argent pour venir au stade. Cela suffit à prendre dix ans d'expérience en pleine tête » , complète Gallen.


Ça, c'est pour la face émergée. La semaine, dans le sud de Londres, Harry Kane est avant tout un sujet d'angoisse pour Kenny Jackett. « Il le regardait de la fenêtre de son bureau et n'arrêtait pas de criser, se marre Joe Gallen. Harry ne voulait pas quitter le terrain d'entraînement, il me demandait des exercices supplémentaires. C'était assez difficile à gérer, mais quand c'est dans ce sens-là, comment lui en vouloir ? » En réalité, le témoignage de Gallen résonne avec de nombreux autres qui ont rapidement vu le bonhomme comme une bête stakhanoviste. Il y a d'abord Kenny Swain, ancien sélectionneur des U16 anglais et un temps assistant de John Peacock à l'étage supérieur, premier membre de la FA à avoir placé Kane dans son viseur en 2010, qui aime évoquer « l'histoire d'un développement parfait » malgré le fait que l'attaquant des Spurs soit, à cette époque, plutôt utilisé en meneur de jeu derrière Wickham, Berahino et Afobe. Puis, il y a surtout les mots de Noel Blake, longtemps sélectionneur des U19 du pays, qui avait décidé d'arrêter un entraînement de la catégorie lors de la saison 2010-2011 : « C'était à West Bromwich, juste avant un match qualificatif à l'Euro 2012 où l'on a finalement été battus en demi-finale. Un moment, j'ai pris le groupe et j'ai montré Harry en exemple. Par son travail et son implication, il montrait à tout le monde qu'il n'était pas seulement là pour faire le nombre. Il était là pour montrer la voie, en s'arrachant à chaque ballon. Harry, c'est ça : une dévotion au travail qu'on ne trouve pas chez n'importe qui. »

« Harry est préparé à tout ça... »


Peut-être simplement parce qu'Harry Kane n'est pas n'importe qui, qu'il n'est pas un énième espoir survendu par un Royaume qui a longtemps pleuré une relève incapable d'assurer face aux attentes. Comme beaucoup, le fils de Pat et Kim, élevé à la sauce Tottenham dès son plus jeune âge, a dû affronter les sceptiques. Être un homme à part, c'est s'exposer. Alors, lorsqu'à la rentrée 2015, Kane marque le coup et n'empile pas les buts comme il le faisait avec justesse lors de son premier exercice complet avec les Spurs au plus haut niveau, la belle gueule a vu tomber sur lui les critiques. Peu importe, il met de côté et préfère se souvenir d'un bain de foule historique à Sydney lors d'une tournée estivale et de ses débuts chez les grands lors du mois de mars précédent. Un coup de tonnerre en soixante-dix-huit secondes pour sa première avec la sélection A, alors menée par Roy Hodgson, face à la Lituanie (4-0) et un premier but aussi rapide que prévisible. Reste qu'Harry Kane n'est pas le premier mec à planter dès sa première sélection et que Peter Taylor, son coach chez les U20 avec qui il disputa la Coupe du monde de la catégorie en 2013, n'a pas oublié un raté devenu running gag contre l'Égypte lors de cette compétition. À l'époque, Taylor lui lance alors qu'il ne « pourra jamais l'oublier à cause de ce manqué » . Puis, il y aura ce 7 février 2015 comme seconde bascule. Peter Taylor le racontait alors il y a quelques années dans les colonnes du Guardian : « Là, je l'ai vu marquer ce but sensationnel de la tête contre Arsenal. J'en ai directement parlé après la rencontre avec Trevor Brooking qui s'occupait alors du développement de la FA. Je lui ai dit : 'Putain, si Harry avait marqué ce but dix fois plus facile contre l'Égypte...' C'est génial pour lui, mais je dois dire que ça m'a surpris. »

Vidéo

Et tout s'est enchaîné avec les doutes récurrents, mais Harry Kane n'a pas flanché. Mieux, Kane est devenu un symbole, celui d'une nouvelle génération et d'une certaine idée de la fidélité qu'on pensait perdue, ce qui marque encore plus son caractère. Juste assez costaud pour enchaîner une troisième saison à plus de vingt buts en Premier League tout en accrochant cette année le titre de meilleur buteur malgré une blessure qui l'a éloigné un temps des terrains. Il est devenu ce que la FA cherchait depuis Wayne Rooney : un poster boy. Il s'est aussi imposé dans une réputation de tueur où beaucoup le considèrent aujourd'hui comme l'attaquant anglais le plus talentueux depuis Alan Shearer, tout en continuant à cumuler ses excellentes prestations à d'autres tout aussi notables sur les greens (Kane est handicap 4 au golf, ndlr), là où certains lui ont longtemps taillé le costume du coupable parfait de l'échec de la nation à l'Euro 2016. Samedi, à Glasgow, Gareth Southgate a fait de Kane le cinquième capitaine de son mandat, ce qu'il sera de nouveau contre la France mardi soir. « C'est, sans aucun doute, l'un des joueurs les plus talentueux que l'Angleterre ait eu à rencontrer depuis de nombreuses années. Je cherche des personnes avec des qualités de leader et il les a. C'est un exemple, comme Adam Lallana. Harry est préparé à tout ça, j'ai bossé avec lui chez les Espoirs et je connais sa mentalité par cœur désormais » , lâche-t-il, presque soulagé de cette réussite. La nouvelle ère est cette fois définitivement ouverte.

Par Maxime Brigand Tous propos recueillis par MB sauf mention.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 15:39 115 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1
il y a 5 heures Michel Mézy offre ses maillots pour sauver un club amateur 29 il y a 7 heures Le joli loupé de Kokorin en Russie 14 il y a 8 heures L'étrange statue indienne de Maradona 15
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 15:12 Heinze retrouve un banc en Argentine 9 Hier à 14:40 Le lob du milieu de terrain de Ronaldinho lors d'un match de charité 6 Hier à 09:25 Un supporter mexicain détruit sa télé après un penalty manqué 6 Hier à 09:01 Les Tigres sacrés pour la troisième fois de suite 4 samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 6 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 20 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 30 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 24 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15