1. //
  2. // Mondial 2014
  3. //

Mondial : un journaliste renonce

Modififié
1 27
Quand le rêve tourne au cauchemar. Le journaliste danois Mikkel Jensen se faisait une joie de couvrir la Coupe du monde au Brésil. Et pour mettre les petits plats dans les grands, le journaliste s’était installé au Brésil en septembre dernier, afin d’apprendre le portugais et d’être au plus près de l’organisation du Mondial.

Seulement, après sept mois à visiter le pays et à enchaîner les désillusions, le journaliste a décidé de rebrousser chemin, comme il s’en explique sur Facebook dans un billet intitulé : « La Coupe du monde - une grande illusion préparée pour les Gringos. » Plus inquiétant, le Danois y raconte son séjour à Fortaleza, qui accueillera des matchs de poule, un huitième et un quart de finale. La ville est classée par l’ONU dans les 10 villes les plus violentes du monde : « En mars, je suis allé à Fortaleza pour connaître la ville la plus violente à accueillir un match de Coupe du monde à ce jour. J’ai parlé avec plusieurs personnes qui m’ont mis en contact avec des enfants vivant dans la rue, qui m’ont fait comprendre que plusieurs d’entre eux disparaissaient. Souvent, ils étaient tués pendant leur sommeil dans les quartiers touristiques. Pourquoi ? Pour nettoyer la ville pour les gringos et la presse internationale ? »

Very bad trip.
PP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Il lui reste plus qu'a sortir un livre dans les 2 mois et jackpot assure!

Bon, elle commence cette coupe du monde la? Marre d'attendre...
nononoway Niveau : CFA
"J’ai parlé avec plusieurs personnes qui m’ont mis en contact avec des enfants vivant dans la rue, qui m’ont fait comprendre que plusieurs d’entre eux disparaissaient. Souvent, ils étaient tués pendant leur sommeil dans les quartiers touristiques. Pourquoi ? Pour nettoyer la ville pour les gringos et la presse internationale ?"

C'est plutôt à ce moment là qu'un journaliste arrive (et fait son boulot), plutôt que partir, non ?
Message posté par nononoway
"J’ai parlé avec plusieurs personnes qui m’ont mis en contact avec des enfants vivant dans la rue, qui m’ont fait comprendre que plusieurs d’entre eux disparaissaient. Souvent, ils étaient tués pendant leur sommeil dans les quartiers touristiques. Pourquoi ? Pour nettoyer la ville pour les gringos et la presse internationale ?"

C'est plutôt à ce moment là qu'un journaliste arrive (et fait son boulot), plutôt que partir, non ?


La base. Le mec fuit au lieu de continuer ce qui semble être sa passion. Il va monnayer tout ça à défaut de faire une investigation digne de ce nom...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 27