En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. // Rétro
  2. // Il y a 40 ans, la Coupe du monde 1966

Mondial 66 : sous le signe du soupçon… (Partie 1)

Victimes d'un traitement pour le moins étrange, les équipes sud-américaines ont été les premières à pointer du doigt l'étrangeté de l'organisation du Mondial anglais...

Modififié
Le 26 juin 2008, l’ancien président de la FIFA, le Brésilien João Havelange, lançait un rocher dans la mare. Selon lui, les Coupes du monde 1966 et 1974 avaient été « truquées » pour permettre la victoire des pays hôtes, l’Angleterre puis l’Allemagne ! « Nous étions les meilleurs, déclarait-il en parlant de la Seleção (championne du monde 1958 et 1962, et aussi, après cette édition 1966, en 1970). Le président de la FIFA était alors en 1966 et jusqu’à 1974 sir Stanley Rous, un Anglais. Et le Mondial 66 se déroulait en Angleterre. Trois arbitres et six assistants ont dirigé les matchs du Brésil contre le Portugal, la Hongrie et la Bulgarie. Sept d’entre eux étaient anglais, et les deux autres allemands. L’idée était tout simplement d’éliminer le Brésil. L’Allemagne a affronté l’Uruguay, et l’arbitre était anglais. L’Argentine s’est mesurée à l’Angleterre, et l’arbitre était allemand. Comme par hasard, la finale s’est jouée entre l’Angleterre et l’Allemagne. » Délires séniles d’un très vieux monsieur de quatre-vingt-douze ans – qui vient de fêter son centenaire en mai 2016 dernier ? Sans doute. Reste que… La victoire anglaise à la Coupe du monde 1966 demeure à jamais marquée du sceau de la suspicion. Les attaques proviennent principalement des trois équipes sud-américaines engagées dans le tournoi : l’Uruguay, le Brésil et l’Argentine. Sans conteste, trois redoutables adversaires pour les Three Lions. Le 30 mai 1964, l’Angleterre avait été ludiquement baladée 5-1 au Maracanã de Rio par une Seleção fastoche. Or, l’Angleterre se devait de triompher chez elle à l’été 66. Et c’est là que les bizarreries objectivement relevées, y compris par les médias anglais ces derniers temps, se firent jour... Pour apporter de l’eau au moulin d'Havelange, avant que la Coupe du monde ne débute, les relations entre l’Angleterre et le Brésil étaient déjà tendues, après que la BBC envoya à Rio une équipe filmer la préparation de la Seleção. Repérés comme « espions » , les journalistes anglais se firent vandaliser leur van de location. Au premier tour même du Mondial british, un Brésil moins flamboyant qu’avant mais favori « naturel » du tournoi subit le dézinguage en règle de son cher Pelé. Matraqué par les Bulgares au premier match (2-0), il renonça au second face à la Hongrie qui l’emporta (3-1) après que deux buts de la Seleção furent annulés. On connaît la suite. Et la fin : face au Portugal, Pelé fut « bousillé » tôt dans le match par Morais une première fois avant d’être achevé par le même boucher du Benfica. Morais ne reçut aucun avertissement ! Le match avait été arbitré par un Allemand (RFA) assisté de deux Anglais…

Trajets interminables et terrains sans but


Paranos, les Brazileiros ? Voyez plutôt… Quand ils débarquèrent en Angleterre à l’aéroport d’Heathrow, le bus censé les transporter n’était pas là. Ils apprirent, comme toutes les autres délégations, que des tests anti-dopage seraient institués selon des critères de dépistage édictés… par le staff médical de l'équipe d’Angleterre ! En arrivant à Bolton, à leur camp d’entraînement de Burnden Park, les Auriverde constatèrent, effarés, que l’herbe de la pelouse était trop haute et qu’il n’y avait même pas de buts ! On suggéra même à la Seleção d’aller s’entraîner ailleurs… Une autre fois, invités à une réception à l’hôtel de ville de Liverpool, les bus censés les y emmener furent conduits par des chauffeurs londoniens complètement paumés. La Seleção arriva à la party avec une heure de retard… Et les Argentins ? À leur arrivée, ils découvrirent qu’il n’y avait pas de buts non plus sur leur terrain d’entraînement. Ils louèrent alors les services d’un charpentier local qui leur tailla des poteaux. Puis on emprunta deux barres transversales, l’une à Aston Villa et l’autre à West Bromwich Albion ! Une session d’entraînement importante à Lilleshall fut étrangement perturbée par l’arrivée très tardive du coach argentin Juan Carlos Lorenzo, véhiculé par un chauffeur qui mit plus de deux heures pour un simple trajet de 50 kilomètres… Paranos, les Argentinos ? Quand ils quittèrent leur camp de base de Birmingham pour se rendre à Wembley afin d’y disputer leur quart de finale contre l’Angleterre, ils devaient normalement être déposés au centre de Londres, non loin du stade mythique. En fait, on les lâcha à Welwyn, à 40 kilomètres au nord de la capitale, avant de les convoyer à nouveau au Stadium. Au Mundial 1978, en se rendant au stade Monumental de Buenos Aires afin d’y disputer la finale contre l’Albiceleste, les Hollandais se plaignirent du trajet normalement court mais devenu interminable de plusieurs heures, empruntant parfois dans des petites rues. D’un bout à l’autre de ce déplacement, des supporters argentins avaient violemment secoué le bus de façon agressive et insultante, terrorisant des pauvres Oranje qui arrivèrent en retard au Monumental. Remember Wembley 66 ?

Où l'avocat insulterait l'arbitre


Arrive donc le controversé Angleterre-Argentine du 23 juillet 1966, toujours surnommé par les Argentins « El robo del siglo » ( « Le hold-up du siècle » ). En cause, l’expulsion à la 35e minute du capitaine et colosse de l’Albiceleste Antonio Rattin, après un second avertissement… Autant le premier carton jaune était consécutif à une faute sur Bobby Charlton en début de match, autant le second provenait d’une faute du même Rattin sur Geoff Hurst alors que le ballon était en jeu de l’autre côté du terrain… Le deuxième jaune sanctionnait-il une faute ou bien une contestation ? L’arbitre allemand Rudolf Kreitlein aurait sévi car il n’aurait pas apprécié le comportement du capitaine des Sud-Américains, les journaux anglais arguant après-match une « violence verbale » . Autrement dit, une insulte… Or, Kreitlein ne parlait pas espagnol. Qui plus est, Rattin, avocat dans le civil et très anglophile, ne se serait pas permis d’insulter l’homme en noir. À l’image, il lui montre son brassard, signe qu’en tant que capitaine, il est habilité à dialoguer avec lui. Rattin en appelle même à un traducteur ! Rien n’y fait : il doit quitter la pelouse. Mais Rattin refuse et il reste de longs instants sur le terrain avant d’être « évacué » par Ken Aston, superviseur des arbitres. Mais au lieu de regagner les vestiaires, le capitaine argentin alla s’asseoir longuement sur la piste de Wembley sous les « Off ! Off ! » ( « Dehors ! » ) des fans anglais… Le jeu mit huit minutes à redémarrer. À onze contre dix, l’Angleterre finira par l’emporter 1-0 grâce à une tête de Hurst à la 78e. Un but toujours contesté par les Argentins pour un hors-jeu probable. À la fin du match, le coach anglais Alf Ramsay qui traita les Argentins d' « animaux » (une vraie insulte pour le coup, jamais sanctionnée) interdit à ses joueurs d’échanger leurs maillots avec leurs adversaires.

L'Uruguay comme dernière victime


Sans conteste, les Argentins n’étaient pas des anges et pratiquaient un jeu dur. Reste que les Anglais n’étaient pas en reste et qu’il apparut que Mr Kreitlein sortit trois cartons jaunes plus un rouge contre les Argentins et zéro pour les Anglais. Tous les témoignages des joueurs anglais ont attesté qu’ils craignaient les Argentins, sur le papier supérieurs et les plus redoutables adversaires de deuxième partie du tournoi… Même en infériorité numérique, les Gauchos firent quasiment jeu égal avec les Three Lions. Cette expulsion de Rattin était donc plutôt bien tombée. Aux yeux de beaucoup d’observateurs, les suspicions dénonçant un arbitrage-maison s’exacerbèrent alors, surtout après les « anomalies » du premier tour (voir deuxième partie). En tout cas, après le Brésil, l’Argentine était écartée du Mondial. Restait l’Uruguay, dernier adversaire sud-américain redoutable et susceptible d’entraver la marche glorieuse des nations européennes, l’Angleterre la première. Si le score final de 4-0 de la RFA sur l’Uruguay apparaît aujourd’hui sans appel, la réalité sur le terrain fut tout autre. Les Allemands n’inscrivirent leurs trois buts que dans les 20 dernières minutes, après que deux « Charruas » furent exclus, le capitaine Horacio Troche (49e minute), puis Héctor Silva (54e). L’arbitre de la rencontre était effectivement anglais : Mister James Finney… La RFA était certainement supérieure et méritait sa victoire face à des Uruguayens très latteurs, mais la sortie sous escorte policière d’Hector Silva révélait un ras-le-bol un peu paranoïaque mais pas illégitime des Sud-Américains convaincus que le foot européen s’était « ligué » , via les arbitres, contre eux. Et comme d’autres bizarreries, arbitrales ou non, avant ces quarts de finale, avaient émaillé cette Coupe du monde, l’idée d’une compétition « arrangée » en faveur du pays hôte pris encore plus d’épaisseur…



Par Chérif Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié





jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2
vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23