En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options

Mondial 2030 : la candidature Argentine-Uruguay parasitée par le Paraguay

Modififié
Un génie, deux associés, une cloche.

Tout semblait sourire aux grands rivaux de la finale 1930, lorsque Gustavo Santos, le ministre du Tourisme argentin, annonçait hier que « le Mondial 2030 est en bonne voie. Nous en avons parlé à la FIFA et cela promet d’être un grand centenaire de l’édition 1930 » . Il avait rapidement ajouté, devant les journalistes espagnols de l’ambassade d’Argentine à Madrid, l’incruste du parent pauvre, le Paraguay. «  La FIFA est d’accord pour que le Mondial se déroule dans nos pays, bien qu’on puisse ajouter le Paraguay aussi. »

Il faut toujours un larron un peu naze et pataud dans une bande, le Paraguay fait partie de ceux-là. Incapables de gérer sa candidature, le Paraguay et son président Horacio Cartes jouent les desperados en passant au-dessus des lois. L’annonce des candidatures pour organiser un Mondial ne peut se faire que par l’intermédiaire de présidents d’associations et fédérations de football nationales, selon les règles de la CONMEBOL, la confédération de football de l’Amérique du Sud. Or, le président de l’APF (Asociacion Paraguaya de Futbol), Robert Harrison, est ignoré par Cartes, qui privilégie le soutien total de Alejandro Domínguez, le directeur permanent de la CONMEBOL. Alors que cette dernière a pour devoir de rester neutre. Un joli bordel.

« Le projet du Mondial 2030 est une association entre l’Argentine et l’Uruguay. Nous n’avons pas de nouvelles officielles venant du Paraguay, bien que l’on sache que le président paraguayen a l’intention de se joindre au projet. Nous continuons de croire au projet de l’Uruguay et de l’Argentine et nous déchargeons de toute autre place qu’un tiers pays prendrait » , a réagi Wilmar Valdez, le président de l’AUF (Asociación Uruguaya de Futbol) pour ABC.


Ça sent la poudre chez les pistoleros. LG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3 il y a 1 heure Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 2 il y a 2 heures Un entraineur espagnol s'énerve en conférence de presse 2
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 22 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 17
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 8