Monaco vers l'abolition des privilèges ?

La plus haute instance du football professionel français a décidé de frapper fort : à partir du 1er juin 2014, tous les clubs de L1 et de L2 devront posséder leur siège social en France. Une baffe sur le coin de la gueule de l’AS Monaco, qui comptait sur ses avantages de trésorerie pour foutre le bordel sur le marché des transferts cet été.

Modififié
8 63
4 août 1789, en pleine Révolution française, l'Assemblée constituante décide de foutre un sacré bordel dans un pays déjà au bord de l'explosion. Après un premier meeting au sein du Club breton, les patrons de l'époque abolissent purement et simplement tous les privilèges. Grosso modo, c'est la fin du système féodal. Dans un foutoir ambiant, tout est supprimé : les pensions sans titre, les juridictions seigneuriales, le droit de chasse, les privilèges ecclésiastiques, etc. Bref, tout. Ce retour à l'ancien temps, l'AS Monaco n'a pas envie de le vivre.

Pourtant, ça lui pend au nez depuis que la LFP a décidé de mettre tous les clubs français sur le même pied d'égalité en milieu de semaine. La Ligue a en effet voté à l'unanimité une modification de son règlement. Dorénavant, tous les clubs professionnels sont dans l'obligation d'avoir leur siège social en France. De la branlette tant cela semble logique. Logique, sauf pour l'AS Monaco qui possède son siège sur la Principauté. Là où la fiscalité n'est pas la même qu'en France. Une volonté de mettre tout le monde sous le même régime fiscal et social. Histoire de ne pas déséquilibrer un championnat qui commence à être bancal avec l'arrivée du Qatar dans la capitale. Économiquement parlant bien entendu.

Zlatan à Monaco, c'est 14M€ par an

Du côté de Monaco, on est un peu vénère. Normal, cet avantage fiscal est une aubaine (le club ne paie pas l'impôt sur les sociétés par exemple. C'est quand même au moins 33,3% en France). Dans les faits, cela permet à l'ASM de proposer des salaires exonérés d'impôts pour les joueurs étrangers. Trois fois rien donc. Histoire de mieux comprendre le biscuit, si Zlatan Ibrahimovic avait décidé de poser son nez et son catogan sur le Rocher, le club n'aurait eu à débourser "que" 14 millions par an pour valider ses fiches de salaire. Au Paris SG, où la fiscalité est dite "normale", le club raque 92 millions par an (le chiffre comprend la paye, et les charges). Boum.

En grande difficulté financière avant l'arrivée du Russe Dmitry Rybolovlev, Monaco va devoir trouver un moyen d'être attractif en dépit de l'assurance de son boss d'injecter 100 millions d'euros dans le club sur quatre ans. Parce qu'avant ce séisme, l'AS Monaco préparait tranquillement la saison prochaine. En coulisses, des contacts avaient été établis avec les plus grands cracks d'Europe : Falcao, Tevez, Rooney, Nasri, Cavani. Qu'on se le dise, Rybolovlev veut un grand nom pour le retour de Monaco en Ligue 1. Sur le papier, il s'était donné trois ans pour passer de la Ligue 2 à une qualification en Ligue des Champions. L'argent n'étant, en principe, pas un problème, le staff monégasque s'essayait à la cour avec des arguments financiers plutôt que sportifs (difficile de rendre séduisant un club qui joue dans un si petit stade, trop souvent vide et sans engouement populaire).

Un nouvel arrêt Bosman ?

Une fois la colère passée, Monaco s'est rebiffé. Surtout que le Palais Princier n'a pas hésité à afficher un large soutien envers SON club. Parce que mine de rien, si l'ASM décide de ne rien changer, l'avenir s'annonce moins sympa que prévu. On parle de sanction - sans toutefois préciser la grille - et on brandit le fameux spectre de l'exclusion du championnat. Et ça, ça fait flipper. Qui dit exclusion, dit adieu au rêve de Ligue des Champions. Une putain de machine à fric qui a fait entrer plus de 70 millions d'euros dans les caisses du club depuis la création de la Champions en 1992.

Alors, on fait quoi ? Bah, on fait marcher les réseaux et notamment le droit. Dans un entretien accordé au quotidien régional Nice-Matin, Maître David Antoine, spécialiste en la matière à la faculté de droit de Nice, a mis en avant une spécificité juridique du Rocher, affirmant que « cette affaire du siège social soulève un problème de droit communautaire. D'un côté, il y a la Ligue de Football Professionnel qui a créé cette clause pour une raison d'équité, pour supprimer les avantages fiscaux. Mais de l'autre côté, face à cet argument, il y a le droit communautaire et l'article 48 du Traité de Rome qui pose le principe de la liberté d'établissement. Une société en Europe est libre de s'installer dans un autre État européen, comme un Français est libre d'aller travailler en Allemagne, en Italie... Il y a donc un lien avec l'arrêt Bosman. Au niveau européen, la jurisprudence dit qu'on peut installer son siège social où on veut en Europe dans le but de bénéficier d'une législation plus favorable. En 2011 et 2012, deux arrêts de la cour de justice de la communauté européenne nous ont rappelé ce principe de la liberté d'établissement. »

Basile Boli vs Marc Delaroche

Au moins, c'est clair, Monaco peut se lancer dans l'aventure juridique pour faire valoir ses droits. Sauf qu'en ce moment, sous la conduite de balle de Michel Platini, le football européen est en mode "fair-play financier". Une volonté de réduire l'écart entre les clubs. Surtout entre ceux qui dégagent des bénéfices (Arsenal, Bayern Munich) et ceux qui affichent des dettes abyssales (Valence, Barcelone, AC Milan, Chelsea, MU etc.). Mais cette volonté de remettre tout à plat se limite à un souci. Trois fois rien, hein. Mais entre la France, l'Angleterre, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne, la fiscalité nationale n'est pas la même. Comment demander à des clubs de respecter les mêmes règles avec des cadres complètement différents ?

Monaco l'a bien compris et ne compte pas se faire enfiler sans combattre. Surtout que le risque est énorme. Sans son avantage "fiscal", quel est le pouvoir d'attraction d'un club de football comme Monaco ? Difficile à envisager. Parce que mine de rien, le Rocher doit faire la taille d'un trois-pièces et les activités le week-end sont très limitées : casino-mer-casino-mer. On tourne vite en rond, quoi. C'est un peu l'avenir immédiat du club qui se joue. Une ASM qui se voulait seule concurrente financière crédible au Paris SG tout du moins. Une chose est sûre, peu importe comment se finira cette affaire : la jurisprudence fera mal. Presque aussi mal qu'un choc frontal entre Basile Boli et Marc Delaroche un soir de Coupe d'Europe au Stade Louis-II. Ce soir-là, personne ne s'était relevé...

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Cest quoi cette mode de toujours vouloir cracher sur ceux qui ont de la thune .. Ils veulent vraiment une ligue pliee des fevrier? Pcq des que leffectif du psg sera bien roder ca sera ca hein.. Je suis le seul a voir le mauvais cote de faire fuir tous les riches ?? Monaco qui gagne en attractivite ca ramene pas plus de thune etranger a la lfp?

Mwenfin bref .. Allez y ~ faites les fuir ~ on verra bien.
Si il y a des spécialistes de la fiscalité ici je veux bien leur aide...

Comment on passe de 14 millions net à 92 millions charges comprises ?

Ca voudrait dire qu'en gardant le même ratio, un mec qui gagne 1500 euros net coute 9857 euros à sa boite, ça me semble irréel.
Désolé j'ai pas (encore) lu l'article.
Je me posais juste une question, parce-que je vois que personne ne fait le rapprochement.


Aucun supporter monégasque ne s'inquiète de savoir si son club va subir le même sort que QPR?


Enfin je dis ça, je dis rien hein...
(Bon, le mot supporter est mal choisi peut-être -rhooo je déconne- )
Sean_Connery Niveau : DHR
Vraiment pitoyable cette attitude des présidents français sous des prétextes de soi-disant équité sportive, mon c** oui.
Pfffffftttt l'année dernière quand ils sont descendu en L2, personne ne c'est soucié de leurs avantages fiscaux et de leur ruskoff de président. Ah là par contre ils remontent c'est plus pareil. Pathétique
Bazibouzouk Niveau : CFA2
C'est une certaine égalité des forces qui est la source de l'incertitude des confrontations sportives, et qui au final génère un max de fric. Les states l'ont compris depuis longtemps et Platini aussi.

Mais nous on en a rien à carrer, ça fait trop longtemps qu'on joue dans l'arrière-cour du foot européen, alors aujourd'hui on est prêt à soutenir nos riches pour avoir une petite chance au niveau continental quitte à se retrouver avec un championnat merdique à l’écossaise ^^
Très étrange que ça arrive aujourd'hui alors que c'était déjà une donnée clé pour la constitution de la grosse équipe de l'ASM au milieu des années 2000. Je ne peux m'empêcher d'imaginer que le but est de protéger la domination programmée du PSG, qui était voulue et organisée par la tête de notre Etat (celle qui est mise en examen).
Sean_Connery Niveau : DHR
"Les states l'ont compris depuis longtemps"

Je t'arrête tout de suite camarade. Aux states, on essaye d'aider les "petits" à se remettre au niveau des puissants. Là, on essaye juste de rabaisser un puissant pour le mettre au niveaux des clubs moyens, c'est pas du tout la même...

Ca me troue sérieusement le c** cette mentalité de m****.
casino-mer-putes
vous connaissez d'autres arguments pour un footeux ?
Message posté par tootof
Si il y a des spécialistes de la fiscalité ici je veux bien leur aide...

Comment on passe de 14 millions net à 92 millions charges comprises ?

Ca voudrait dire qu'en gardant le même ratio, un mec qui gagne 1500 euros net coute 9857 euros à sa boite, ça me semble irréel.


Je rajouterai même : vu sous cet angle, un club français a-t'il le droit d'installer son siège social à l'étranger , genre Luxembourg voire Monaco ?

Dommage que l'article ne réponde pas à ces zones d'ombre.

M. Faure si tu nous entends...
Toute la médiocrité de la pensée française résumée en une décision, c'est insupportable cette aigreur contre les riches, à croire qu'on se refuse à avoir un championnat compétitif.
La LFP devrait logiquement se casser la gueule sur le terrain judiciaire puisque ce serait une atteinte à la liberté de direction d'une entreprise privée. Au pire le bras de fer se finira par une exclusion, l'ASM ira jouer en Serie A et on aura l'air fin avec notre PSG ultradominateur comme pouvait l'être le MAHB en hand avant. Et la question soulevée est intéressante, je vois pas ce qui juridiquement empêche des clubs d'installer leur siège social dans un paradis fiscal, certainement un règlement communautaire peu connu sinon nul doute que nombre de clubs l'auraient déjà fait.

Pour Ibrahimovic le chiffre de 92M par an me paraissait énorme, même en tenant compte des ressources qataris, surtout à la vue des autres salaires de l'équipe. Après recherches on serait plus proche des 75M par an si la taxe à 75% était passée. Sauf que le Conseil d'Etat a fixé la tranche d'imposition maximale à 66,66% y'a quelques jours donc c'est moins que ce chiffre là. Ca reste quoi qu'il arrive énorme et ça justifie 1) la difficulté des clubs français à attirer des gros poissons, 2) la nécessité des "gros" du championnat de dégraisser leur effectif en giclant les plus gros salaires.
Note : 3
_ Je pense qu'il aurait fallut être présent a cette réunion de président pour comprendre cet étrange et soudain désire de changement de statut de siège social envers le club Monégasque !

_ Ne soyons pas rabat-joie , que ce soit avec ce petit stade ou faible affluence ou son statut politique indépendant de l'hexagone , ce club en coupe d'Europe est en club Français avant tout !
( et l'a représenté de fort belle manière avec deux finales Européennes )

_ On peut y émettre des hypothèses valable ou non :

- Les Qataris ont fait une razia encore plus profonde que les hôtels , bâtiment de luxe et un club de foot etc , jusqu’à graisser certains de la lfp !

- Les présidents des clubs Français ne désires pas un championnat a deux clubs dopés par l'argent ! ( de l'extérieur de ce plus )
Ca me semble logique, j'ai beau adorer le foot, ça reste moins important que de payer son dû a la communauté, surtout quand on en a les moyens. Vive la fin des privilèges fiscaux, et pas que dans le foot...
Bazibouzouk Niveau : CFA2
Message posté par Sean_Connery
"Les states l'ont compris depuis longtemps"

Je t'arrête tout de suite camarade. Aux states, on essaye d'aider les "petits" à se remettre au niveau des puissants. Là, on essaye juste de rabaisser un puissant pour le mettre au niveaux des clubs moyens, c'est pas du tout la même...

Ca me troue sérieusement le c** cette mentalité de m****.


Je ne crois pas que ce soit si différent, la draft sous-tire les meilleurs jeunes aux gros et le système d'équité des masses salariales les limite dans leur recrutement en général. Aide des petits et rabaissement des puissants.

Cette "mentalité de m****" comme tu dis c'est autant Coubertin que Betclic.

Pourtant je ne vais pas mentir, je suis supporter parisien et je suis très heureux de pouvoir les suivre en Ligue des Champions avec une si belle équipe. Même si pour ça il a fallu de l'argent qatari qui biaise (encore plus) le championnat.
Message posté par El Xeneize
_ Je pense qu'il aurait fallut être présent a cette réunion de président pour comprendre cet étrange et soudain désire de changement de statut de siège social envers le club Monégasque !

_ Ne soyons pas rabat-joie , que ce soit avec ce petit stade ou faible affluence ou son statut politique indépendant de l'hexagone , ce club en coupe d'Europe est en club Français avant tout !
( et l'a représenté de fort belle manière avec deux finales Européennes )

_ On peut y émettre des hypothèses valable ou non :

- Les Qataris ont fait une razia encore plus profonde que les hôtels , bâtiment de luxe et un club de foot etc , jusqu’à graisser certains de la lfp !

- Les présidents des clubs Français ne désires pas un championnat a deux clubs dopés par l'argent ! ( de l'extérieur de ce plus )



2 clubs c'est un vrai problème parce que ça ne laisse plus de qualif directe en C1. Donc ça rend complètement caduc le modèle économique poursuivi aujourd'hui par l'OM, l'OL, Lille (et les espoirts de Bdx, Rennes, Saint-Etienne)... un modèle économique pourtant "validé" et encouragé par les instances, qui les ont même poussé à investir dans les stades (ce qu'ils n'auraient pas tous fait s'ils avaient su qu'on leur foutrait QSI ou Rybo dans les pattes bien avant que ces stades soient finis). En d'autres termes, on a déjà fait un bloquant l'ASM.

Sinon, je suis quand même étonné de la teneur de certains commentateurs qui semblent prêts à vendre père et mère pour qu'un ou deux clubs français fassent de gros parcours européens. Même pas le club qu'ils supportent en plus... les mecs, ça rendra pas le foot plus beau...
@Bazibouzouk, t'as mal compris le système US. La draft permet aux clubs mal classés d'engager les meilleurs joueurs universitaires (ceux qui ont le plus de potentiel pour être plus exact), en aucun cas ceux-ci sont "volés" aux grosses franchises.
Et le salary cap, s'il introduit de l'équité, reste favorable aux gros marchés qui peuvent se permettre de payer une forte luxury tax grâce à la taille de leur marché, leurs ventes de produits dérivés et surtout leur contrat TV juteux (en NBA les LA Lakers ont signé y'a deux ans un contrat sur 20 ans de ... 3 milliards). Alors que les petits marchés devront limiter leur masse salariale.

Malgré quelques failles j'adore clairement le système américain. En particulier parce qu'il a permis à mon club de coeur, petite franchise paumée au fond du Midwest de devenir une place majeure du basket uniquement grâce à la draft. OKC I see ya !
Sean_Connery Niveau : DHR
La différence se trouve au niveau de la cohérence de l'action. Aux states, on sent qu'il y a une vraie direction, une vraie volonté de rééquilibrer les chances alors qu'ici elle est complètement opportuniste et je dirais même malhonnête étant donné que ces présidents de clubs parlent d'équité sportive seulement quand ça les arrange. C'est donc ça leur projet d'équité sportive pour un championnat plus éthique ? Mettre Monaco au même niveau fiscal, et c'est tout ? Minable.

Et pourtant je suis le pire des communistes quand il s'agit de parler football et économie.
Message posté par sissa
Très étrange que ça arrive aujourd'hui alors que c'était déjà une donnée clé pour la constitution de la grosse équipe de l'ASM au milieu des années 2000. Je ne peux m'empêcher d'imaginer que le but est de protéger la domination programmée du PSG, qui était voulue et organisée par la tête de notre Etat (celle qui est mise en examen).


SISSA

Désolé mais c'est un peu ridicule ce que tu racontes... Pour ton info, le PSG n'en a rien à carrer de l'ASM et avoir un autre gros est tous bénéfices pour les Qataris...

Tu crois franchement que le psg flippe de l'asm ? pourquoi toujours le PSG ?

Les "présidents" qui flippent ce sont plutôt ceux de l'OL, du LOSC ou de l'OM...

Par ailleurs, la situation a toujours été inégale pour les autres gros du championnat de france vis à vis de l'ASM... quand ils pouvaient prendre klinsmann, ikpeba, scifo etc le tout sans payer d'impôts équivalents aux autres clubs français...

Selon un économiste, zlatan couterait 90M ( salaire + charges + impots ) au psg quand il couterait 14 ou 15M à l'ASM...

Plutôt que de voir toujours le mal envers le psg, demande toi comment l'OM fera pour lutter contre les monégasques ?

La masse salariale de l'OM actuel ne couterait rien à l'asm elle est là l'injustice !!!

Après, si pour vous c'est normal qu'un club ait autant d'avantages, bah faudra pas venir pleurer quand l'OL ou l'OM crèveront parce qu'ils n'auront pas réussi à se qualifier en LDC

Par ailleurs, on entend tout le temps parler du FPF mais comment ils feront les monegasques pour acheter des joueurs à hauteur de ce qu'ils gagnent vu qu'ils n'ont rien ?

Billeterie ? Zéro. Marketing et vente de maillots ? Proche de zéro etc etc etc

Bah ce sera facile pour eux, une petite lois et hop, plus de dettes ou plus de charges etc

et quand on rajoute cette liberté au fait qu'ils ont un proprio milliardaire bah je comprends que ça fasse franchement chier les autres clubs de L1 qui eux respectent les règles du jeu

PS : dans ce cas, on déplace le siège social du PSG à Doha ( ou au luxembourg etc ) et on fait ce qu'on veut derrière
Spikelee92 Niveau : CFA2
Je pensais que tout le monde se rejouissait de la remonter de monaco en ligue 1 pour avoir un second club attractif en france, mais non toujours la même rengaine dissimule sous le nom ethique mouais depuis des années on laisse pourquoi aujourd'hui ? En 2004 avec morientes and co sa choquait personne ???
Pourquoi les autres clubs ne demandent pas a etre aligne sur celui de monaco hein aulas qui doit pas etre etranger a cette affaire...
Dis donc les gars vous avez vu comme moi monsieur faure considere nasri comme un crack ???
Tu parles, révolution de frustré, stérile pour le développement du championnat de france...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
8 63