1. //
  2. // Saint Etienne/Monaco (1-1)

Monaco, un point en avant

Malgré le match nul entre Saint-Etienne et Monaco ce soir, le vainqueur est bien le visiteur. Solides en défense et tournés vers l'avant, les joueurs de Laurent Banide n'ont rien lâché et peuvent presque souffler. La zone de relégation s'éloigne pour les Monégasques.

Modififié
0 0
Saint Etienne – Monaco : 1-1.


Buts : Payet pour Saint-étienne, Welcome pour Monaco.


Pas très glamour cette affiche du dimanche soir : Saint-Etienne, 8ème de Ligue 1 avec 44 points, qui accueille Monaco, 15ème avec 38 points, ça ne fait vraiment pas rêver. Mais bon, la chaine cryptée se doit de diffuser un peu tout le monde, alors va pour ce Verts contre Rouges.


Sur le papier, un écart important entre les deux équipes. Sur le terrain, pas tant que ça. Un bon rythme, une domination stéphanoise d'entrée. Il faut dire que les dernières confrontations au Chaudron ont vu Sainté s'imposer par trois fois. En face, Monaco joue sa survie en L1, et se bat. Après la victoire de Caen à Nice et le match nul d'Auxerre à Marseille, les Monégasques voient la zone rouge se rapprocher dangereusement et font tout pour ne pas la rejoindre. Si la défense monégasque est bien en place, les hommes de Laurent Banide ne peuvent cependant rien faire face à l'ouverture du score à la douzième minute de Payet. Le centre d'Emmanuel Rivière trouve le numéro 7 à l'entrée de la surface de réparation, qui reprend de volée et trompe Stéphane Ruffier, moins inspiré que d'habitude. Un treizième but cette saison pour l'international français, de quoi enflammer les supporters stéphanois. Archi-dominateurs, les joueurs de Christophe Galtier continuent leur jeu vers l'avant. C'est sans compter sur la capacité de réaction de Monaco, qui va trouver un second souffle avec l'égalisation de Georgie Welcome à la 30ème minute. Sur un centre d'Adriano, Jéremy Janot se troue dans sa sortie aérienne. A la lutte avec le gardien free-fighter, Welcome reprend de la nuque et marque. Un but dégueulasse et contre le cours du jeu, certes, mais Monaco revient.

La suite ? Bah pas grand-chose. Sur un six mètres, Stéphane Ruffier se blesse et laisse ses gants au jeune Sébastien Chabbert. Puis après deux fautes et deux cartons jaunes, Layvin Kurzawa laisse ses coéquipiers terminer la rencontre à 10. Malgré ces incidents de jeu, Monaco résiste pour préserver son point. En fin de rencontre, malgré de bonnes opportunités, Saint Etienne fait preuve de trop d'imprécisions, permettant ainsi à l'ASM de s'asseoir sur le quatorzième strapontin de la L1. A part ça, malgré le peu d'emballement autour de la partie, la 72e minute aura offert un joli moment, avec la rentrée de Valère Germain, le fils de Bruno Germain. La même tête que papa. Un instant de nostalgie, qui résumerait presque assez bien ce match à lui seul.

Florence Mazet

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Milan touche au but
0 0