Monaco, un club vraiment unique

0 1
L'AS Monaco est un club à part. Malgré une 18e place au classement avec seulement 4 victoires au compteur, un succès 3 buts à 1 face à Lorient a relancé quelque peu l'équipe, du moins dans le texte.

Interrogé par Nice Matin, Vincent Muratori est dithyrambique sur l'apport des recrues de l'AS Monaco cette hiver : « Welcome, c'est une flèche, et quand on est en difficulté derrière, on sait qu'on peut s'appuyer sur lui. Quant à "Benjie" (Moukandjo), c'est un joueur d'avenir, bourré de qualités. Avec trois joueurs comme eux, c'est sûr que, sur le plan offensif, c'est intéressant. Pascal (Feindouno), c'est l'originalité offensive. Il fait ce qu'il veut, il se balade. Il a des qualités techniques énormes » .

Pascal Feinduno lui aussi s'éclate sur le rocher. Dans France Football, l'ancien stéphanois déclare sa flamme : « Evidemment, jouer au Real Madrid, au Barça, ça aurait été génial, mais quand tu es bien quelque part, pourquoi exiger davantage ? Aujourd'hui, je suis à Monaco, c'est parfait. Je suis heureux de pouvoir montrer que mon football n'a pas disparu, que j'ai toujours du ballon » .

Quand on pense qu'il y a tout juste quinze jours, Stéphane Ruffier fustigeait ses coéquipiers, dont certains, selon le portier, n'avaient « pas le niveau » ... Au moins, ils ont la banane.


VV
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
"Evidemment, jouer au Real Madrid, au Barça, ça aurait été génial, mais quand tu es bien quelque part, pourquoi exiger davantage ?"

Je suis fasciné par cette phrase. Elle a quelque chose d'envoûtant. Merci Feindouno pour cette déclaration. Maintenant je comprends pourquoi il est parti au Moyen Orient, ça doit être le mec de L1 avec le moins d'ambition (bon, y'a le fric aussi...).
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Mendilibar remplace Camacho
0 1