Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 44 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Monaco sérieux, Lorient à la folie

Soirée folle en Ligue 1 : quatre matchs, et quatre buts dans les arrêts de jeu. Lorient s'impose au bout du temps additionnel contre Guingamp (4-3), Toulouse égalise au buzzer face au Gazélec (1-1), et Monaco s'impose tranquillement contre Troyes (3-1). Ah, et Angers perd encore.

Modififié

Angers SCO 2-3 Montpellier-Hérault SC

Buts : Bouka Moutou (64e), Karanović (92e) pour le SCO // Bérigaud (2e), Yatabaré (7e), Camara (34e) pour Montpellier

Le départ canon de cette soirée de Ligue 1. Parfaitement entrés dans le match, les hommes de Frédéric Hantz concrétisent d’entrée par l’intermédiaire de Kévin Bérigaud bien placé à la retombée du premier corner de la rencontre (2e minute). Yatabaré offre le break 5 minutes plus tard aux Héraultais en reprenant à bout portant un centre à ras de terre de Roussillon, avant que Camara ne tue définitivement le suspense à la 34e minute. Suffisant pour que les Angevins rentrent aux vestiaires sous les huées d’un stade Jean-Bouin devenu exigeant. Pas habitués à être humiliés de la sorte cette saison, les Noir et Blanc reviennent avec de meilleures intentions en deuxième mi-temps et réussissent à réduire le score par Bouka Moutou (64e). Une remontée qui redonne des ailes aux Angevins qui réduisent une nouvelle fois le score à la 92e minute par Karanović, d’une jolie reprise croisée. De quoi donner des sueurs froides à Frédéric Hantz, mais de courte durée, puisque le score ne bougera plus. Quatrième défaite de rang pour le SCO. Dur.

AS Monaco FC 3-1 Troyes

Buts : Carrillo (25e et 37e), Mbappe Lottin (93e) pour l'AS Monaco // Gueye (80e) pour Troyes

Même bougée en début de match, l’ASM n’a pas flanché contre la lanterne rouge. Gênés par les ambitions offensives troyennes, les Monégasques peuvent remercier leur gardien croate, décisif dès les premières minutes de match sur des frappes de Ben Saada et Camus. Mais les errances défensives auront raison des velléités auboises à Louis-II quand Lemar centre parfaitement pour la tête de Carrillo, étrangement seul au point de penalty. Une dizaine de minutes plus tard, les individualités monégasques font une nouvelle fois la différence, et Carrillo double le score, bien servi par Raggi. En deuxième mi-temps, alors que les deux équipes se livrent un ennuyeux duel au milieu de terrain, Gueye vient relancer le suspense en reprenant de la tête un centre de l’inépuisable Benjamin Nivet. Monaco aura finalement le dernier mot dans cette rencontre grâce à un but en toute fin de rencontre du jeune espoir Kevin Mbappe Lottin. L’ASM confirme donc sans forcer sa seconde place au classement, quand Troyes commence déjà à préparer la saison prochaine, très certainement en Ligue 2.

FC Lorient 4-3 En Avant de Guingamp

Buts : Waris (39e et 49e), Jeannot (48e), Raphaël Guerreiro (93e) pour Lorient // Salibur (3e et 37e), Briand (59e) pour Guingamp

Lorient s’offre l’incroyable derby breton de cette 27e journée. Et il ne fallait pas arriver en retard au Moustoir, puisque Guingamp débute pied au plancher en ouvrant la marque par l’intermédiaire de Salibur qui contrôle et reprend bien une première frappe déviée de Jimmy Briand (2e). Dans une première mi-temps haletante, les deux équipes se répondent coup pour coup, multipliant les phases de jeu construites, et c’est finalement Guingamp qui double la marque toujours par Salibur d’une frappe contrée par le malheureux Touré (37e). Une avance confortable, mais très éphémère, puisque deux minutes plus tard, Waris vient contrer (décidément...) une frappe de son nouveau partenaire Jimmy Cabot (39e).

Mais ces Lorientais n’avaient pas l’intention d’abandonner. Au retour des vestiaires, Benjamin Jeannot (48e) et Abdul Majeed Waris changent le cours du match et redonnent l’avantage 3-2 à Lorient dans un stade du Moustoir en ébullition. Pourtant, sur une nouvelle attaque placée guingampaise, Briand remet les deux équipes à égalité (59e). Mais à domicile, dans des conditions météorologiques dantesques, c’est bien Lorient qui va accrocher la victoire et libérer tout un stade, grâce à Raphael Guerreiro d’un coup franc enroulé au-dessus du mur guingampais. Au terme de ce match fou, Lorient remonte donc à la 12e place au classement, quand Guingamp fait la mauvaise opération de la soirée en descendant à la 16e place (31 points) à trois points seulement du premier relégable, le Gazélec Ajaccio (28 points).

Toulouse FC 1-1 Gazélec

Buts : Braithwaite (91e) pour Toulouse // Mayi (59e) pour le Gaz'


Duel de mal classés, duel crispé. Très peu de rythme au Stadium en première mi-temps malgré quelques jolis mouvements toulousains initiés par Wissam Ben Yedder et le poteau trouvé par Martin Braithwaite. Et alors que les Toulousains s’acharnent en deuxième mi-temps à forcer la décision, ce sont bien les Ajacciens qui vont refroidir le public quand Sylla bute deux fois sur le jeune Alban Lafont, avant que Mayi n’ouvre finalement le score (59e). Alors que l’on pensait que le score ne bougerait plus, Braithwaite surgit dans le temps additionnel pour égaliser, sur un ballon mal repoussé par Clément Maury. Un moindre mal pour Toulouse, toujours 19e (22 points) qui ne gagne toujours pas face à un concurrent direct, mais qui évite le pire à domicile. Le Gaz, lui, est 18e avec 28 points.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Pierre-Laurent Lemur
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:11 Premier League : le mercato estival fermera encore plus tôt 4

    Le Kiosque SO PRESS

    Hier à 14:25 Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 29
    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
    Hier à 11:53 Le but pas vraiment fair-play d'une joueuse ouzbèke 31