En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

Monaco se fait peur, Sainté et Nancy sortis

Après avoir mené 3-0, Monaco a été poussé en prolongation par un Chambly exceptionnel avant de se qualifier. Sainté s'est fait sortir par Auxerre comme Nancy par le CA Bastia, pendant que Guingamp a galéré en Vendée. Victoire d'Angers contre Caen, d'Avranches contre Fleury et de Fréjus.

Modififié

Chambly 4-5 Monaco

Buts : Soubervie (57e et 93e), Gendrey (81e) et Padovani (105e) pour Chambly // Carillo (17e), Lemar (34e), Mbappé (48e), N'Doram (96e) et Glik (103e) pour Monaco

Un scénario FOU !

Muni de son équipe B, Monaco galère un peu dans les premières minutes. C'est que Chambly est surmotivé. Logiquement dominés, les pensionnaires de National résistent comme ils peuvent devant Mbappé et consorts. Malheureusement pour eux, le jeune talent fait la différence dans la surface, ce qui profite à Carillo. La mission impossible devient alors irréversible. Surtout qu'on n'arrive pas à convertir les occasions du côté de Chambly. Pour le reste, De Sanctis foire ses relances au pied et Mbappé est un poison. Sur une nouvelle accélération du Français, Lemar plante un deuxième pion. Monaco est en quarts après 30 minutes de jeu, croit-on. Mbappé y va ensuite de son petit but. Mais Chambly marque deux fois, enflammant son stade. Et l'égalisation intervient même dans le temps additionnel, alors que Raggi est expulsé ! Le miracle ne dure pas, l'ASM inscrivant deux nouveaux pions du match pendant la prolongation. Mais le dernier sera pour Chambly. 5-4, score final.

Note du match : 9,5/10, parce que regarder Mbappé jouer est toujours un plaisir. Même sur un terrain pourri. Et parce que Chambly a un cœur gros comme ça.


Auxerre 3-0 Saint-Étienne

Buts : Yattara (97e), Tamuzo (105e) et Boto (119e)

On a d'abord cru que Dabo allait devenir un héros.

Finalement, son but a été annulé pour une position de hors-jeu. C'est con, car personne n'arrive à tromper les deux portiers. Pourtant, le spectacle est plutôt agréable et les situations chaudes sont fréquentes. Surtout en faveur des Verts. Pas suffisant pour tuer le suspense face à des Bourguignons solides et organisés. La partie va-t-elle devoir attendre la prolongation pour basculer ? La réponse est oui, Auxerre marquant coup sur coup par Yattara, Tamuzo et Boto dans une défense verte aux abois. Bye bye, Sainté.

Note du match : 6/10, parce que l'ASSE a pu se reposer en vue du derby.


CA Bastia 2-0 Nancy

Buts : Camara (11e) et Pandor (89e)

Elle est là, la première surprise.

Avec Diarra et Assembe titulaires, Nancy encaisse un but tout moche dès le quart d'heure de jeu. Surtout, Bastia se montre bien supérieur. Bah oui : il est toujours difficile de se déplacer en Corse, que ce soit à Bastia ou à Ajaccio. Reste que les favoris touchent quand même le poteau. Le CAB s'en tape et manque d'élargir la marque par Camara à plusieurs reprises. Chose faite par Pandor en toute fin de rencontre. Chapeau.

Note du match : 7/10, parce qu'on ne veut pas de problème avec les Corses.


Angers 3-1 Caen

Buts : Mangani (14e sp et 82e sp) et Capelle (89e) pour Angers // Thomas csc (36e) pour Caen

Attention d'Angers.

Face aux Caennais, la rigueur du SCO fait rapidement la différence grâce à un penalty de Mangani. L'adversaire tente bien de réagir, mais c'est beaucoup trop léger. Et l'équipe de Moulin en profite. Assez séduisants, ses joueurs poussent pour doubler le score. Mais aiment bien se mutiler. Thomas envoie donc un ballon dans ses propres cages, alors qu'il n'est absolument pas sous pression. Au retour des vestiaires, les débats s'équilibrent, avec une défense à cinq caennaise qui gêne considérablement les locaux. Sauf qu'Angers provoque un nouveau penalty, encore transformé par Mangani. C'en est trop pour Caen, qui laisse tomber et encaisse un troisième goal de Capelle.

Note du match : 4/10, parce que c'est moche de gagner sur deux pénos.


Fréjus-Saint-Raphaël 1-0 Prix-lès-Mézières

But : Gbohou (90e)

Le choc de cette soirée.

Trêve de plaisanterie. Comme attendu, c'est Fréjus qui prend les commandes de la partie. Sans parvenir à faire trembler les filets cependant. Habillé de son maillot plus vert que la pelouse, Prix-lès-Mézières y croit plus que jamais. C'est compter sans le professionnalisme de Fréjus, qui fait respecter la hiérarchie à la 90e sur un magnifique tir lointain. C'est le football.

Note du match : Non noté, parce qu'on ne va pas se mentir, on n'a pas beaucoup regardé cette confrontation.



Avranches 1-0 Fleury-Mérogis

But : Louiserre (60e)

Pas le plus beau à regarder, mais pas le moins intéressant.

Après son exploit face à Brest au tour précédent, Fleury a pris soin de bien remplir la feuille de match pour se concentrer sur le terrain. Malgré un petit avantage pour Avranches, la défense tient. Jusqu'à la 59e minute et la soudaine frappe de loin de Louiserre, prêté par Le Havre, qui trompe Petit. On s'arrêtera là.

Note du match : 3/10, parce qu'on aurait aimé que Fleury se fasse éliminer par un gros après avoir sorti une Ligue 2.



Les Herbiers 1-2 Guingamp

Buts : Glombard (91e) pour Les Herbiers // Mendy (73e) et Bodmer (113e) pour Guingamp

Pas là pour rigoler, la Vendée.

Devant des « tribunes » évidemment pleines, le club amateur fait bien plus que de la figuration. Et les Bretons ont du mal à se créer des occasions dangereuses. Petit à petit, les hommes de Kombouaré s'installent cependant dans le camp d'en face, où on subit le siège guingampais et on refuse de balancer des longs ballons malgré la différence de niveau. Si les minutes coulent pour leur plus grand bonheur, les amateurs reculent de plus en plus. Manque un Salibur, en partance vers Hull, pour changer véritablement les choses. C'est même l'outsider qui manque d'ouvrir le score. Hélas pour les Vendéens, Mendy tue momentanément les espoirs des Herbiers en coupant un centre de Deaux. Après avoir digéré psychologiquement, les locaux, à dix, trouvent la force d'égaliser juste avant le coup de sifflet final. Le petit poucet craquera finalement de manière définitive en prolongation. Le bourreau ? Bodmer, la recrue.


Note du match : 6/10, parce qu'on est ni pour, ni contre la Vendée.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:35 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3 Hier à 23:25 Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement Hier à 23:23 Suivez SoFoot.com sur Facebook jeudi 15 février 151 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 2
Hier à 21:45 Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 5
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 15 février Football Recall, épisode 6 :Real-PSG et le Barça écossais 2 jeudi 15 février L'étrange penalty de Cristiano Ronaldo 59